AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour Le trone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Pour Le trone   Sam 11 Aoû - 12:43

[Edit Tifa : L'arrivée de l'armé de Noctis se déroule ici, les combats y continuent contre les Espadas]




Noctis, froid, neutre, concentré s'avançait dans la foule sans pour autant être attaqué. Il se déplaçait tel un fantôme que personne ne voyait. Il étudiait, observait les mouvements de ses troupes et celle ennemies.
D'un coup d'oeil il se rendit compte que chaque groupe de ses troupes se faisaient gentiment encerclées...
Lentement il saisit son épée, et l'héritier sentit la puissance de sa terre natale envahir son corps entier. Le sol trembla en même temps qu'un frisson parcouru l'héritier.

Il était à présent temps d'y aller.

Entrant comme ces compagnon dans une danse macabre, Noctis découpait et taillait la chair de ses ennemis, aucune forme de pitié, aucune once d'humanité n'était présente en lui à ce moment. Tout ces souvenirs montaient en lui et il avait plus l’impression de se battre contre lui même que contre ses soldats...

Il planta sa lame à travers un ennemi et fut surpris de voir qu'une lame rouge flamboyante se tenait sous sa gorge. Il releva la tête et se rendit compte qu'il était entré dans le périmètre de Génésis et chaqun menaçaient l'autre de leur lames sous leur gorges [en espérant que vous ayez compris cette phrase...un peu bizarre XD ]

Le roux lui fit un simple sourire et en une synchronisation parfaite ils retirèrent leurs lames du pauvre homme qui c'était retrouvé entre eux.
Non loin, Seisaku se battait durement et les deux hommes allèrent lui prêter main forte. Le combat faisait rage.

- Il est temps.

Cette phrase presque chuchotée par le prince retentit comme un écho auprès de son équipe. Ceux qui devaient l'accompagner se reconnaîtraient. Il s'éloigna, laissant Génésis se charger de faire du grabuge.

Le roux invoqua alors au yeux de tous un chimère flamboyante qui brula vive les troupes ennemies...et les distrayaient pendant que Noctis suivit d'une petite équipe s'écartaient de la bataille pour se faufiler vers un coin stratégique ou des voitures les attendaient. Le palais était trop loin pour y aller à pied.

Vincent joua de sa puissance également et se fut deux énormes monstres qui balayaient les forces adverses.

Noctis monta dans la dernière voiture, seul. Ils furent bientôt au portes du palais et tous se faufilèrent à l'intérieur par des passages secrets depuis longtemps, oublié.
Enfin, Seisaku seule y pénétra.

- Une troupe de soldats nous suivent. Je passerais par l'entrée principale. Toi passe par là et trouve le roi.

Noctis s'éloigna et monta les marches en tuant les quelques gardes resté, pour se poster à l'intérieur du palais, vide. Des bruit de pas...d'armure, d'armes...Ils étaient là...





Il les tua tous. Sans ciller il retourna dans le château et se retrouva vite nez à nez...avec le trône...
Le prince, déposa son royal fessier là ou était sa place et fut envahis d'un sentiments inconnu...mais fort agréable. Il se leva pourtant et repris son chemin discrètement à travers le palais pour retrouver Seisaku.

- Alors ? L'as-tu trouvé? Elle était cachée dans un coin, évitant avec soin les troupes en alertes.
Revenir en haut Aller en bas
Seisaku
Membres
Membres
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 24
Localisation : Utai

Feuille de personnage
Rang: Reine Utaïenne
Niveau: 10 / 100
Expérience:
0/5000  (0/5000)

MessageSujet: Re: Pour Le trone   Sam 11 Aoû - 15:08

Les combats l’avaient mené tout près de Genesis et Noctis. La jolie brune avait l’étrange avantage d’être une femme, mine de rien, les soldats se montraient toujours plus gentil contre une femme. Le machiste des hommes les perdra !
Elle s’efforçait toujours de tuer le moins de soldat possible, se contant de les mettre KO efficacement pour un bon moment. Contrairement à Noctis, elle n’oubliait pas que ces soldats restaient des membres de leur peuple, beaucoup ne demandait pas à être là. D’autres prenait un malin plaisir de tenter d’assassiner les héritiers légitimes aussi … mais elle voyait très vite à quel type de soldat elle avait à faire rien qu’en croisant leur regard. Tout pouvait se deviner dans les yeux de quelqu’un.

Noctis donna le Signal, il était temps pour eux de se diriger vers le trône. Elle lança un dernier regard à Genesis qui était chargé de rester au front avant de partir de son côté vers le palais d’Isil. Elle courut parmi la foule de combattant et lança ses sabres en l’air. Elle effectua un saut agile, presque flottant dans les airs avant de ré atterrie sur le dos d’une imposante louve noir à la longue crinière tressée.
Spoiler:
 

La louve galopa à grande vitesse parmi la horde d’ennemie, si rapide et vive qu’elle évité tous les coups qu’on pouvait tenter de lui porter. Certain soldat trop coriace se voyait arracher la trachée d’une coups de patte ou de croc très précis.

Arrivée aux abords du palais, la princesse descendit du dos de sa monture canine pour rejoindre Noctis. La louve était aussi discrète et agile que sa maitresse.

-Une troupe de soldats nous suivent. Je passerais par l’entrée principale, toi passe par-là et trouve le roi.

La brune acquiesça d’un simple signe de tête et disparut dans le passage indiqué par son future mari et roi. Tiens c’est vrai ça … Tout cela signifiait qu’ils se marieraient bientôt, très bientôt même, ce mariage était indispensable pour confirmer le pouvoir en place. Sans doute cela serait-il fait en même temps que le couronnement. Bon sang … Elle allait se marier dans cette même semaine !

*Un peu de concentration, je suis au milieu du camp ennemi et moi je pense au mariage … on verra ça en temps voulu.*

Elle passa sa main sur la tête duveteuse de la louve qui la suivait avec toujours autant de discrétion. Elle se faufila dans plusieurs couloir successif et du plusieurs fois grimper pour se plaquer contre le plafond. Voilà tout le privilège de faire du cirque ! Elle était devenue une véritable Spiderwoman.

Elle dû cheminer jusque dans les hauteurs du palais pour trouver le roi, reclus misérablement dans une salle surprotéger. Auprès de lui se tenait son fils ainsi qu’une jeune femme aux très longs cheveux bleus ternes et très foncés. Elle reconnue bientôt Celest, la gardienne actuel de la précieuse gemme. La dernière fois qu’elle l’avait vu ce n’était encore qu’une petite fille, elle n’imaginait même pas qu’elle puisse être encore en vie. En l’observant plus attentivement, elle remarqua quelque chose incrusté dans son sternum.

*C’est … Ce ne serait quand même pas … la larme de la Déesse … *

Seisaku remarqua également que Linoa était retenue prisonnière aux côtés un jeune homme brun balafré. Elle rebroussa chemin aussi rapidement que silencieusement et retrouva bientôt Noctis au détour d’un couloir après le passage d’une troupe armée jusqu’aux dents.

-Alors, l’as-tu retrouvé ?
Elle hocha doucement la tête.
-Oui, il est tout en haut de la tour ouest. Elle est protégée de haut en bas et la salle où il se cache et est rempli de soldats.

Il en fallait plus pour décourager Noctis, elle savait que ce n’était pas un problème pour lui. Il commençait déjà à partir mais elle l’arrêta.

-Ce n’est pas tout. Il a capturé deux des nôtres et … Il a la larme de la déesse. La larme a été fusionnée au corps de la gardienne : Celest. Il va s’en servir de bouclier …

Tous deux savait très bien que lorsque la gemme est fusionnée à un corps, le corps et la larme de la déesse ne font plus qu’un, le sort de l’un dépend du sort de l’autre. Détruire la gemme serait hotter la vie de Celest et vis-versa : porter atteinte à la vie de Celest entrainerait irrémédiablement la destruction de la pierre la plus précieuse jamais porté sur cette planète. Qui sait quel cataclysme entrainerait la destruction de cette gemme.

-Il y a aussi son fils à ses côtés, continua Seisaku, j’ai entendu dire que c’était un redoutable guerrier, son père l’aurait même forcé à faire un pacte avec une terrible entité pour en faire une véritable arme destructrice.

De toute façon ils n’avaient pas le choix, hors de question de reculer, ils devaient y aller. Seisaku était cependant très inquiète pour son prince.

-Ne les sous-estime pas … d’accord ? ça a été plutôt facile pour toi jusque-là mais promet moi de ne pas baisser ta garde …

_________________________________________________

! Lost memories clic !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pour Le trone   Sam 11 Aoû - 16:02

Elle avait fait son travail à merveille et lui donna les info nécessaires.

- Oui, il est tout en haut de la tour ouest. Elle est protégée de haut en bas et la salle où il se cache et est rempli de soldats. Ce n’est pas tout. Il a capturé deux des nôtres et … Il a la larme de la déesse. La larme a été fusionnée au corps de la gardienne : Celest. Il va s’en servir de bouclier …

Il comprit les risques et la délicatesse de cette nouvelle mission. Un roi devait de pouvoir protéger, mais aussi d'instaurer un climat de dialogue...et bien plus encore, en fait, cette opération testerait toutes les capacité de l'héritier, et le destin serait seul juge de lui laisser ou non la vie, et le trône.

- Il y a aussi son fils à ses côtés, continua Seisaku, j’ai entendu dire que c’était un redoutable guerrier, son père l’aurait même forcé à faire un pacte avec une terrible entité pour en faire une véritable arme destructrice.

Il sentait Seisaku inquiète, c'était le première fois qu'elle l'était autant.

- Ne les sous-estime pas … d’accord ? ça a été plutôt facile pour toi jusque-là mais promet moi de ne pas baisser ta garde …

En plus de le tester lui, cette tâche testait la confiance de ces sujets...

- Il va falloir que tu me fasse confiance jusqu'au bout.

L'aura de Noctis fit son apparition, le noir qui l'habillait était invisible du fait de la lumière restreinte et la couleur noire des murs. On pouvait alors voir uniquement les étincelles briller d'un éclat surpuissant.
Son épée en main, d'autres firent leur apparitions. Il n'avait jamais eu l'occasion de dévoiler sa puissance, aujourd’hui était cependant bien différent. Le faux héritier était donc accompagné d'un démon? Il allait lui montrer comment on pouvait reconnaître un vrai Caelum...Tout les héritiers de la lignée naissaient avec leur entité propre, seulement c'était un secret tout ce qu'il y a de plus protégé, Seisaku elle-même ne savait pas...seuls les pères et les fils étaient dans la confidence, mais cela, comme beaucoup de chose, allait changer aujourd’hui et dans les jours à venir.

Il gravit les marches et s'occupa des soldats sur son passage, épargnants uniquement ceux qu'ils sentaient apeurés. Donc aucun. Ceux présents étaient de la même espèce que ceux dehors. Il savait que c'était l'élite...et des traitres confirmés.

Il poussa la lourde porte et toutes les lames flottantes qui l'entouraient furent une danse macabre qui balaya toute résistance. Les murs devinrent vite rougâtre sombre.

L'homme odieux qui se pernait pour le roi continua de rire, confiant.

- Je te félicite. Tu m'as trouvé, mais la partie s'arrête là pour toi.

Il fit un signe de tête pour que son fil place sa lance sous la gorge de Linoa et de son compagnon.

- Tu vas devoir choisir entre tes compagnon et amis, et ta vie. Un bon roi de se sacrifier !

- Ces gens ne sont pas mes amis. Ils sont effectivement de mon armée mais si ils ont été assez bêtes pour se faire prendre, ils ne méritent que la mort. Dit-il avec une conviction a en faire douter Sei.

Le faux prince jeta un regard à son père.
Une seconde à peine d'hésitation et la louve de Sei surgit de nulle part mordant le bras du faux héritier à l'en faire lacher son arme. Noctis en un déplacement rapide éloigna le brun des deux prisonniers et se plaça devant eux. La louve se chargea de défaire leur liens.
Le roi un peu moins confiant mais toujours souriant déclara :

- Joli coup...si seulement mon fils n'était pas un imbécile....

Le prince a terre fit un regard suppliant a son père.

- RELEVE TOI ET MONTRE TOI DIGNE DE TON ROI POUR UNE FOIS! TUE CET INTRUS !

*Sei...je compte sur toi...protège la larme de la déesse.*

Le fils, sans hésitation se releva et attaqua Noctis à l'aide de son arme ramassée. L'héritier au yeux devenus rouge brillant dans l'obscurité ne faisait que parer.

- Cet homme que tu apelle ton père ne mérite pas une loyauté sans faille. Il se sert de toi.

Il parlait étrangement calmement en pleine bataille. Mais son adversaire ne fut que plus énervé.

- Ce père qui t'a pourtant tout enlevé. jusqu’à ton âme.

Les coups pleuvaient. Noctis sentit qu'il devrait mettre le bruns au longs cheveux en position de détresse pour que ces mots aient une quelconque répercussion sur lui. Son aura devint pesante et Noctis envoya son adversaire traverser le mur épais de la tour. Pendant qu'il chutait il utilisa a nouveau sa technique de presque téléportation pour asséner des coups. Il attérirent sur une gigantesque plateforme et le vrai combat commença. Un énorme dragon se matérialisa et...

[combat a venir parce que je sais pas de quoi est capable le pti Xin']

[tiftif tu peux poster un pti truc pour ce qui se passe dans la tour, je poste la fin du combat après ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Seisaku
Membres
Membres
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 24
Localisation : Utai

Feuille de personnage
Rang: Reine Utaïenne
Niveau: 10 / 100
Expérience:
0/5000  (0/5000)

MessageSujet: Re: Pour Le trone   Lun 13 Aoû - 8:45

Les deux héritiers légitimes au trône de Utai pénétrèrent ensemble dans la cachette du traitre. C’est à ce moment que Seisaku aurait aimé avoir une vision rassurante, mais en ce temps de guerre, la déesse mettait ses sujets à l’épreuve. Elle devait être capable de faire pleinement confiance en son prince sans avoir recourt à ses dons. Elle chemina à travers l’allé de cadavre dégagé par son compagnon, effectuant une prière silencieuse pour ces âmes corrompu.

*Grande Déesse, pardonne leur cupidité et accorde leur une chance de se repentir à tes côtés …*

Ils firent enfin face à celui qui leur avait tout volé. Seisaku qui jusque-là avait occulté les moins images de cette terrible nuit fut envahi par une vague de flash inquiétant. Il lui avait tout prit : sa maison, sa famille, ses amis, ses repaires … sa vie. Elle n’était pas de nature rancunière, elle ne haïssait en général personne mais s’en était trop. Comment ce lâche avait-il put oser faire tout ça ? Il la répugnait, encore bien plus maintenant qu’elle l’avait en face d’elle.

Noctis ne perdit pas son sang-froid alors que l’usurpateur tenait de le faire chanter. L’espace d’une seconde, Seisaku se demanda si son compagnon était sincère en proclamant que les deux prisonniers méritaient la mort. Elle n’aurait jamais dû douter, Noctis n’était pas ce genre de souverain, il n’était pas comme Crowguard. Elle contacta psychiquement son Zampakutho qui surgit de nulle part sous la forme d’un loup pour libérer les deux jeunes guerriers. Ses derniers réagir vite et s’armèrent rapidement dans l’intention de les seconder. Ça ne serait pas de trop.

Lors que le jeune fils de Crowguard se retrouva à terre, Seisaku se jugea avec compassion. Elle vu en lui le vite absolu provoqué par une entité bien trop grande pour être enfermé dans un si petit corps. Elle senti l’âme de ce jeune homme oppressée et enfermée par la Bête. Il n’avait d’autre choix que d’obéir, il a grandi dans ce but.
Elle releva les yeux pour croiser le regard inquiet de Celest. Elle comprit tout de suite ce qui en retournait, elle tenait beaucoup à lui, malgré sa condition … Si c’était le cas, ce jeune guerrier devait vraiment être quelqu’un de bien. Elle se souvenait de lui d’ailleurs, enfants, avant la traitrise de son père, il n’était pas rare qu’ils jouent ensemble. Après tout, les enfants de la cours étaient les seuls qu’elle voyait, ça limitait le nombre d’ami. Noctis, Celest … et Xin Zhao. Elle ne pourrait pas dire qu’ils soient vraiment ami après tout ce temps qui s’est écoulé et surtout vu la situation actuelle … Mais le vrai responsable ici était Crowguard, pas son fils …

*Mais ce lâche va tout faire pour que la punition retombe sur les autres. Il est hors de question que je laisse ça faire.*

Noctis semblait conscient que Xin Zhao n’était bel et bien pas dans son état normal, il n’était plus le jeune garçon qu’ils avaient connu, il n’était même pas maître lui-même … Il était victime de son père, tout comme eux. Le raisonner semblait cependant inutile mais elle remercia intérieurement Noctis d’essayer jusqu’au bout. Il était vraiment digne d’être roi et même si au fond, elle se plaisait dans sa vie au cirque, se serait définitivement un véritable honneur pour elle que de régner à ses côtés.

Le combat fit fatalement rage et les deux combattants défoncèrent un mur pour continuer à l’extérieur. Seisaku courut à toute vitesse vers le trou béant de la tour pour suivre le combat des deux princes. Elle ne s’attarda pas longtemps sur eux, déjà, l’usurpateur de trône tentait de s’enfuir. Il fut vaillamment intercepté par la louve de Seisaku qui s’approcha rapidement de lui en faisant jaillir de multiples lianes du sol pour immobiliser le roi et ses sujets belliqueux.

-Au cas où vous n’auriez pas remarqué, tout est fini. Notre armée a déjà envahi le territoire, la Déesse est avec nous, vous n’avez aucune chance. Il en est fini du règne de terreur de Crowguard, rendez-vous tous dès maintenant et j’en prendrais compte le jour de votre jugement. Annonça-t-elle, avec autant de prestance qu’aurait pu en faire preuve Noctis.

Les gardes s’échangèrent des regards inquiet, ceux qu’elle n’avait pas immobilisé restait immobile jusqu’à venir à ses côtés pour veiller à ce que le traite ne s’enfuit pas. Les autres finir tous par lâcher leurs armes.

-Pour vous, je laisse Noctis se charger de votre châtiment. Dit-elle froidement.

C’est alors qu’un terrible rugissement retenti. C’était le cri d’une bête. Celest sembla en proie à la panique et courut à toute vitesse vers le tour béant du mur pour observer les deux combattants.

-Xin, non !!!!
Elle sauta dans le vide sans hésité avant même que Seisaku n’ai eu le temps de la rattraper.

_________________________________________________

! Lost memories clic !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Pour Le trone   Mer 15 Aoû - 12:12

Le dragon venait de se matérialiser et ses yeux promettaient à Noctis un mort douloureuse. Il s'apprêtait à attaquer en même temps que la puissante entité lorsqu'il fit Céleste se jeter dans le vide.
Sans hésitation il se détourna de l'animal et avec plusieurs déplacement rapide se retrouva en l'air et saisit Céleste avant que sa rencontre avec le sol ne lui sois fatale.
Il la tenait dans ses bras.

- Vous allez bien?

Mais il fut trop absorbé par la réponse et fut surpris que le dragon attaque malgré qu'il tienne la larme de la déese dans ses bras.
Les griffes de l'animal trancha en dagonale la chair du dos du prince qui lâcha la fille sous le choc. Du sang dégoulinait a une vitesse folle et les importante cicatrices l'handicapaient grandement. Dans une poussée d'adrénaline il saisait la jeune femme et réussis à la ramener en haut de la tour.

- Ne bougez pas d'ici. Son ton était implacable, une colère sans nom semblait se dégager de lui à présent. Plus contre lui même que contre Céleste, mais il n'avait pas le temps de s'attarder.

Il devait redescendre et faire face jusqu'à la mort.

Le prince n'avait plus le choix...il devait frapper fort et tout de suite. Se débarassant de son haut il se concentra. (héhéhé owi déshabille toi *w*)

[si tu veux poster un pti truc là tiftif te gène pas, moi je dois chercher un truc bien pour les attaques de Noct' donc je fais une pause.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour Le trone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour Le trone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Continent d'Utaï• :: •Jaryan, capitale Utainienne• :: •Grand Palais D'Isil•-
Sauter vers: