AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'armée de Jenova recrute...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ermac
Membres
Membres
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2013

Feuille de personnage
Rang: Bras Droit de Jenova
Niveau: 1 / 100
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: L'armée de Jenova recrute...   Lun 11 Mar - 12:18

Une cible, la première d'une longue série... Jenova lui avait ordonné de retrouver puis de recruter ou tuer un humanoïde possesseur d'un Zanpakutho fragile, du nom de Raiden. Peu importait la raison, Ermac était soumis à la volonté de sa supérieur et avait entamé des recherches sans poser la moindre question.

La cible avait été repérée par miracle, en compagnie d'une femelle à la chevelure rose, fuyant la ville de Balamb vers les épaisses forêts du Sud et la traque avait débuté instantanément. Sans être repérer, Ermac avait suivi la piste du duo jusqu'à un petit village caché dans les bois portant le nom de Killika, et ils avaient pénétrés dans une petite auberge. La nuit était encore présente et le chasseur, patient, attendit jusqu'au lever du soleil, afin d'augmenter ses chances d'empêcher la fuite de sa proie... Quelques heures passèrent durant lesquelles l'homme à l'allure inquiétante ne bougea pas ne serait-ce que le petit doigt. Puis, vint le moment d'agir. Il se releva, repoussant les quelques insectes installés sur sa carcasse et entra dans le village ou la place était devenue étrangement déserte. Les portes des habitations se verrouillaient sur son passage et des regards suspicieux était perceptible... S'il en avait reçu l'ordre, il aurait pris un plaisir macabre à tous les démembrer un par un.

Il ouvrit d'un geste discret la porte de l'auberge ou le tenancier l'accueilli.

- Bienvenu au "Paradis Caché" Monsieur? Madame? Bref, que désirez-vous?

La voix étrange et malsaine, qui mélanger des dizaines d'autre voie, de l'homme raisonna fébrilement entre les murs de la pièce.

- Ou est l'androïde?

- Heu... l'androïde... et bien... c'est à dire que... il n'y a pas de sa ici vous sav...

- Il est là et je le sais, mais OU exactement?

La présence seule d'Ermac parvenait à influencer les plus faibles esprits, si bien que l'aubergiste avoua bien malgré lui dans quelle chambre se trouvait le dénommé Raiden.

Sans plus attendre, le nécromancien monta à l'étage et ouvrit la porte de la chambre sans modestie, dévoilant les deux individus et il posa les yeux sur sa cible principale.


- Cobaye 02... joignez-vous à nous pour faire revenir Jenova au pouvoir...

- ...dans le cas contraire je serais contraint de t'abattre dans d'atroce souffrance, ainsi que la donzelle que tu protège.

Le pauvre tas de ferraille dégaina sa lame et se positionna... comme si les armes et les techniques pouvaient venir à bout d'une création comme Ermac. Il se mit alors à sourire malsainement et la fille attaqua d'un bond... elle était rapide, certes, mais trop peu pour se soustraire aux pouvoirs du télépathe. Il tendit la main vers elle et stoppa son attaque avant de resserrer son poing... elle allait étouffer à petit feu...

- Sale garce, jamais tu n'aurais due te mêler à sa...

- ...tu finiras par implorer ma pitié.

Il secoua la tête de dépit et remarqua que son adversaire principale se jeter sur lui, brindille de ferraille en avant. Une petite incantation et la charge fut inhibée avant même qu'elle ne commence à avoir un quelconque effet. Ermac repoussa le Cobaye 02 à l'autre bout de la chambre et il remarqua bien son incompréhension... Intérieurement, il entendit toute les voix se mélanger, chacune donnant son avis sur la situation et il prit le temps de peser le pour et le contre de chacune de proposition... jusqu'à ce que Raiden ne se redresse courageusement.

- Si tu tiens à cette femme... soumet toi à la puissance de Jenova.

Pourtant, l'envoyé de Jenova n'imaginait pas la suite des évènements... Il se retrouva foudroyé par un éclair crée par le jeune hybride. Non pas que cette attaque soit réellement douloureuse, elle était plus handicapante de fait que l’étranger ne parvenait plus, durant l'espace de quelques instants à se mouvoir... ce qui permis aux deux fuyards de s'échapper...

- Maudit soient-ils...

Pourtant, il n'avait pas reçu l'ordre de les poursuivre... non, il avait une autre cible quelque part en ville...

_________________________________________________


"We are many; but you, you are alone"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raiden
Membres
Membres
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Rang: Cobaye 02
Niveau: 3 / 100
Expérience:
764/1500  (764/1500)

MessageSujet: Re: L'armée de Jenova recrute...   Lun 11 Mar - 12:22

Luka avait accepté de prendre place sur l'imposant lit de la chambre d'hôtel afin d'y prendre un peu de repos. Quelques minutes plus tard, la fatigue avait vaincu la jeune demoiselle qui respirait doucement, les yeux clos. L'hybride 02 quant à lui s'était installé sur le rebord de la fenêtre, scrutant l'extérieur avec inquiétude; peut-être se faisait-il trop de soucis, peut être que ses inquiétudes étaient infondées et qu'il commençait à devenir quelque peu paranoïaque, mais il était tout autant possible que les laboratoires Phantomhive ai réussi à les suivre jusqu'ici, attendant le moment propice pour frapper.

Tous les sens en alertes, l'androïde capta une discussion au rez-de-chaussée. Visiblement, un homme était là pour le récupérer lui et lui seul. Les hommes des labo' avaient donc choisis de lancer leurs assaut une fois le jour levé... ce qui n'était pas forcément une mauvaise idée vu les imposantes forêts qui encerclaient le village.

Raiden se précipita donc auprès de sa camarade, et prit doucement le visage de cette dernière entre ses mains. Elle était si paisible, si charmante... et toute cette passibilité allait être une nouvelle fois interrompue à cause de lui. La jeune femme dormait lourdement mais le contact de son compère la fit ouvrir doucement les yeux, si bien que l'immaculé lâcha quelques mots à son oreille.

- Luka, pardonne moi mais tu vas devoir te réveiller... "ils" arrivent.

Les yeux bleus de la demoiselle s'ouvrirent cette fois complètement et elle bascula du lit, se mettant rapidement sur ses pieds, juste avant que la porte de la chambre pourtant fermée à clef ne s'ouvre violement, et qu'un homme à l'allure macabre ne rentre. Il posa son regard verdâtre directement sur l'androïde masculin et prit la parole d'un ton multicode.

"Cobaye 02... joignez-vous à nous pour faire revenir Jenova au pouvoir..."

"...dans le cas contraire je serais contraint de t'abattre dans d'atroce souffrance, ainsi que la donzelle que tu protège."

Un seul corps, plusieurs voies, cet homme était des plus inquiétants. Raiden dégaina sa lame et se mit en position défensive.

« Jenova... c'est... celle avec qui Luna s'est alliée... »

La situation était de plus en plus étrange mais l'hybride n'avait aucunement l'intention d'en apprendre davantage. Il jeta un coup d'œil vers Luka, tentant de lui faire comprendre de ne pas intervenir et de quitter la chambre, mais celle-ci refusa fermement et préféra charger l'adversaire sans plus attendre. Celui-ci tendit le bras vers elle et la stoppa à distance tandis que la demoiselle étouffait doucement.

"Sale garce, jamais tu n'aurais due te mêler à sa..."

"...tu finiras par implorer ma pitié."

Raiden se lança directement à l'attaque, sabre en avant, prêt à abattre celui qui s'en prenait à sa protégée. Un force étrange le stoppa dans sa charge et le repoussa à l'autre bout de la chambre... pourtant, son adversaire était encore à plusieurs mètres.
Le jeune hybride s'approcha de Luka et la prit dans ses bras, la soustrayant à l'emprise de l'ennemi.

- Tu ne dois pas rester là Luka, il... il va nous tuer tous les deux si tu restes et il en est hors de...

La jeune femme fit taire son homologue en posant doucement une main sur sa bouche et refusant d'un signe de tête sa proposition. Pourquoi diable s’acharnait-elle à rester auprès de lui, se mettant ainsi en dangers?

Quoi qu'il en soit, l'hybride masculin se releva pour faire face à l'inconnu qui n'avait pas bougé d'un pouce.

"Si tu tiens à cette femme... soumet toi à la puissance de Jenova."

Un éclair tomba, perforant le toit de l'auberge pour venir frapper le télépathe schizophrène. Celui-ci semblait douloureusement atteint et le cobaye 02 prit une nouvelle fois la demoiselle aux cheveux roses dans ses bras, traversant la fenêtre de la chambre tout en mettant son corps en opposition au sol qu'il percuta lourdement. Luka s'appuya sur son torse afin de se relever... elle semblait ne pas avoir subi le moindre dégât à cause de la chute.
L'immaculé se releva péniblement mais rapidement, prenant sa camarade par la main tout en l'entrainant dans la forêt la plus proche, s'éloignant bien vite du petit village pourtant si agréable de Killika.

- Tout va bien pour toi? Il regarda partout autour de lui et une fois certain de ne pas avoir été suivit il reprit. Il va se passer quelques choses de dramatique d'ici très peu de temps à Midgard... Avant que je ne te retrouve, Luna, une jeune femme que les Laboratoires Phantomhive recherchait m'a invité à me joindre à une entité du nom de Jenova, afin de faire payer à tous les sévices qu'elle avait subie en tant que Zanpakutho; et cette homme, qui m'invite lui aussi... sa signifie forcément que cette Jenova va bientôt agir.

Le jeune homme fit une pause dans son discours avant de continuer à expliquer la suite des évènements.

- On va devoir retourner à Midgard et empêcher le drame; mais s'il te plait Luka, si les choses tourne mal, promet moi que tu ne te mettra pas en dangers... J'ai l'impression que se sera bien plus dangereux que les laboratoires...

La jeune femme ne répondit pas mais prit la direction de Midgard, rapidement suivit par son garde du corps et compère...

« Je tiens tellement à toi Luka, je m'en voudrais à jamais si je devais te perdre. »

Et oui, il tenait à elle d'une manière que même lui ne comprenait pas, mais il était hors de question de lui avouer...




_________________________________________________



...Who am I? A man , a machine, or something much worse still...?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raiden
Membres
Membres
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Rang: Cobaye 02
Niveau: 3 / 100
Expérience:
764/1500  (764/1500)

MessageSujet: Re: L'armée de Jenova recrute...   Jeu 6 Juin - 14:31

HRP : Désolé du double-post Lukette, mais j'ai été pris d'une envie d'écrire alors bon...



Le duo avait encore avancé quelques dizaines de minutes dans l'épaisse forêt Balambienne lorsque ce fut au tour du cobaye 02 de ressentir un certain épuisement. Peut-être était-ce due aux conditions peu favorable, ou à la succession d'évènements, mais quoi qu'il en soit il était épuisé. La sortit de ce labyrinthe sylvestre ne devait pourtant pas être très loin, mais Luka invita avec insistance son ami à prendre un peu de repos, prétextant qu'ils étaient maintenant en sécurité et que, dans le cas où un adversaire imprudent tenterait de s'en prendre à eux, elle "lui ferrait sa fête".
Amusé, l'hybride immaculé céda, s'installant paisiblement le long d'un arbre.


-------------------------------------------------------
Laboratoire Phantomhive - Jour Inconnu
Heure inconnu.
--------------------------------------------------------



"Cobaye 02... Rai...den... ?"

** Sortit de veille - Redémarrage des systèmes critiques. **

Lorsqu'il ouvrit les yeux, une lumière pâle est aveuglante l'empêchait de pouvoir mettre un visage sur la voix qui venait de le réveiller d'un long sommeil. Enfin, pendant quelques secondes seulement car bien vite, les yeux du jeune hybride s'acclimatèrent et il les posa, lentement, sur cette jeune demoiselle à la chevelure rose qui se tenait à seulement quelques centimètres de lui. Aucun des deux protagonistes ne parlaient, aucun ne bougeaient mais tous deux se regardaient avec curiosité.
Curiosité qui semblait plus profonde chez la jeune fille, car elle tendit doucement un doigt sur le visage du prototype 02, comme pour tester la consistance de sa peau... Elle brisa ensuite le silence.

" Tu as mal ? "

Une question impliquait une réponse, si bien que l'hybride masculin fit raisonner sa voie, à la limite entre le mécanique et l'humain, afin de répondre à sa semblable.

- Un peu.

Que dire de plus? Il était resté "en veille" pendant un long moment, il lui fallait de ce fait un peu de temps de réadaptation afin que tous ses systèmes ne s'activent, et parmi eux, les restent de l'humain qu'il avait été.

" Ça fait longtemps que t'es là ? "

- Je ne sais pas.

** Redémarrage du protocole de communication - 25% **
** Redémarrage du protocole de combat - 10% **

Le souffle apaisant et enivrant de l'hybride féminin le percuta et retira en partie les saletés qui avaient élues domicile sur sa carcasse; elle laissa finalement un sourire se dessiner sur ses lèvres avant de s'immobiliser à nouveau face à lui.
Après quelques secondes, la demoiselle vint poser son front contre celui de Raiden avant de clore ses yeux azur et d'à nouveau faire raisonner sa voix, fluide et douce.

" Je m’appelle Luka. Ne l’oublie pas, car moi je n’oublierais pas ton nom, Raiden, mon ami… "

Il n'eut aucune réaction, peut-être était-il encore dans les vapes après ce temps de "mise à pieds", pourtant, même s'il ne communiquait pas, il fut capable de voir cet homme détestable qui, un regard fou figé sur le visage, empoigna violement sa jeune amie par le bras en essayant de l'entrainer en dehors du débarras. Elle tenta bien de lui tendre la main, comme pour l'inviter à la suivre, mais il était encore trop tôt pour Raiden...

** Redémarrage du protocole de communication - 75% **
** Redémarrage du protocole de combat - 50% **

Un bruit sourd raisonna quelques secondes plus tard dans la pièce adjacente, suivit du claquement typique d'une porte que l'on verrouille.

" Tu n’aurais jamais dû le voir ! JAMAIS ! "

Mais que pouvait-il bien se passer dans cette salle : Il y raisonnait comme des sons de lutte, puis le calme revint.

** Redémarrage du protocole de communication - 100% **
** Systèmes de communications activés **
** Redémarrage du protocole de combat - 100% **
** Systèmes de combat pleinement activés **

- Luka !!!

Il se redressa d'un bon et tambourina à l'épaisse porte du hangar; pourtant, derrière la paroi, il était peu probable que sa voie ne parvienne à porter. Il se tut et écouta les propos suaves et hostiles du scientifique.

" Dire que toi, l’ « arme parfaite » tu l’as rencontré, lui, l’être « imparfait »… Je suis contraint, ma chère, d’effacer tout cela de ta mémoire. Car, vois-tu, ce cyborg, Raiden, lui et toi vous êtes liés. Vous êtes… "

"...même liés de manière très proche car il n'est autre que ton sauveur. Tu te souviens de cette journée n'est-ce pas? Et bien ce jour, cet abrutit de "02" était en mission, et il a tout abandonné pour essayer de te sauver. Il nous a fait perdre du temps et des capitaux précieux, ainsi qu'une de nos créations, l’arme 04 répondant au doux nom de Luna. Alalala, ma pauvre Luka, si tu savais tout ce que vous partagez tous les deux, malheureusement pour toi, il serait trop dangereux de vous laisser déceler ce lien qui vous unit. "

Raiden avait baissé sa visière de combat et arrêté d'écouter le monologue de Stefen, trop douloureux. Ils avaient eu beau l'entasser dans un ramassis d'ordure et bloquer l'accès à ses plus anciens souvenirs, -dont le lien précis qui l'unissait à Luka faisait partit- les laboratoires Phantomhive n'avaient pas pris la peine d'effacer les plus récents, si bien qu'une fois totalement éveillé, tout devint quelque peu plus fluide. Il se souvenait de sa tentative de sauvetage et des gémissements de la jeune femme alors qu'"il" la torturait...

Il avait rapidement compris pourquoi il avait abandonné sa mission, à Midgard, pour essayer de sauver Luka : Quelqu'un -peut-être même lui- avait instillé dans sa mémoire une mission qui consistait à retrouver la demoiselle, à la protéger, et à l'aider à se remémorer diverses choses. Il était pourtant probable que lui-même ne retrouve jamais l'auteur de cet objectif, mais peu importait.

Il déambulait adroitement à travers des matériaux en tout genre, dans le but de trouver une issue à sa "prison" et bien vite, il fut récompensé : les conduits d'aérations étaient assez large pour laisser passer un être du gabarit du cobaye 02 si bien que, prenant appui sur ses jambes mécaniques, il se jeta vers le plafond, brisa une fine grille et prit place dans le goulet. Ses réflexes avaient vite reprit leurs place... L'hybride se hissa pendant plusieurs longues minutes, faisant parfois des pauses afin d'analyser la situation, et décida de sortir de sa cachette en tombant dans un poste de surveillance. Les deux sentinelles en poste se retournèrent vivement et levèrent leurs lames, se jetant au combat face à un opposant désarmé... Désarmé mais infiniment plus puissant que les deux petits sbires des laboratoires; il était fait pour le combat, il avait était conditionné et entrainé pour ça.
02 repoussa la première épée à l'aide de l'extérieur de son poignet gauche en encercla la gorge de son propriétaire à l'aide de sa seconde main, brisant les os de la nuque du pauvre homme.
Le second adversaire quant à lui abattit son arme sur sa cuirasse épaisse, sans succès. Raiden brisa le poignet de ce pauvre fou, récupéra son épée, et la retourna contre lui. Le grand ménage était fait et l'alerte n'avait pas était donné si bien que l'hybride put calmement analyser l'intégralité des écrans de sécurité, enfin, il put retrouver Luka, au fond d'une cellule, évanouie ou endormie.

"Aile Ouest, chambre 104."

C'était tout proche et il était temps pour l'immaculé de quitter ce lieu. Il sortit donc en ayant pris un soin tout particulier à se soustraire aux champs de vision des caméras de surveillance et parvint finalement devant la "chambre" numéro 104. La discrétion allait laisser place à la puissance brute.

- Luka, tu es là?

Pas de réponses si bien qu'il frappa le long de la porte de fer de la cellule. Le couloir raisonna de l’écho crée mais le cobaye 02 ne s'en soucia pas et poursuivit son boucan tout en appelant sa camarade. L'ouverture était solide si bien que notre courageux androïde comprit que sans équipement, il ne pourrait rien.

- Soit patiente, je te promet que je reviens vite.

Il quitta le secteur pour se rendre dans les laboratoires d'armements tout proche pour y récupérer ses propres armes. Néanmoins, sa mission n'allait pas être une partie de plaisir car une alarme puissante commença à hurler dans tout le complexe.

" Attention, ceci n'est pas un exercice . L'un des cobayes s'est échappé; que toutes les troupes se mettent en état d'alerte maximale, il se trouve toujours quelques parts dans les locaux; il nous le faut vivant. Je répète, ceci n'est pas un exercice. "

L'hybride jura et continua sa course poursuite; il connaissait bien les laboratoires et parvint sans difficultés à pénétrer dans l'armurerie. Là, quelques chercheurs effrayés tentèrent de s'échapper ou se jetèrent au sol, tremblant, mais Raiden ne s'en préoccupa pas, chaque seconde était comptée. Il brisa un sorte de cellule de verre qui maintenait son sabre captif, le récupéra et quitta les lieux pour retourner auprès de la cellule 104. Il n'eut pas à user de son arme pour le moment et concentra plutôt son énergie dans un coup puissant : la lame mordit l'acier et le découpa comme une simple feuille de papier. Derrière elle, Luka se tenait toujours allongée, les yeux clos... Cela n'allait certainement pas arranger les affaires de l'androïde masculin...
Tout proche, des voix hurlaient des ordres tout en approchant, bientôt, les troupes seraient là. Comment se sortir d'une telle situation? Pas le temps de réfléchir, 02 pénétra dans la cellule... enfin, il ne put faire que quelques pas car une sorte de champ de force électromagnétique l'empêcha de rejoindre sa camarade. La situation ne faisait qu'empirer.....


-------------------------------------------------------
Forêt Sud de Balamb - De nos jours
Approximativement 22h30
--------------------------------------------------------


Il n'avait pas dut s'assoupir plus d'une heure et pourtant, à son réveil, une bien mauvaise nouvelle l'attendait, était-ce du à ce nouveau souvenir? Cherchant son homologue androïde du regard, il l'imaginait être partit patrouiller aux alentours, mais lorsqu'il découvrit le morceau de papier profondément planter dans l'écorce de l'arbre derrière lui, il eut un bien mauvais pressentiment. Il retira la petite dague qui maintenait le message prisonnier, le déplia et le lut...

Citation :

Bonjour 02.

Comme tu as pu le constater par toi-même, Luka n'est plus auprès de toi. Tu aimerais savoir où elle se trouve, n'est-ce pas? Et bien je vais te le dire : Elle est actuellement dans l'une de nos salles d'opération, aux laboratoires Phantomhive pour que nous effacions ses souvenirs; en effet depuis votre rencontre, ils prennent bien trop de place si bien que notre Arme 03 n'est plus sous notre contrôle. Je te laisse le loisir de venir la revoir avant sa complète remise à zéro, si le courage t'en dit, bien sûr.

A plus tard mon petit "02".


Alors comme ça, "ils" étaient venus récupérer Luka juste au moment où lui-même s'était endormi... Ils les suivaient donc depuis un bon moment. Quand allaient-ils enfin les laisser en paix? Et pourquoi n'avoir pas pris la peine de l'éliminer lui, plutôt que de kidnapper la chanteuse? Mais bref, quelle que soient les réponses à ces questions, Raiden devait agir, et vite... L'hybride frappa rageusement le pauvre arbre -dont l'écorce s'écala sous la force du coup- et prit sans plus attendre la direction de la ville de Balamb. Il venait de perdre un peu moins d'une heure à traverser la forêt à contresens et était maintenant aux portes de la ville. Les laboratoires étaient visibles de loin, au même titre que le Quartier Général des membres du SOLDAT, et l'immaculé s'y rendit rapidement, réfléchissant à un plan d'action réalisable pour secourir sa camarade de longue date.
Son échec lors de sa mission de protection ne cessait de le hanter, perturbant ses sens, l'obligeant à ce concentré d'avantage. Enfin, il était arrivé derrière l'imposant bâtiment sans se faire remarquer par les caméras extérieur ni par les patrouilles des forces spéciales, toujours présente depuis la dernière fuite des hybrides. Il poussa l'une des nombreuses portes de secours et entra avec l'agilité d'une ombre... L'Ombre, cette puissance maléfique allait d'ailleurs bientôt faire parler d'elle... Très bientôt.

Mais pour le moment, notre hybride était parvenu à se faufiler sans dommage à l'étage supérieur, ou les expériences se déroulaient. Il évita l'angle de vue d'une caméra de sécurité et avança, s'interrogeant sur la non présence de patrouilles armées. Il comprit pourquoi au détour d'un couloir : Gakupo Kamui, ce samouraï à la chevelure mauve, était là, immobile, la tête basse. Le piège venait de se refermer sur Raiden qui commençait déjà à perdre patience.

- Ou est Luka?

Gakupo releva la tête et vint fixer son adversaire.

- Tu en oublie la politesse Cobaye 02, mais soit, si tu veux entrer dans le vif du sujet, allons-y. Il pointa du doigt la pièce située derrière lui et reprit. Luka est aux mains expertes de ce très cher Stephen mais tu ne pourras la rejoindre qu'à la condition de me battre, ce qui me parait bien compliqué, pour toi, ma foi. Il dégaina son sabre à la lame bleuté et reprit de sa voix suave. En tout cas, je suis ravis de te voir, depuis tout ce temps, je vais pouvoir faire d'une pierre deux coups : Récupérer l'Arme 03 et t'éliminer pour de bon.

Il chargea ensuite à une vitesse impressionnante, mais son assaut fut éviter avec habilité par Raiden qui ne se préoccupa pas de lui et décida plutôt de se jeter sur la lourde porte blindé de la pièce dans laquelle Luka était impuissante face à son bourreau. Gakupo revenait déjà vers sa proie.

- Calme toi voyons, qu'est-ce que je viens de te dire : "tu ne pourras la rejoindre qu'à la condition de me battre". Tous les accès à cette salle, que ce soit la porte ou les fenêtres sont blindées, impossible de les briser.

Le jeune hybride s'attarda, fixant lesdites fenêtres, posant ses yeux sur le corps attaché de sa comparse, admirant ce maudit scientifique mettre en place tout un attirail de machines autour d'elle, le sourire aux lèvres. Raiden ne perdit pas plus de temps et chargea, frappant le samouraï directement vers la gorge; il esquiva. L'androïde tenta un nouveau coup, au niveau du torse; son adversaire l'évita également.

- Tu n'es pas capable de battre Sky alors comment peut tu espérer ne serait-ce que me toucher?

Un coup de plus fut esquivé et Raiden électrifia sa lame pour une fois encore, cibler son adversaire. Gakupo stoppa la lame à mains nues et répliqua, sa propre épée pénétrant avec aisance l'armure de son opposant qui posa un genou à terre, avant d'être violement repoussé par un coup de pieds au visage.

- Stephen, laissez la lui parler quelques instants s'il vous plaît.

Le scientifique acquiesça et après quelques instants, plaqua le visage de la jeune chanteuse le long d'un des carreaux blindés. La voix de la belle tinta faiblement.

- Raiden, s'il te plaît va-t’en... Tu n'aurais pas dû venir...

Il plongea son regard orangé dans celui de sa camarade, une larme coulait doucement sur sa joue et ses yeux épuisé semblait se perdre... S'en fut trop pour l'hybride qui chargea une nouvelle fois, avec toute la puissance qu'il pouvait déployer. Il encaissait de nombreux coups et parvint à en placer quelques-uns avant que le mercenaire ne le repousse encore une fois le long d'un mur; le choc lui fit perdre son arme.

- S'en est assez 02, il est temps pour toi de trépasser.

Désarmé, Raiden ne put qu'assister impuissamment à la charge de son adversaire, ainsi qu'à son propre échec. Il porta une dernière fois ses yeux -ou plutôt son œil valide- sur Luka qui était la cible d'une nouvelle série de coups de la part de son détracteur.
A cet instant, ou la mort venait le prendre, il sentit une force caché s'éveiller. Il ne la connaissait pas, elle lui faisait même peur... puis une voix lui murmura quelques mots.

"Je peux t'aider. Laisse-moi te contrôler."

Devenait-il complètement fou? Quoi qu'il en soit, il ne résista pas à cette force qu'il sentait monter jusqu'à son cerveau...
Une aura sombre se dégager de l'immaculé et celle-ci stoppa la charge de Kamui. Lorsque l'aura se dissipa, l'apparence de Raiden avait drastiquement changée...


La bête qu'il était devenue se jeta sur son adversaire sans modestie, entamant un violent corps à corps d'où émanait des effusions de sang inquiétante, celui de l'hybride, et celui du samouraï, derrière la vitre, Luka était inquiète et Stephen passionné.

- Rai...den ??!

- Ma-gni-fique, il a enfin réussi, après tant d'années. Il n'était donc pas si incapable que cela... Il posa ses yeux sur sa captive. Et tout cela, grâce à toi Luka, j'ai bien fait de vous laisser vous côtoyer un petit moment héhéhé. Ho, je suis désolé, mais je dois t'avouer que s'il reste trop longtemps dans cet état, il sera incapable de redevenir comme avant.

- Qu'est... ce que c'est ?

- L'Ombre ma chère. Nous avons instillé dans chacun des quatre cobayes du projet hybride que sont Luna, Raiden, toi même ainsi que Sky, une petite quantité de cette énergie dévastatrice dans le but de créer les soldats ultimes. Ce ne fut tout d'abord pas très probant, Luna à maitrisée son ombre mais est devenue complètement incontrôlable, toi, tu à les plus grandes difficultés à t'y adapter... Nous avions installé une entité puissante dans le corps de Raiden et elle n'avait pas donné signe de vie depuis le début du projet, mais grâce à toi, il y est parvenu ! Il repoussa Luka et ordonna à deux sous-fifres de s'occuper d'elle. 02 va mourir pour laisser place à Malakath, il va prendre possession de son hôte, c'est parfait !!!

Le scientifique invite alors son compère à abandonner le combat et à le rejoindre dans le laboratoire sécurisé avant que les communications ne soient complètement coupées et qu'une série de rideaux de sécurité ne prennent place sur les fenêtres. Ce cocon impénétrable offrait une "sécurité" bienvenue aux chercheurs.
La tornade de coups arriva à sa fin; Gakupo était essoufflé mais de son côté, Raiden, ou la créature qu'il était, avait la tête dans les mains et fit raisonner sa voix bestiale.

- Va-t’en... TOUT DE SUITE !

A peine ces quelques mots prononcés qu'un inquiétant voile noir engloba la pièce. Des chaines sombres vinrent capturer le samouraï à la toison mauve quand la voix du chercheur en chef raisonna.

- Malakath, nous somme tes libérateurs cet homme et moi. Lâche le et obéit nous.

- Vous obéir? Non, je vous tuerais tous pour la souffrance que vous "lui" avait fait subir. Elle ne méritait pas votre acharnement !

- Kamui, 02 à encore un semblant de contrôle, rejoins moi vite.

Il ouvrit une série de petites trappes habilement camouflées et, de chacune d'elles s'échappait une petite sphère blanche qui explosèrent toutes ensemble, aveuglant la créature ombrageuse, l'incapacitant complètement et permettant au pseudo-samouraï de rejoindre son allié...

- Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne perde totalement le contrôle, en attendant, profitons du spectacle de sa puissance.

Gakupo ignora son camarade et approcha de Luka.

- Et bien mon amour, vois donc ce que tu a engendré car il sera bientôt temps pour toi de l'oublier complètement.

Il lâcha un sourire malsain... malheur à lui. Une fois à nouveau capable de voir, "Raiden" fit voler en éclats la porte blindée, comme une vulgaire planche de bois. Il entra ensuite dans le laboratoire ou des dizaines de pieux effilé apparurent, empalant trois hommes de mains qui s'afféraient à "s'occuper" de Luka... Celle-ci semblait tremblante.

- Vous ne la souillerais plus.

Sans plus attendre, il se rua sur les deux investigateurs du "projet hybride" mais une nouvelle fois, la créature se stoppa, comme en pleine souffrance intérieur.

"Laisse-moi redevenir moi-même !"

"Il n'en est pas question, tu es miens.[/color][/i]"

"Je n'appartiens à personne, retourne d'où tu viens."

"C'est ce que nous verrons mon petit, mais tu sais, tu n'aurais jamais du t'attacher autant à cette fille... Elle a l'air de beaucoup tenir à toi, et ta disparition la fera sans doute beaucoup souffrir."

"Si tu ne veux pas me le rendre, je récupèrerais mon corps par moi-même."

Cette ombre, si puissante, ce parasite qui avait infecté Raiden à cause des chercheurs de Phantomhive, n'avait pas l'intention de laisser quelqu'un vivant ici... Pas même Luka; Raiden devait l'empêcher de lui faire du mal, et rapidement.
Pourtant cette petite dispute entre hôte et parasite avait permis aux deux ordures de fuir on ne savait ou. Malakath fit entendre son mécontentement.

"T'es content, je n'ai pas pu les tuer... Je vais devoir me rabattre sur elle tu sais?"

La créature avançait vers la jeune starlette, d'un pas lent et lourd. Raiden tentait courageusement de lutter contre ce démon... Il devait le vaincre au moins temporairement.




_________________________________________________



...Who am I? A man , a machine, or something much worse still...?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Rang: Arme 03
Niveau: 4 / 100
Expérience:
637/2000  (637/2000)

MessageSujet: Re: L'armée de Jenova recrute...   Sam 22 Juin - 18:04

Jamais elle n'aurait un seul instant de répis en ce bas-monde. Peu importe où elle allait, ce qu'elle faisait et avec qui elle était, toujours la poursuivaient des sbires plus étranges les uns que les autres. Cependant, celui auquel elle était confronté, Luka devait bien l'admettre, il était très coriace. Il utilisait des pouvoirs mentaux contre lesquels la demoiselle ne pouvait rien faire.

Concentrée à capter la moindre bouffée d'air frais pendant cette strangulation à distance, elle ne capta pas un mot de la petite conversation entre son assaillant et l'autre androide. C'est ce dernier qui la délivra de l'emprise invisible. Dans ses bras métalliques et froids, elle toussa alors qu'il lui demandait de partir. Elle lui posa délicatement la main sur sa bouche et répondit d'un signe de tête négatif.

*Il souhaite se sacrifier pour ma survie. J'en aurais fait de même, mais lui aussi aurait agit comme moi. Maintenant que nous sommes là, tous les deux, ensemble, non... Pas question d'être séparé, encore...*

Raiden accepta sa réponse et fit s'abattre un éclair jaune sur l'ennemi avant de la prendre dans ses bras et de sauter du haut de leur chambre. 02 tomba lourdement au sol sur le dos alors que la fille aux cheveux roses se releva sans dégâts apparents. La prenant par la main, ils abandonnèrent le paisible village de Killika pour repartir dans les mystérieuses forêts avoisinantes.
Lorsqu'ils s'étaient assez éloignés, l'hybride lui expliqua de quoi en retournait la situation -à propos d'une certaine Jenova, de rejoindre son armée et qu'elle allait sûrement bientôt agir. Il se tût un instant avant de reprendre :

- On va devoir retourner à Midgard et empêcher le drame ; mais s'il te plait Luka, si les choses tourne mal, promets-moi que tu ne te mettra pas en danger... J'ai l'impression que ce sera bien plus dangereux que les laboratoires...

Elle acquiesça d'un signe de tête, sans dire un mot. Luka savait que, de toute manière, elle n'obtiendrait jamais aucune réponses à ses questions sans se battre, et qu'elle n'aura jamais d'autre repos que le repos éternel... Sauf si elle arrivait à mettre un terme à cette organisation, à ces Laboratoires et à cette Jenova. Elle prit la direction de Midgard en silence.


Au bout d'une dizaine de minutes de marche intensive, Raiden semblait épuisé. Son unique oeil valide ne cessait de sourciller et ses pas étaient plus lents. Cela était sans doute dû à la succession rapide et éprouvante des récents événements.
- Tu devrais te reposer, lui fit-elle, tu n'as pas l'air en forme et nous devons l'être si nous voulons que la prochaine rencontre ne soit pas la dernière.

L'hybride masculin démenti et continua d'avancer mais Luka ne lâcha pas l'affaire et insista pour qu'il prenne un peu de repos. Elle, au contraire, avait bien assez dormi.

- Nous sommes plus en sécurité ici qu'en ville, tu devrais en profiter. Et puis, quand bien même il y aurait un adversaire à affronter, je me ferais une joie de lui faire sa fête.

Cela semblait l'amuser, et le convaincre. Il s'installa dos contre un arbre et s'endormit. Luka jeta un rapide coup d’œil aux alentours puis s'étira, avant de remarquer qu'elle n'était vêtue que d'un simple pull long -bien qu'actuellement il lui remontait bien au dessus des cuisses. Elle se retourna vivement vers Raiden, mais une chance que ce dernier dormait à point fermé. Soupirant, elle allait se laisser descendre le long d'un tronc d'arbre lorsqu'un craquement et l'envol des oiseaux proches l'alertèrent. Luka déploya son sabre et guetta autour d'elle.

- Tu n'as pas l'air si dangereuse que ça, fit une voix de femme avec un étrange accent. On dirait une simple fillette.
- Qui est-là ?

Son compagnon avait toujours les yeux clos. Soudain, une main l'enlaça à la taille, tandis qu'une autre s'occupait de son cou, une troisième à l'une de ses jambes, et une quatrième lui raidissait le bras pour l'obliger à lâcher son arme. La mystérieuse inconnue pencha sa tête sur le côté pour plonger ses yeux dans l'azur de ceux de Luka. Tout comme la chanteuse, elle avait les cheveux rose mais ils tiraient vers la couleur mandarine très pâle. La peau de son visage était terne, voire grisâtre, et son regard blazé. Au toucher de sa main, elle était froide, comme du métal...

- Reste tranquille et tout se passera bien, fillette.

Et ce fut le trou noir... A son réveil, sa tête la lancinait, une lumière vive l'éblouissait et ses gémissements de douleurs résonnaient contre des murs froids. Elle plaqua sa main en visière pour atténuer la luminosité, et se découvrit captive.
Les murs d'un blanc éclatant, la cellule étouffante, le silence pesant, la jeune femme en déduisit qu'elle devait se trouver dans les Laboratoire Phantomhive, soit à Midgard soit à Balamb -sachant qu'ils n'étaient pas si loin de cette dernière, cela semblait être la meilleure solution. Après s'être habituée à la source lumineuse, l'arme 03 chercha la porte -habilement camouflée- et tambourina contre le métal. N'obtenant aucune réponse, elle décida de "créer sa propre sortie" et activa le lance-missile de son avant bras... Mais il était vide. Ses kidnappeurs ont du prendre bien soin de la désarmer totalement et minutieusement avant son réveil.

Soudain un bip résonna timidement et la porte s'ouvrit... Sur Gakupo. Il n'avait aucunement changé depuis la dernière fois qu'elle l'avait croisé -et Dieu que ça remontait ! Elle se souvint, c'était quelques instants avant que l'Ombre en elle, ce parasite qui se faisait appeler Kogaiji, ne se réveille- et le sourire qu'il abordait n'annonçait rien de bon pour elle.

- Ma chère et belle Luka, comme cela fait longtemps, fit-il d'un ton mielleux. Comment te portes-tu ?

Sans lui répondre, la fille aux cheveux roses fonça sur lui à toute vitesse, mais il la stoppa avec un coup de poing dans le ventre, qui l'obligea à se plier en deux en avant pour reprendre son souffle.

- Toujours aussi sauvage à ce que je vois. Il esquissa un petit rire. Mais j'aime ça chez toi, tu sais ?

L'homme aux cheveux violets tendit une main vers le visage de la détenue, qu'elle balaya, mais ce dernier persista, quitte à lui faire mal. Ainsi face à face, il la plaqua contre le mur le plus proche et immobilisa son bras gauche tandis qu'il lui calinait la joue.

- Pourquoi ? lança Luka dans un souffle.
- Pourquoi quoi ? T'avoir ramené aux Laboratoire Phantomhive ? Cela paraît clair comme de l'eau de roche non ?

La belle ne mit pas longtemps à comprendre.

- Raiden, vous faites ça... Pour Raiden.
- En partie. Gakupo déposa un baiser sur l'une de ses joues. Tu es notre arme la plus aboutie, nous devons te garder avec nous. Et Raiden... l'arme défectueuse, nous ne pouvons le laisser agir à sa guise, courir ainsi le monde en toute liberté. Car même si s'est un échec, il reste tout de même d'une de nos arme, et dangereux, bien plus que tu ne le crois.

Il la bécota dans le cou. Son souffle chaud donnait la chair de poule à la demoiselle. Luka tenta de se débattre un peu, mais en vain. C'est comme si le coup qu'il lui avait donné l'avait vidé de toute énergie combative... Elle n'eut guère d'autre choix que de se laisser faire en serrant les dents.

- Qu'est-ce que vous allez lui faire ?
- Je pense, chuchota de sa voix suave le samourai dans le creux de son oreille, que tu devrais plutôt t'inquiéter de ce qu'on va te faire.

Prise de panique, l'arme 03 se démena, mais Gakupo la retint, lame au poing. Il recula de quelques pas afin de verrouiller la porte de l'intérieur de la cellule, puis revint vers la captive.

- Qu'est-ce que tu va me faire ?! M'effacer la mémoire, c'est ça ?
- Oui, mais après ça.
- Quoi, ça ? Qu'est-ce qu...

Et la prenant à bras le corps, il la plaqua contre lui et l'embrassa. Luka sentait sa langue tenter d'entrer dans sa bouche, mais elle serra les dents encore plus fort, quitte à s'en abîmer l'émail. Tout en continuant à l'embrasser, il la repoussa violemment contre le mur et lui fit basculer la tête en arrière en lui tirant ses longs cheveux rose pâle. Elle entrouvrit la bouche une fraction de seconde, comme pour refouler un cri, mais déjà qu'il s'engouffrait et l'embrassait pleinement, faisant tourner les langues dans les cavités. Luka avait fermé les yeux.

*Cet homme, ce monstre, Gakupo, comment ose-t-il me faire ça ? Il le paiera ! Oh oui, il le paiera !*

Cet échange linguistique dura de longues secondes. La jeune femme tenta plusieurs fois encore de se débattre mais, plus elle insistait et plus elle sentait ses forces diminuer, si bien que lorsque le samourai eut terminé le baiser langoureux et la lâcha, elle en tomba essoufflée sur le sol carrelé.

- Un délectable goût de framboise, tes lèvres, fit-il en s'accroupissant. Tu dois te demander pourquoi tu es si épuisée d'un coup non ? Et bien -il lui fit redresser son visage vers lui- cette cellule a été conçue spécialement pour toi, ma belle. Elle te vide de ton énergie jusqu'à ce que tu ne sois plus qu'une petite et docile marionnette. Oh et, bien évidemment, plus tu te débats, plus tu pers de l'énergie. Logique.

Ses cheveux mauves virevoltant derrière lui, il se redressa et, son sabre planté dans le sol, il défit sa veste et la posa dessus avant de revenir à ses côté. Luka tenta de se redresser tant bien que vaille en s'agrippant au lit de la cellule, et Gakupo l'y aida... à s'allonger sur le dos. Et s'installant à califourchon sur elle, la demoiselle connaissait la suite de son plan.
Doucement, il lui ouvrit le gilet long qu'elle portait durant sa fuite du village de Killika jusqu'au ventre, libérant sa poitrine avantageuse. Il passa son index droit le long du cou de la belle, glissa au niveau de son épaule et s'arrêta à la jointure entre la peau et le métal. Il caressa cette limite entre le chaud et le froid, la chair et l'artificiel, l'humain et le robotique.
Pendant un instant, elle crut l'entendre murmurer "Fascinant", mais sa tête commençait à lui jouer des tours et un léger vertige la prit. Cependant, le samourai ne s'arrêta pas là pour autant et continua la découverte du buste de l'arme 03 et descendit sa main vers la courbe arrondie de son torse.

*Sa main est chaude...* remarqua Luka, non sans détourner les yeux de son geôlier en serrant les dents.

Il en fit lentement le tour avant de passer sa main dessus, puis dessous, de le serrer un peu, de tenter de le prendre dans une seule main. Il continuait son massage quand il se pencha vers elle.

- Si doux, si chaud, si moelleux...

Il la bécota une nouvelle fois dans le coup et descendit au fur et à mesure à l'endroit où sa main "s'amusait". Ses lèvres atteignirent alors la zone sensible de son sein gauche et semblait vouloir y goûter. Luka fut alors comme parcourut d'un courant électrique provenant de sa poitrine. Elle le sentait la lécher, la mordiller, la suçoter, doucement puis un peu plus brutalement, sa main droite s'affairant à un pétrissage ferme tandis que sa main gauche passait sur ses hanches et la maintenait fermement. Il continua ainsi pendant quelques minutes, la fille aux cheveux roses serrant difficilement les dents face à ses "délectables agressions".

*C'est agréable, tellement... Mais je ne dois pas, non, je ne dois pas me laisser tenter... Car c'est lui, que je déteste, qui me fait ça. Ce n'est qu'une torture de plus, comme toutes les autres... Mais alors... Pourquoi ce n'est pas lui, celui que j'aime, qui...*

Et alors qu'il s'acharnait un peu plus, elle n'en put plus et, rassemblant les forces qu'il lui restait, réussi à poser ses mains sur ses épaules et à le repousser en soupirant un "Non".
Le jeune homme regarda la captive, essoufflée, puis esquissa un sourire avant de descendre du lit et d'aller remettre sa veste. Luka essuya d'un revers de manche la sueur qui lui perlait du front et remonta la fermeture éclair de son gilet. Se retournant vers elle, il lâcha : "De toute façon, tu n'aurais pas pu survivre à la suite", prit son sabre et sortit de la cellule. La belle soupira et, se mettant en position fœtus, ferma les paupières et s'endormit sans le vouloir.


Lorsqu'elle rouvrit les yeux, une autre personne qu'elle n'aurait pas aimé revoir de ci-tôt sa secouait.

- Allez, debout Arme 03, fit Stephen. Il y a des vêtements pour toi sur le côté. Habille-toi et vite.

Malgré le fait qu'elle ai "dormi", ses forces n'étaient pas reparut pour autant. Elle avait encore le vertige et eut du mal à s'habiller. Au moins ils avaient la décence, avant de la lobotomiser, de la vêtir comme il fallait.
Malheureusement, elle était tellement vidée que, à peine eut-elle finit que Stephen reparut et la porta à bout de bras dans la pièce d'à côté. Et, alors qu'il la plaçait sur la table :
- Pas la peine de te sangler, cette salle aussi a été conçue pour t'affaiblir, Arme 03. Une si belle oeuvre... Quel dommage de devoir la reformater...
- Va...
- Oui ?
- Va te... Faire f...

Du grabuge attira son attention sur le côté. Derrière une grande vitre se battaient Gakupo et Raiden. A la vue de l'hybride masculin, Luka voulu crier mais aucun son ne sortit de sa bouche, seul un souffle.

- Tu nous as quand même bien servi, Arme 03. Grâce à toi, nous avons pu retrouver l'Arme 02 et bientôt nous le reformaterons. Il nous suffira ensuite de mettre la main sur Luna pour enfin contrôler toutes les Armes qu'on a créé. Mais bien sûr, tu n'auras plus aucun souvenir de notre petite conversation d'ici quelques minutes.

Le scientifique approcha ses machines de la table d'opération lorsque la voix de Gakupo lui sonna de la laisser parler avec Raiden. Il rechigna, la porta vers la fenêtre et la plaqua contre la vitre.

Raiden, s'il te plaît va-t’en... Tu n'aurais pas dû venir...

Elle avait tellement le vertige, et ses yeux s'emplissait de larmes, elle avait du mal à voir l'androïde distinctement.

*Au moins, je l'aurais vu une dernière fois avant de...*

Stephen décidant que c'en était assez, il la repoussa violemment contre la table. Mais la jeune femme ne tenant plus sur ses jambes, tomba contre le meuble et s'étala sur le carrelage. Elle entendit le scientifique lui beugler de se relever, mais elle n'en pouvait plus. Il la rua alors de coup, s'acharnant sur les zones non mécaniques de son corps qu'elle n'eut même plus la force de protéger.

Soudain, la demoiselle sentit une pulsion inquiétante derrière la baie vitrée.

*Aah, voila qui est vraiment très intéressant ! La partie risque d'être très épineuse !* résonna la voix sombre de Kogaiji dans son esprit.

Luka tourna sa tête vers Raiden, mais un monstre entourée d'une aura sombre avait prit sa place.

- Rai...den ??!
- Ma-gni-fique, il a enfin réussi, après tant d'années. Il n'était donc pas si incapable que cela... Il posa ses yeux sur sa captive. Et tout cela, grâce à toi Luka, j'ai bien fait de vous laisser vous côtoyer un petit moment héhéhé. Ho, je suis désolé, mais je dois t'avouer que s'il reste trop longtemps dans cet état, il sera incapable de redevenir comme avant.
Qu'est... ce que c'est ?
L'Ombre ma chère. Nous avons instillé dans chacun des quatre cobayes du projet hybride que sont Luna, Raiden, toi même ainsi que Sky, une petite quantité de cette énergie dévastatrice dans le but de créer les soldats ultimes. Ce ne fut tout d'abord pas très probant, Luna à maitrisée son ombre mais est devenue complètement incontrôlable, toi, tu à les plus grandes difficultés à t'y adapter... Nous avions installé une entité puissante dans le corps de Raiden et elle n'avait pas donné signe de vie depuis le début du projet, mais grâce à toi, il y est parvenu ! Il repoussa Luka et ordonna à deux sous-fifres de s'occuper d'elle. 02 va mourir pour laisser place à Malakath, il va prendre possession de son hôte, c'est parfait !!!

Il la délaissa alors et, se précipitant vers le haut-parleur, somma Gakupo de battre en retraite et de le rejoindre dans le laboratoire.

Va-t’en... TOUT DE SUITE !

La voix de Raiden émanait de cet être obscur. Se pouvait-il qu'il soit lui aussi contaminé par l'Ombre ?!

L'Arme 03 ne prêta aucune attention à Stephen et à son discours, ni à ce qu'il se passait derrière la vitre. Il fallait juste qu'elle lui parle, à cette sombre créature qui n'était autre que Raiden. Elle se mit à ramper comme elle put vers la fenêtre... Mais elle fut arrêtée par des hommes de main du scientifique qui la rallongèrent sur la table. Survint ensuite le samourai aux cheveux mauves.

Et bien mon amour, vois donc ce que tu a engendré car il sera bientôt temps pour toi de l'oublier complètement, fit-il avec un sourire malsain... Qu'il perdit la seconde d'après.


Un mur vola en éclat pas très loin. Du sang chaud éclaboussa la jeune femme, qui en profita pour rouler au sol. Un courant d'air froid la fit trembler et, l'espace d'un instant, elle crut avoir retrouver quelques forces.

- Vous ne la souillerez plus.

La voix de Raiden était si proche... Mais ce n'était pas lui, ce n'était plus lui. Elle vit Gakupo et Stephen s'enfuir de la salle en courant, et une partie sombre de l'imposante créature qui s'était stoppée.

*- C'est Malakath, une dangereuse créature sombre, dit calmement Kogaiji. Si tu ne fais rien, il va t'écrabouiller la tête à la main.
- Je voudrais faire quelque chose, mais je suis trop faible...
- Rappelle-toi du jour où je me suis réveillé en toi. C'est pareil pour ton ami... et ce monstre. Si tu me laisse la place un instant, je peux te faire approcher suffisamment de ton ami pour que tu le résonne et fasse disparaitre Malakath.
- En quoi cela t'apporterais de m'aider ? Tu demandes toujours quelque chose en retour...
- Luka, tu es mon hôte. Si tu meurs, je meurs aussi.*


Les pas lourds de Malakath s'approchaient lentement de la fille aux cheveux roses. elle se redressa alors, face à lui, une sombre aura l'entourant, un sourire diabolique sur son visage.

- Cela faisait longtemps, Malakath. Tu n'as pas changé d'un pouce !

La créature ignora ses remarques et continua d'avancer.

- Tu ne reconnais donc pas ton prince, vile monstre ? Je vais te rafraîchir la mémoire !

Et la Luka sombre roula sur le côté pour s'emparer d'un long tuyau qui trainait parmi les débris. Immédiatement, le tuyau se vit entouré d'ombre et se transformé en un sabre à lame courbe et longue d'un style oriental. Sans se retourner, le monstre éleva des stalactites d'ombre du sol en vue d'empaler son ennemi. Kogaiji esquiva habilement, sautant sur les murs, rebondissant sur les débris de plâtre et se jeta droit vers Malakath, lame en avant.

*Ne lui fais pas de mal ! C'est toujours Raiden !*

Kogaiji abattit la lame, tranchant une partie de la corne gauche et le bras gauche de la créature, qui n'esquissa qu'un lourd grognement et mis un genou à terre. Kogaiji faufila la lame près du cou de son adversaire et se stoppa un instant.

- Raiden ? Raiden, tu m'entends ? C'est moi, Luka. Regarde-moi.

Malakath s'était arrêté un instant lui aussi.

- Lu... Luka ?!

La voix mécanique de son ami était essoufflée. Il se battait intérieurement contre la bête, tout comme elle l'avait fait avec Kogaiji.

- Ne t'inquiète pas, je suis là, je ne risque plus rien. Courage, bats-toi ! Je sais que tu vas y arriver ! J'ai confiance en toi.

Malakath semblait déstabilisé. Raiden luttait de toutes ses forces conte lui, et elle se devait de l'aider du mieux qu'elle pouvait.

Aussi son sang ne fit qu'un tour et, rabaissant la lame de fortune, la belle se rapprocha du visage de la bête et déposa un baiser sur ce qui semblait être une bouche.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raiden
Membres
Membres
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Rang: Cobaye 02
Niveau: 3 / 100
Expérience:
764/1500  (764/1500)

MessageSujet: Re: L'armée de Jenova recrute...   Lun 24 Juin - 14:06

Non, il n'arrivait définitivement pas à reprendre le contrôle de son propre corps; il ne parvenait pas à repousser ce monstre qui avançait d'un pas lourd et lent vers sa protégée qui se trouvait à quelques mètres seulement, allongée sur le sol carrelé de ce décidément maudit laboratoire. Il devait pourtant agir et empêcher ce Malakath de lui faire du mal... mais comment ??!
 
A l'intérieur du corps sombre et brumeux du parasite, Raiden pouvait clairement ressentir le caractère de ce dernier, son animosité envers tout ce qui pouvait être et tout ce qui sera, sa soif de destruction ainsi que son immense peine... Lui, luttait toujours de manière désespéré pour reprendre un semblant de contrôle sur son être et permettre à Luka de se sauver d'une tragique rencontre avec son parasite mais, alors qu'il se décourageait peu à peu, il put voir, par les yeux de la bête, sa camarade se redresser péniblement pour faire face vigoureusement à "l'ennemi". Il s'attarda aussi sur l'aura ombrageuse qui émanait d'elle... Elle venait de laisser sa propre Ombre prendre le contrôle. Avait-elle l'espoir d'abattre l'imposante créature?
 
"Cela faisait longtemps, Malakath. Tu n'as pas changé d'un pouce !"
 
La voix presque diabolique de Luka raisonna dans la pièce et aussitôt, Raiden remarqua un changement d'attitude interne de la part du dit Malakath, un mélange de surprise, de peur et de haine...
 
"Tu ne reconnais donc pas ton prince, vile monstre ? Je vais te rafraîchir la mémoire !"
 
Ces ressentiments s'accentuèrent tandis que "Luka" s'empara d'un débris pour le transformer en longue lame. L'Ombre de Raiden fit apparaitre de nombreux pieux sombres dans le simple but de transpercer son vis-à-vis, qui esquiva avec simplicité pour le plus grand bonheur de l'androïde... Bonheur qui ne dura pas car très vite, le Prince des Ombres chargeait, puis abattit sa lame sur son adversaire. Malakath émit un râle de dépit et posa un genou à terre. Etait-il blessé ou bien se soumettait il à la puissance de son supérieur hiérarchique bien malgré lui?
Quoi qu'il en soit, "Luka" plaça sa lame au niveau de la gorge de l'imposant monstre et ne bougea plus. L'hybride avait repris courage et luttait à nouveau, sentant son parasite affaiblit et bien vite, son courage s'intensifia encore lorsqu'une voix bien connue et agréable raisonna.
 
"Raiden ? Raiden, tu m'entends ? C'est moi, Luka. Regarde-moi."
 
La créature à genou ne bougeait plus, se contentant de fixer inlassablement la silhouette de la jeune femme face à lui... puis une voix raisonna, faible et essoufflée, mais emplit d'une joie perceptible.
 
"Lu... Luka ?!"
 
L'affrontement durait, encore et toujours, mais il tournait peu à peu à l'avantage de l'hybride. Toute semblait ce mélanger, Raiden n'avait plus vraiment de notion de temps, de lieu, ou de ce qui pouvait se passer autour de lui, il se raccrochait seulement au son de la voix de Luka, seule source de lumière dans ce sombre affrontement...
 
"Ne t'inquiète pas, je suis là, je ne risque plus rien. Courage, bats-toi ! Je sais que tu vas y arriver ! J'ai confiance en toi."
 
Elle avait confiance en lui. OUI, il ne devait pas la décevoir, il ne devait pas l'abandonner, il devait gagner face à ce parasite odieux qui avait pour dessein de s'emparer de son être. Ce-dernier semblait d'ailleurs déstabilisé par les sentiments mutuels des deux androïdes : L'amitié, la sincérité, et tant d'autre qui n'était peut-être pas avouable...
 
"Tu n'est rien de plus qu'un poison. Tu resteras à ta place, bien au fond de mon esprit."
 
"N'y compte pas trop Raiden, tu est à moi !"
 
Sur ces mots, la puissance de Malakath commençait à augmenter à nouveau mais Luka mit définitivement un terme à sa domination, approchant doucement son visage de celui de l'Ombre, elle déposa un baiser des plus profonds directement sur ses "lèvres", ce qui valut à la créature un grognement audible à plusieurs distance à la ronde avant qu'une aura noir n'enveloppe la pièce.
 
"Elle t'a sauvé cette fois, mais elle ne sera pas toujours là pour toi; Ce jour, j'obtiendrais ce que je veux, crois-moi."
 
Il ne sentit tout d'abord plus rien, puis une vive lueur le fit plisser son œil valide. Face à lui se tenait une Luka surprise et le jeune homme ne put expliquer ce qui venait de ce passer ni comment il était "revenu"... Néanmoins, il pouvait ressentir, bien au fond de lui, une puissance immense, mais terriblement mauvaise qui ne tarderais pas à refaire parler d'elle.
 
- Je... Qu'est-ce... qui s’est passé ?
 
Il regarda tout autour de lui : La petite pièce dans laquelle les deux hybrides se trouvaient était en ruine et des corps sans vie trônaient sur le sol... Malakath avait au moins eu la bonne idée de faire pas mal de dégâts au sein des Laboratoire Phantomhive... tant mieux.
Il tenta de se relever mais ses jambes refusèrent de le porter et il chuta légèrement sur le carrelage tâchait d'un sang noir; il fixa sa camarade droit dans les yeux, conscient que, par un moyen ou par un autre, elle avait réussi à le sauver.
 
- Merci Luka. Tout va bien pour toi?
 
L'éternel inquiet reprenait le dessus mais la jeune starlette afficha un sourire franc et rassurant avant de se relever, tendant sa main à l'immaculé qui ne se fit pas prier pour la saisir. Une fois debout, Luka assura cependant qu'il était temps de partir, et qu'ils ne devaient pas trainer plus longtemps ici; Raiden acquiesça et les hybrides sortirent de la salle d'isolement, puis des laboratoires. Ils avaient étaient assez vifs pour ne pas tomber sur des patrouilles de gardes et inspirèrent avec insistance l'air pur et frai du petit matin Balambien.
 
- On a réussi, encore une fois. Et cette fois, je pense qu’ils ne vont pas chercher à nous courir après, en tout cas, pas tout de suite. Il lâcha un léger sourire avant de reprendre sur un tout autre ton. Luka, je ne sais plus vraiment ce qui est bon de faire ou ce qui ne l'est pas, je désir simplement rester auprès de toi...
 
Devaient-ils se rendre à Midgard, et agir pour stopper la menace qui se profile, ou bien laisser passer l'orage et chercher les réponses à leurs questions? Peut-être ne devait il rien faire de tout cela, et changer de vie : Luka reprendrait son activité de chanteuse à succès mais qu'adviendrait-il de lui si le choix de son amie était celui-ci? Pas grand-chose, certainement, car il n'avait pas sa place dans un tel monde... Le jeune androïde chassa ces pensées, conscient qu'il allait chercher loin, trop loin.
 
- On partait pour Midgard, mais est-ce que c'était vraiment une bonne décision? Il passa une main dans ses cheveux, les ébouriffants, quelque peu gêné de son manque de décisionnel. T'en pense quoi?
 
Raiden s'efforçait de marcher le plus normalement possible, prenant la direction de la zone pavillonnaire de la cité de Balamb ou ils pourraient se reposer, mais se retourna vers sa camarade qui ne bougeait pas; elle avait un sourire discret bien ancré sur son visage angélique... Qu'est-ce que ça voulait dire? L'androïde tenta vainement de l'ignorer...
 
- Tu viens? ...mais ne put le faire bien longtemps. Quoi?
 
Une bourrasque de printemps enveloppa les deux compagnons alors que la faune s'éveillait peu à peu. Pour tout être, docile et insouciant, nul doute que ce serait une belle journée...

_________________________________________________



...Who am I? A man , a machine, or something much worse still...?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'armée de Jenova recrute...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'armée de Jenova recrute...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» (Les Immortels) Le Stradivarius recrute!
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Les forêts Balambienne• :: •Village de Killika•-
Sauter vers: