AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques sombres années plus tôt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow
Membres
Membres
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/01/2012

Feuille de personnage
Rang: Espada N°6
Niveau: 5 / 100
Expérience:
0/2500  (0/2500)

MessageSujet: Quelques sombres années plus tôt   Ven 12 Oct - 11:26


Le "Hueco Mundo", territoire des puissants Espadas s'étendant sur plusieurs dizaines de kilomètres depuis le Sud du continent d'Utaï vers l'Est de celui-ci. De rares bâtiments en marbre blanc étaient dispersés dans le désert qu'agrémenter le paysage du Sud-Est d'Utaï mais chacun de ceux-ci était d'une taille impressionnante. Enfin, au beau milieu du secteur des Espadas, se trouvait le magnifique palais de "Las Noches" ou le Roi Barragan Luisenbarne officiait lorsqu'il n'était pas sur un champ de bataille quelconque. Les Espadas était une confédération guerrière d'élite doté d'une hiérarchie bien rodée mais avant toute chose, il fallait comprendre ce qu'était réellement un Espadas: Chacun d'eux nait avec un numéro tatoué à différents endroit de leurs corps; ce numéro symbolisant leurs niveau de puissance. D'autre part, ils étaient tous dotés d'un morceau de masque distinctif, vestige du temps où ils ressemblaient plus à des monstres qu'à des humains ainsi que d'un plus ou moins imposant trou également à des endroits différents. Ces petites caractéristiques physiques faisait d'eux une race bien à part de toute les autres et permettait de les reconnaitre au premier coup d'œil. Revenons-en donc à la hiérarchie de cette caste guerrière. Les espadas portant les numéro 1 jusqu'à 10 était ce que l'on pourrait apparenter au généraux du Hueco Mundo; leurs capacités de combat était bien au-delà des meilleurs soldats des autres villes Utaïennes et leurs résistance physique était impressionnante. Ensuite, tous les guerriers tatoué d'un chiffre supérieur à 10 étaient appelés Arrankars et était, malgré leurs fort potentiel de combat, les sous-fifres des généraux. Chacun des dix premiers Espadas avait sous ses ordres une fraccion composé d'un nombre plus ou moins conséquent d'Arrankars et partaient toujours en guerre ensemble; un lien très fort unissant l'Espada à ses hommes.

Les habitants du Hueco Mundo n'était pas tous assoiffés de guerre et de destruction mais aucun ne rechignait à se battre lorsque la situation le nécessité, et, lorsque le souverain Luisenbarne déclara la guerre à la cité de Jaryan ainsi qu'à celle de Zanarkand, la nature guerrière de ces troupes s'était raffermit. Deux groupes avait était formés: cinq Espadas, accompagné de leurs hommes avait pour mission d'envahir Jaryan tandis que cinq autres devaient assiégé Zanarkand. Le premier groupe était composé de Stark, numéro 1, Ulquiora, numéro 4, Nnoitra, numéro 5, Zomarie, numéro 7 et Yammy numéro 10. Le second groupe était composé des cinq autres Espadas, c'est à dire le roi Barragan lui-même, numéro 2, Nelliel, seule femme au rang d'espadas numéro 3, Grimmjow, le numéro 6, Szayel portant le numéro 8 et Aaroniero au numéro 9. Tous étaient près au combat et le second groupe partit en premier en direction de la ville technologiquement avancé, sous les ordres directs du roi... la bataille promettait d'être violente.

Spoiler:
 

Barragan ne laissa pas à ses troupes le temps de souffler et dégaina son imposante hache de guerre, ordonnant à Grimmjow et Aaroniero de charger. Les numéros six et neuf obéirent et lancèrent l'assaut suivit de leurs troupes, rapidement interceptés par de nombreux soldats mécaniques appuyés par des canons mobiles et autonomes. Grimmjow esquiva avec brio les premiers coups de ses adversaires, ce qui ne fut pas le cas de deux de ses cinq soldats qui périrent, éventré par l'explosion d'un obus directement sur eux. Aaroniero lui, resta légèrement en retrait, usant de ses pouvoirs plus que de sa puissance, laissant son homologue faire le gros du travail. Il était le seul Espadas à ne pas posséder de fraccion mais visiblement il n'en avait pas réellement besoin, sauf peut-être lorsqu'un Golem mécanique vint le frapper par derrière, l'envoyant balader un peu plus loin.

Spoiler:
 

- Sexta, viens me filer un coup de main.

- Démerde-toi ou crève Aaroniero.

Grimmjow, n'avait que faire de son camarade et brisa en deux et à mains nues l'une des machines, pourtant, les canons mobiles lui posait toujours problème... pendant ce temps et voyant la difficulté de ces deux hommes, le roi du Hueco Mundo envoya ces deux derniers généraux, Nelliel et Szayel contrer ses maudits canons. Ils acquiescèrent et contournèrent le champ de bataille pour arriver directement dans le dos de leurs cibles qu'ils parvinrent à détruire sans difficulté avant de rejoindre la mêlée. Aaroniero était au sol, immobile, avait il était tué? Szayel se précipita pour affirmer que c'était bel et bien le cas. L’espada numéro 9 n'était plus... L'ennemi qui l'avait abattu sans réelles difficulté ce précipita vers la jeune demoiselle a la longue chevelure verte portant le numéro trois et abattit ses énormes poings sur elle... qui leva simplement son sabre pour le mettre en opposition au coup; elle supporta la puissance du golem d'une seule main avant de déposer celle libre sur le plastron du monstre.

- [Tornada divina]

Une puissante vrille de vent transperça le corps de l'adversaire, touchant son système principal, le faisant entrer dans une furie inquiétant à laquelle Nelliel s'empressa de mettre fin d'un coup de sabre bien placé. Grimmjow quant à lui abattait adversaire sur adversaire jusqu'à ce que le champ de bataille soit vide d'ennemi... ce n'est qu'à cet instant qu'il remarqua que tous ces hommes avaient péris durant le violant combat... Le sexta entra dans une colère noire et récupéra une petite partie de chaque masque de chacun de ces cinq guerriers avant de rejoindre sa camarade.

Szayel de son coté, était agenouillé devant les cadavres mécaniques, son coté scientifique clairement affiché, puis il entassa les dépouilles d'Aaroniero et des Arrankars tombés au champ d'honneur; pourtant pas de glorieux enterrement non, au lieu de cela il les dévora simplement dans un rire de malade mentale.

- Assez rit Octavo Espada, trouve nous un moyen de pénétrer dans ses murs.

Le concerné se releva et répondit mal aimablement et le sang coulant le long de ses lèvres un "oui mon roi " avant de rejoindre ses homologues.

- Les murs de Zanarkand sont des plus résistants mais il existe une faille. Laissons les envoyer des renforts, nous auront largement le temps d'entrer.

Les renforts ne se firent pas attendre. Les lourdes portes s'ouvrirent et les quatre Espadas passèrent, ignorant les nouveaux adversaires. Ça y est, ils étaient entrés, mais le comité d'accueil était chaleureux...

- Mon roi, nous somme piégés maintenant, si on ne trouve pas de plan de fuite nous avons de fortes chances de mour...

Barragan en avait assez entendu et empoigna la tercera par la gorge, l'obligeant à se taire.

- Rappel toi ou est ta place Nelliel. JE suis le roi et JE donne les ordres... aucun n'échec ne sera toléré.

Il écrasa violement la jeune femme sur le sol de pierre de la cité de Zanarkand. Grimmjow et Szayel "admirèrent" la scène.

« Barragan... je te tuerais pour s'que tu viens de faire... crois-moi. »

« Oui mon roi abattez cette garce que je prenne sa place. »

Le jaguar s'empressa de rejoindre sa camarade et l'aida à se relever. Il était pourtant connu pour être strictement associable et parmi les Espadas, il était peut-être le plus mauvais mais il était régulièrement dit que celui-ci aurait un faible pour la tercera... quoi qu'il en soit il l'aida à se relever. Celle-ci le remercia d'un signe de tête et tous deux lancèrent l'assaut sur les adversaires les plus proches.

- [Grince Pantera]

- [Manifeste-toi, Gamuza]

La lame de Grimmjow laissa place à une imposante hallebarde de bataille tandis que celle de Nelliel muta en une sorte de lance de cavalerie d'une longueur impressionnante.

Les deux compères n'eurent aucuns mal visible à abattre les troupes envoyés par l'empereur de Zanarkand mais après quelques minutes de combat, le sol ce mit à trembler de manière inquiétante, dévoilant trois colosse blindé d'une taille approchant les cinq mètres de haut, équipés d'une sorte d'imposant hachoir proportionnel à leurs taille. Szayel était resté auprès de son roi et admirait le combat à venir, un rire malsain en coin des lèvres.

Spoiler:
 

Le combat débuta plutôt bien pour les numéros 3 et 6 qui usèrent de leurs vitesses et remarquèrent bien vite la lenteur des trois monstres de métal, mais pourtant ils n'avaient aucune chance de percer leurs carapaces, même avec leurs armes sous formes libérées... et le moindre coup de la part de ces trois adversaires les tuerais probablement... Ces derniers frappèrent en même temps, annihilant le sol à l'emplacement des deux Espadas qui avaient, heureusement pour leurs vie, quitté la zone pour se mettre en sécurité.

- Grimmjow, on ne peut rien faire contre eux...

- Je sais Nel' rétorqua-t-il d'un ton froid. [Gran Rey Cero]

Grimmjow laissa sa lame passer le long de son bras gauche et fit couler son propre sang afin de pouvoir lancer une de ses techniques les plus dévastatrices. Une sphère d'énergie noirâtre percuta un des colosses de plein fouet et eu le mérite de le faire basculer vers l'arrière, s'écrasant sur les habitations proches... mais il était encore vivant et cette capacité était épuisante pour le sexta. Nelliel félicita son camarade et en oublia presque le combat; une lame manqua de la trancher eu deux...

- Putain fait gaffe à toi...

- Je sais Grimm' rétorqua-t-elle avec un sourire franc et un clin d'oeil. On doit se replier.

La demoiselle et son camarade s'exécutèrent et rejoignirent leur roi ainsi que le stratège visiblement mécontent.

- Qui vous a permis de vous replier? Il jeta un regard noir à Nelliel et reprit d’un ton sec. Espèce de garce incapable.

Il la frappa du revers de la main et empoigna son visage avant de l’envoyer, comme si elle n'était qu'une simple poussière au beau milieu des trois monstres. Au sol, elle ne put que voir impuissante les trois lames s'abattre sur elle... mais c'était sans compter sur les sentiments de son compère au numéro six tatoué, qui s'interposa entre elle et les armes adverse.

- [Pelaje de Hierro]

Les lames percutèrent le corps du sexta sans pour autant le trancher ou même l'écraser. Il venait de dresser une barrière quasi-indestructible à l'aide de son corps mais un évènement malencontreux allait arriver et tout chambouler.

- Bouge ton cul Nel', j’vais pas pouvoir les retenir encore longtemps.

La jeune femme resta pourtant silencieuse, les yeux écarquillés de terreur en fixant un point derrière le jaguar qui se retourna, son instinct de prédateur prenant le dessus, et remarqua une nouvelle arme: une sorte de monstre encore plus grand que les trois colosses, un puissant rayon d'énergie près à s'échapper de sa bouche... Grimmjow ne prit pas la peine de réfléchir et raffermit sa protection autour de sa camarade avant que le rayon ne les frappe, perçant le sol, faisant choir les deux Espadas dans les sous-sols de la ville... mal en point. Barragan et Szayel quant à eux se replièrent, certain d'avoir perdue deux éléments surpuissant et conscient qu'à eux seul, ils ne pourraient venir à bout de ces créatures...

Dans les sous-sols de la ville pourtant, les deux Espadas étaient encore en vie... Nelliel se releva difficilement et porta son compère évanouie, cherchant un quelconque moyen de fuir cet enfer. Elle tourna à l'angle d'un croisement, ouvrit une porte d'un puissant "Cero Antena" puis une seconde d'un violent coup de pieds... les égouts de Zanarkand étaient un véritable labyrinthe... et bientôt des gardes les rattrapèrent. Grimmjow ouvrit les yeux mais ni l'un ni l'autre n'était capable de faire face... la tercera tenta bien quelque chose mais elle fut rapidement contrôlée par une puissante créature, mise à genoux et emmenée... le jaguar se mit à rugir de haine avant d'empoigner son sabre et de tenter de rattraper les fous ayant osé toucher à l'élue de son cœur mais il fut lui aussi mit au tapis et embarqué dans les geôles de la ville.

Il était seul désormais et n'entendait aucun bruit... depuis combien de temps était-il dans cette cage sombre? Plusieurs heures? Plusieurs jours? il n'en savait rien mais quelque chose de nouveau arriva... un son... un hurlement de douleurs... et cette voie douce et agréable, il pourrait la reconnaitre parmi des milliers.

« Merde, ses enfoirés sont en train de "la" torturer... »

Le sexta se jeta rageusement sur les barreaux de sa cage et laissa tout bonnement sa rage se déverser. Il libéra son Zanpakutho et frappa la porte mais rien... Et les cris de sa camarade qui ne cessaient pas le rendait d’autant plus furieux.

- [Bankaï : Reina de la Mar]

Spoiler:
 

Son imposante arme se mit à émettre un bruit assimilable à un rugissement et évolua en une sorte de double pique parcourue d'une aura bleutée.

- [Cero Mortifero]

Une petite sphère à haute pression se créa sur le bout du doigt de l'Espada et vint percuter la serrure de la geôle, avant que Grimmjow ne fasse voler la porte de ses gongs... Il se précipita ensuite, tous ses sens en éveil, vers l'endroit où sa compère était détenue, éliminant aisément les quelques gardes de bas étages présent. Il fit exploser une nouvelle porte et entra dans la "salle de torture" ou la tercera Espada était enchainée à une sorte de table, à moitié nue. Deux larges gardes étaient là et pour la première fois, un humain, qui semblait prendre plaisir à admirer le corps avantageux de la jeune femme aux cheveux verts. Les deux sentinelles se ruèrent sur Grimmjow tandis que l'homme s'équipa d'une paire de pince et tenta d'arracher le masque de la demoiselle qui, le jaguar le savait, était quelque chose d'atrocement douloureux...

- [Cero Apocaliptico]

L'habitant du Hueco Mundo aux cheveux bleus bondit au visage d'un de ces deux opposants, arme d'une main, sphère d'énergie dans l'autre et enfonça celle-ci directement dans le "visage" de l'androïde qui explosa, envoya je félin s'écraser le long d'un mur proche mais qui eut aussi l'avantage de faire chuter le bourreau de la jeune femme. Il se releva et élimina l'autre sentinelle de la même manière alors que l'homme caché dans son long manteau pressa un bouton faisant retentir une alarme... ce fut son dernier acte avant de se retrouver égorgé, son sang tâchant la robe à capuchon beige qu'il portait. L'espada numéro six se jeta au chevet de sa compère et la libéra des liens qui l'entravait, l'emportant dans ses bras en cherchant désespérément une sortie qu'il trouva par pur hasard. Les deux jeunes Espadas sortirent des sous-sols, rejoignant la lumière de l'extérieur... plus qu'une étape, quitter la ville... plus facile à dire qu'à faire...

- Grimm'...laisse-moi...et va-t’en... sauve ta peau...

- Ta gueule Nel' j'te laisserais pas là.

Fin de la discussion. Le jaguar fit quelques pas et parvint à rejoindre la porte lourdement close de Zanarkand... pourtant il devait trouver un moyen de sortir... Il se retourna, et aperçue la même créature que celle qui les avaient fait chuter dans les sous-sols, ou plutôt ce rayon d'énergie qui le percuta une nouvelle fois de plein fouet dans une explosion violente qui ébrécha la porte de la ville. Lorsqu'il rouvrit les yeux il était seul, Nelliel avait disparu et il ne restait d'elle qu'un morceau de son masque, morceau qui formait un cœur... Le jaguar hurla de rage et empoigna le petit artefact qu'il rangea avec ceux qu'il avait ramassé plus tôt... puis il sortir de la ville techno-pacifiste avec un gout amer dans la bouche: la vie de ses amis avait été prise et celle pour qui il ressentait un sentiment fort avait complètement disparue... C’est ce jour que le sexta était devenue cette machine de guerre violente, vulgaire et sans pitié.
Après une longue heure de marche, Grimmjow avait réussi à rejoindre le palais de Las Noches ou il comprit bien vite que malgré l'échec de la mission du premier groupes, tous les Espadas étaient rentré en vie... lui attira les regards mais marcha d'un pas décidé vers "son roi"

- Barragan... j'vais te tuer...

Il dégaina son arme et frappa mais fut contré par Zomarie, numéro 7

- Grimmjow voyons, ressaisit toi la haine n'apportera rien de bon.

- Ta gueule toi... Nel' et ma fraccion sont mort à cause de lui...

Grimmjow libéra son bankaï et l'abattit directement sur l'importun qui osé l'empêcher de tuer ce vieux débris de roi. Il pourfendit littéralement en deux le pauvre Zomarie avant que cette fois, ce soit le premier Espadas qui prenne les choses en mains... et inhibe les capacités du jaguar par une technique propre. Barragan afficha un sourire malsain et prit la parole.

- Grimmjow, je te présente celle qui remplacera au rang de tercera Espada, Nelliel Tu Oderschvank. Une demoiselle aux cheveux jaunes entra. Voici Tia Hallibel.

Le jaguar cracha aux pieds de la nouvelle venue et s'expatria dans ces quartiers... fabriquant une sorte de collier avec les morceaux de masque ramassés, plaçant au milieu celui de Nel. Ce bijou si précieux pour lui allait lui permettre de faire honneur à ses anciens camarades et surtout à garder en mémoire QUI était à l'origine de ses lourdes pertes... son roi : Barragan Luisenbarne.

Les Espadas avaient perdus leurs guerre et tous ou presque avaient perdus leurs fraccions. De fait il ne restait plus tous les dix premiers, c'est pourquoi il y eu un remaniement au sein de la hiérarchie. Les nouveaux arrivants gagnant leur nouveau numéro:








_________________________________________________


"Grince Pantera"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quelques sombres années plus tôt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
» Couple de l'année
» «J'avais Guy à l'oeil depuis quelques années»
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Continent d'Utaï• :: •Hueco Mundo•-
Sauter vers: