AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pour son salut....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: pour son salut....   Sam 9 Juin - 21:00

Depuis trop longtemps elle cherchait une solution a son seul problème. Ce problème qui se nommait Sébastian...
Elle se retrouva une fois de plus dans une impasse et le silence de son frère n'annonçait rien de bon. Il allait encore une fois péter les plomb envers ses amis...

La demoiselle se leva en trombe et en enfilant une veste de cuir rouge elle poussa la porte de la bibliothèque du SOLDAT.
Elle monta dans sa voiture et roula jusqu’à Midgard. Une pluie torrentielle commença a tomber, puis se fut un violent orage qui s'abattit sur la ville industrielle.
En arrivant dans un bruit assourdissant du au moteur elle fit crisser les pneus en se garant dans la petite allée juste à côté du bâtiment abritant le bar.

Mio poussa ensuite la porte du septième ciel et decouvrit Tifa, derrière son bar, en train de frotter un verre.

- Tifa...

La brune de son côté vint a la rencontre de Miory et cette dernière, soulagée et ravie d'enfin la revoir la serra dans ces bras avant de s'éloigner légèrement.

- Tu m'a manqué!

Tifa, ne manquant pas a son devoir de bonne patronne invita la rousse à prendre place au bar en lui demandant ce qui lui ferait plaisir.

- Un chocolat chaud...et si tu as quelque chose de sucré a manger...

La brune lui sourit gentiment et alla chercher sa commande.

- Tes hommes ne sont pas là?

Mine de rien ça faisait drôle de ne pas voir Cloud ne pas quitter sa chère et tendre des yeux tout en l'aidant...
Elle eut un pincement au coeur, repensant a Zack...
Revenir en haut Aller en bas
Tifa
Graphistes
Graphistes
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Patronne du 7iem Ciel
Niveau: 7 / 100
Expérience:
1000/3500  (1000/3500)

MessageSujet: Re: pour son salut....   Dim 10 Juin - 9:36

Le temps était une fois encore peu avenant aujourd’hui, et les boissons chaudes coulaient à flot. Le bar était calme, comme tous les mardis pluvieux, et l’établissement était devenu presque désert en entamant la soirée. Il n’y avait là que ses quelques habitués, près à affrontés vents, neiges, grêles, pluies et tempêtes afin de pouvoir savouré les délicieux café et autres chocolats liégeois du Septième Ciel (et profiter de la présence tout aussi chaleureuse de la patronne).

Tifa n’aimait pas trop savoir ses deux hommes dehors par ce temps, surtout du fait qu’elle ne se sentait pas à l’aise toute seule … par temps d’orage, typique des attaques de Sephiroth. Elle ne cédait cependant pas à la panique, elle n’avait plus entendu parler de lui depuis la dernière fois que Lucrecia l’accompagnait. Peut-être avait-elle réussit à le raisonné ? En tout cas, ils étaient bien vivant, sinon ça aurait fait jaser aux informations.

Heureusement, Bretzel, fière bébé husky, était toujours là pour lui tenir compagnie. Ce n’était qu’une toute petite et adorable boule de poile mais étrangement, Tifa se sentait mieux en sa présence (bien que ce ne soit certainement pas lui qui pourrait la protéger en cas de soucis …).

Il n’était pas très tard, et pourtant le ciel était si chargé qu’on se croirait déjà presque la nuit. Le bar désemplissait et elle pensait pouvoir bientôt fermer quand une silhouette passa la porte, faisant teinter la cloche. Tifa resta un instant interdite avant de réagir et de se jeter sur cette personne qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps, qu’elle avait même crus morte …. La brunette à la force herculéenne s’efforça cependant de ne pas broyer son amie.

-Mio ! Moi aussi je suis tellement soulagée de te revoir !!

Voyant son amie ainsi trempée jusqu’aux os, elle se précipita derrière son comptoir pour lui proposer une boisson chaude alors que la rousse s’installer sur la table du comptoir. La brune s’empressa de remplir une tasse d’un liquide chaud et chocolaté alors que Miory cherchait les deux compagnons de la demoiselle.

-Non, il n’y a que Bretzel et moi aujourd’hui.

Le chiot s’empressa d’aboyer pour confirmer sa présence avant de venir remuer la queue aux pieds de Miory.

-Cloud est en mission, il est dans une agence de mercenaire maintenant et Akai profite de sa journée de congé … Enfin, avec ce temps-là, le pauvre n’a pas du pouvoir faire grand-chose.

Tifa déposa la tasse devant Miory avant de la regarder un instant dans les yeux. Elle avait très mauvaise mine, mais elle n’osait pas lui parler de sa prétendue mort … Elle n’avait rien comprit du tout à cette histoire, si bien qu’elle se disait parfois qu’elle avait dû en rêver.

-J’ai fait de la tarte aux cerises si tu veux.

Miory acquiesça et la brune lui apporta aussitôt une part. Après un instant, Tifa se décida à prononcer les mots qui lui brûlaient les lèvres.

-Qu’est-ce qui t’es arrivé pendant tout ce temps ? J’étais inquiète …

Elle préféra ne pas parler de Zack, qui était pourtant la personne qui lui avait annoncé sa mort puis son espèce de résurrection … Elle ne voyait pas comment cela pouvait être possible, sans doute le brun s’était-il méprit sur la disparition de son ex-compagne. Ces souvenirs en dégagèrent d’autres. Le bal … où Zack était accompagné d’une demoiselle aux cheveux roses. Ça lui faisait de la peine de voir que tout semblait définitivement terminé entre ses deux meilleurs amis, mais elle devait au moins se réjouir pour Zack qui semblait bien se porter en compagnie de cette demoiselle. Elle avait un peu de mal à s’en « réjouir » en fait, car chaque fois qu’elle pensée à eux, elle compatissait inexorablement pour Miory qui semblait perdu, seule et au fond du gouffre. C’était particulièrement frustrant de se sentir impuissante face à une telle situation, mais elle espérait qu’aujourd’hui, elle pourrait faire quelque chose pour son amie.

_________________________________________________

My Memories:
 
My fights:
 
My dreams:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquedunedestinee.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Dim 10 Juin - 13:37

Alors que la serveuse apportait a Miory sa commande le petit husky vint témoigner un peu de joie au pieds de la rousse...qui n'aimais pas les chiens habituellement...
Elle se pencha et saisit le petit animal sous le ventre et l'installa sur ses genoux. Tout en le caressant elle écouta ce que Tifa lui disait.

- Mercenaire tu dis? Et ça lui plait?

Elle acquiesça au autres dire de la patronne.

- C'est vraiment pas un temps pour prendre congé...

Cela lui rappela que si elle s'en sortait, elle retournerais au seins du SOLDAT...elle gravirait les échelon et égalerait son oncle, qu'il soit enfin fière d'elle.

Miory sourit simplement au simples mots : tartes au cerises...Tifa comprit et lui en déposa une belle tranche sur le comptoir et d'une pierre deux coups, son chocolat fumant.

- Merci...elle soupira, depuis combien de temps n'avait-elle pas gouté a ce gens de plaisirs simples? Bien trop de temps...

Elle dégustait tranquillement quand Tifa s'osa a une question.

- Qu'est-ce qui t’es arrivé pendant tout ce temps ? J’étais inquiète …

Miory déposa ses couverts et releva la tête.

- Je ne sais pas si c'est...judicieux de t'expliquer, mais tu en as vu des vertes et des pas mûres toi aussi, et notre amitié te préservera peut être de me prendre pour une folle furieuse qui à déraillé...

Elle fit une pause et bu une gorgée du liquide brûlant.

- Pendant un temps...j'ai été morte...Elle releva les yeux avec inquiétude. Moi-même je ne me l'explique pas, mais si je te dis "Sebastian"...Tifa sembla comprendre, sans comprendre en même temps, mais aucune ne pouvaient l'expliquer.
Il est revenu, non pas en utilisant Vincent Valentine...mais moi...
J'ai fait du mal à Zack...a...cette fille...et à d'autres gens...mais je ne voulait pas! Je ne pouvait qu'être témoin de mes actes contrôlés par lui...et j'ai tout essayé pour m'en débarrasser!
Sans grand succès.


La demoiselle reposa le petit chien par terre.

- J'ai pu avoir accès à la bibliothèque du SOLDAT, celle des turcks, j'ai pu y lire et y voir des fichiers de toutes dates, renfermant des histoires plus étranges les unes que les autres, j'ai tenté l'église, des exorcismes a dormir debout...tout ce qui est en mon pouvoir mais il n'a fait que cesser de parler et d'agir. Il prépare quelque chose...et si je ne trouve pas de solution dans l'immédiat...Tifa....je suis désolée mais la seule solution qu'il me reste pour vous préserver c'est que je...mette fin a mes jours...

Elle put lire dans le regard de sa meilleure amie qu'il était exclu que ça arrive, mais elle savait que Tifa comprenait...

- J'ai tout perdu, la seule chose qui me maintient c'est mes amis...même l'être qui me comprenait le plus n'a fait...finalement que me remplacer...je refuse qu'il vous arrive quoique se soit!

Après tant de détermination, Tifa ne pouvait que se rendre à l'évidence. A moins...qu'elle ai une idée...mais il était fort improbable que ça arrive.
Les larmes aux yeux et complètement au bout du rouleau en tout points, la rousse bu le reste de son chocolat chaud péniblement. Etre malmené dans tout les sens pendant ce qui lui avait parut être une éternité. c'était plus que tuant.
Revenir en haut Aller en bas
Tifa
Graphistes
Graphistes
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Patronne du 7iem Ciel
Niveau: 7 / 100
Expérience:
1000/3500  (1000/3500)

MessageSujet: Re: pour son salut....   Dim 10 Juin - 15:19

Tifa fut attendrit de voir que son amie n’était pas si différente qu’elle l’aurait crus. Elle adorait toujours les tartes et ses joues gonflaient toujours joyeusement lorsqu’elle en prenait une bonne bouchée avide. Au moins, elle mangeait, du moins, devant elle … C’était légèrement rassurant, mais la suite le fut beaucoup moins.
Le mystère se leva enfin sur toute cette histoire, sur la mort de Miory, sur son retour, sur l’agressivité que Zack lui avait décrit … Tifa savait bien que ce n’était pas le genre de la rousse d’agresser des innocents pour le plaisir, et encore moins des personnes qu’elle aimait. Ainsi, elle était possédée par Sebastian. Tifa n’avait jamais vraiment comprit qui il était, on lui avait vaguement parlé du cas de possession don avait souffert Vincent mais … cette histoire restait très floue.

Miory était désespérait, elle ne savait plus quoi faire à tel point qu’elle envisager clairement de mettre fin à ses jours. Tifa resta interdite devant cette nouvelle. Les larmes lui montèrent aux yeux mais elle les ravala aussitôt. Elle put sembler un instant neutre, voir absente, le temps de digérer le récit affolant de son amie. Et dire que pendant tout ce temps, elle était là dans son bar, avec Cloud … (bon, il y eut bien un petit passage enlèvement mais ce n’était plus qu’un mauvais souvenir, mise à part quelque crise de panique lors de temps orageux tel que celui-ci, elle s’en était plutôt bien remise).

La brune s’en voulait terriblement de ne pas avoir pu être auprès de son amie alors qu’elle avait le plus besoin d’elle. Tifa posa finalement la main sur celle de son amie et la serra légèrement.

-Mio … Je t’interdis de penser cela une seconde. Je suis là pour toi tu sais, je serais toujours là si tu as besoin d’aide. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, ta mort serait vaine ! Avant de te nuire, Sébastian à déjà fait le même coup à Vincent, ta mort ne l’arrêtera pas. Ecoute, Vincent s’en est sorti, alors toi aussi tu dois le pouvoir. Lucrecia à fait de nombreuse recherche sur les Zampakutho et autres formes de manipulation psychique hostile. Tu devrais aller la voir, elle pourra surement t’aider …

Tifa marqua une pose et baissa les yeux … Si elle était toujours dans la nature avec Sephiroth, ça risquait d’être compliqué. Mais une fois encore, il y avait une solution aux problèmes.

-Par contre, il faudrait qu’on aille se renseigner auprès de Vincent et des Turks avant, parce que la dernière fois que je l’ai vu, elle était en cavale avec Sephiroth …

Tifa leva les yeux vers son dernier client qui venait régler sa note avant de passer la porte. Ni une ni deux, elle alla tourner la pancarte « fermé » le temps que son amie finisse sa tarte avant de prendre sa veste et un parapluie.

-Comment ça à l’air urgent, on a pas de temps à perdre. Je vais laisser un mot à Cloud et Akai au cas où ils reviennent entre-deux.

Elle laissa le mot sur le comptoir et voyant sa maitresse prendre sa veste, le chiot arriva près d’elle en sautillant, sa laisse dans la gueule. La brune lui accrocha, Bretzel semblait très heureux de partir en promenade malgré la pluie. Le temps ne s’était pas calmer, mais la pluie lui importait peu à cet instant.

-On va te sortir de la Mio, je t’accompagnerais partout où cela sera nécessaire. Sourit la jeune serveuse.

_________________________________________________

My Memories:
 
My fights:
 
My dreams:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquedunedestinee.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Dim 10 Juin - 16:41

Aux dires de la jeune femme tifa posa la main sur celle de celle-ci et dit :

- Mio … Je t’interdis de penser cela une seconde. Je suis là pour toi tu sais, je serais toujours là si tu as besoin d’aide. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, ta mort serait vaine ! Avant de te nuire, Sébastian à déjà fait le même coup à Vincent, ta mort ne l’arrêtera pas. Ecoute, Vincent s’en est sorti, alors toi aussi tu dois le pouvoir. Lucrecia à fait de nombreuse recherche sur les Zampakutho et autres formes de manipulation psychique hostile. Tu devrais aller la voir, elle pourra surement t’aider …

Elle réfléchit un instant, de toute façon elle n'avait rien à perdre!

- J'espère qu'elle pourra intervenir même si le problème ne vient pas de Red Queen.


- Par contre, il faudrait qu’on aille se renseigner auprès de Vincent et des Turks avant, parce que la dernière fois que je l’ai vu, elle était en cavale avec Sephiroth …

- Il a encore fait des siennes celui-là...Des souvenirs revinrent en mémoire de la rousse. J'espère sincèrement qu'il ne lui ai rien arrivé.

Fermant la boutique après que le dernier client eut passé la porte, Tifa laissa finir a Miory la délicieuse tarte et toutes deux sortirent accompagné du petit chien tout heureux d'aller se balader.


-Comment ça à l’air urgent, on a pas de temps à perdre. Je vais laisser un mot à Cloud et Akai au cas où ils reviennent entre-deux. On va te sortir de la Mio, je t’accompagnerais partout où cela sera nécessaire. Sourit la jeune serveuse.

Miory rendit son sourire a Tifa. Elle ne pouvait dire avec des mots à quel point elle lui était reconaisante.

Les deux femmes sortirent sous les trombes de flotte et montèrent a bord de la voiture de Mio.

- J'espère que ton chien n'a pas le mal des transports...

Crissement de pneus. Démarrage en trombe.
La voiture noire s'élançait dans l'obscurité de la ville. Avoir Tifa comme passagère lui rappelait leur journée shopping...elles avaient tellement ris ce jours là! Il faudrait recommencer lorsque cette histoire serait terminée.

Assez rapidement elles arrivèrent devant l'imposant bâtiment des turcks. Descendant de leur véhicule, les demoiselles se rendirent à l'intérieur, mais a leur mauvaise surprises elle apprirent que de voir Vincent serait impossible jusqu'a...son retour de guerre?
Mais elle décidèrent de voir ça après, il y avait plus urgent. Heureusement pour elles ont leur indiqua ensuite que Lucrécia était ici, grand soulagement, autant pour le fait qu'elle soit vivante que pour aider Miory.

Elles arrivèrent donc dans le labo mais Lucrécia ne s'y trouvait pas seule...Mio, d'un geste purement défensif dégaina son sabre qui émit immédiatement une vive couleur vermillon...un flot de mauvais souvenir lui traversa l'esprit...

Revenir en haut Aller en bas
Tifa
Graphistes
Graphistes
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Patronne du 7iem Ciel
Niveau: 7 / 100
Expérience:
1000/3500  (1000/3500)

MessageSujet: Re: pour son salut....   Dim 10 Juin - 19:19

Tifa se retrouva de nouveau à faire le co-pilote aux côtés de sa meilleure amie. La dernière fois qu’elle s’était retrouvée là, c’était pour faire du Shopping, c’était il y a longtemps, avant même qu’elle et Cloud ne s’avoue leurs sentiments mutuels. Visiblement, la rousse n’avait toujours pas dû avoir son permis depuis … Elle conduisait comme un mec, comme Cloud sur sa moto en fait … Vite et pas toujours sur la voie qu’il faut.
La brune s’accrochait fermement à la poignée au-dessus de sa tête, tenant Bretzel sur ses genoux de l’autre main. Le petit chiot ne semblait pas plus paniqué que ça, sa langue pendait toujours joyeusement sur le coin de ses babines, c’est qu’il avait l’habitude le petit avec son blondinet-chauffard de maitre …

Elles descendirent de la voiture après que Mio se soit improvisé une place juste devant l’établissement des TURKS, et coururent jusqu’au hall d’entrée pour ne pas finir trop trempé. Le petit chiot, toujours content de se balader et de se dépensait, se mit à courir autour de sa maitresse après s’être secoué le pelage pour se sécher. La brune du tourner sur elle-même pour éviter de se faire saucissonné par la laisse et fini par prendre la petite pile électrique dans ses bras (après lui avoir soigneusement essuyé les pate avec un chiffon qu’elle avait toujours dans une poche de sa veste).

Après s’être renseigné à l’accueil et une grosse frayeur plus tard, les deux amies se dirigeaient vers une des salles du laboratoire au sous-sol de l’établissement. Selon les personnes qui les avait renseigné, Vincent avait dû s’absenter pour une guerre … Tifa se souvint après un instant de réflexion de cet homme borgne qui l’avait aidé à s’échapper des griffes de Sephiroth. Il était Utaien et cherchait à contacter Noctis (un ami de Vincent) pour une guerre à Utai … Ce devait être ça.

Par chance, Lucrecia était revenue. Elle se demandait bien ce qu’il était advenue de Sephiroth et dans quel condition Lucrecia était revenue … La réponse ne tarda pas à se faire voir d’elle-même.

Miory dégaina son sabre par reflexe défensif, attirant ainsi l’attention de la jeune infirmière qui s’occupait de l’argenté. Tifa ne montra pas de signe hostile mais était clairement sur ses gardes.

-Non, range ça s’il te plait. Souffla Lucrecia en s’approcha des deux jeunes femmes.

Sephiroth se tourner à son tour vers les demoiselles et baissa aussitôt les yeux en apercevant Tifa. Léger malaise. Il avait changé, ce quelque chose de mal saint et d’agressif qui l’animait autre fois l’avait quitté. La brune caressant le chiot qui était dans ses bras avant de déposer son regard sur Lucrecia.

-Sephiroth ne vous veux pas de mal … Il est libéré du mal qui le possédait. Je vous en prie … pardonnez-le.

Tifa comprenait bien ce que voulais dire Lucrecia, elle lui avait déjà parlé de l’entité qui poussé Sephiroth à agir si mal. C’était ce qui arrivait en ce moment à Miory …
Tifa préférée ne pas repenser au mal que Sephiroth lui avait fait, si bien qu’elle hocha simplement la tête pour acquiescer, esquissant un léger sourire compatissant.

-Lucrecia, si vous avez aidé Sephiroth, peut-être pourrez-vous en fait de même avec Miory ?
-Il y a un problème ? S’enquit-elle, posant un regard inquiet sur la rousse.

_________________________________________________

My Memories:
 
My fights:
 
My dreams:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquedunedestinee.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Lun 11 Juin - 16:27

Lors que de leur arrivée Lucrécia pria Miory de bien vouloir ranger son sabre, visiblement l'argenté n'était plus sous l'emprise de cette chose qui l'habitait. Miory rengaina son sabre et adressa des excuses a Séphiroth.

Ces mots d'excuses sonnaient au oreilles de Miory, comme un pardon dissimulé...elle était bien obligée de comprendre...elle était pareille...

-Lucrecia, si vous avez aidé Sephiroth, peut-être pourrez-vous en fait de même avec Miory ?

- Il y a un problème ? S’enquit-elle, posant un regard inquiet sur la rousse.

- Un problème qui se nomme Sébastian....

Miory savait bien à quel point Lucrécia avait souffert a cause de lui, et tout à coup elle s'en voulut de se tourner vers elle pour de l'aide...

- Je comprendrais que vous refusiez...

Mais la jeune femme paru décidée à aider la rousse, cette dernière entreprit donc de lui expliquer la situation en détails...
Ce fut quelques minutes plus tard que le verdict de Lucrécia tomba...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Lun 11 Juin - 17:51

Son sang se glaça à l’évocation de ce nom : Sébastian. Il était donc toujours en train de sévir ? Il avait promis de laisser Vincent tranquille et jusque-là il tint parole … Mais visiblement, ce n’était pas pour autant qu’il avait décidé de cesser complétement de nuire. D’ailleurs, en parlant de Vincent, je me permets un petit interlude car notre super-Lulu reine de la piqure en avait gros sur la patate frit. Oui car il y a quelques heures, elle mit la main (et les yeux) sur une ‘charmante’ lettre écrite de la main de son fiancé. Elle tomba des nus. Il avait recommencé … Il étaient ENCORE partit se fourrer dans la mouise sans lui en parler !!! Mais c’est quoi ces manières ? Partir sans prévenir comme ça ! Hm ! HM ?! N’est-ce pas mademoiselle Lucrecia qui se casse avec son frère sur un coup de tête hm ! Etait-ce une vengeance ? Non, parce que c’était pas la première fois qu’il le faisait !
Sur le coup, elle eut les larmes aux yeux, terriblement inquiète. Puis la colère succéda aux larmes, et une Lulu en colère, ça fait des étincelles. Peut-être bien même que cet orage était dû à ça seule rage, qui sait ?

Elle était prête à se rendre aussitôt à Utai pour le ramener par la peau du slip et l’humilier bien comme il faut devant ses troupes … Si Sephiroth, Tseng et cinq autres Turks n’avaient pas été là pour l’en empêcher, c’est bien ce qui se serait produit. Petit vengeance personnelle que Vincent ne saurait jamais mais qui la soulagea quand même : elle déjeuna avec Sephiroth et TSENG, car elle savait que Vincent ne voulait plus entendre parler de lui depuis son retour. Elle se dit alors que la vengeance est un plat qui se mange froid, et tel la Crescent qu’elle est, famille d’expert en vengeance, elle allait préparer la sienne bien tranquillement … Il allait regretter de pas y être resté à sa foutue guerre !!

Bien. Maintenant que la crise de nerf est passée, revenons à nos moutons. Lucrecia avait toujours le gout de la rancœur au font de la gorge mais elle n’en fit aucunement part aux deux demoiselles qui n’étaient absolument pas concernée. La jeune infirmière s’approcha de Miory pour poser ses mains sur ses épaules alors qu’elle doutait des intentions de la jeune infirmière.

-Bien au contraire, il est parfaitement normal que je t’aide, surtout si ça le concerne lui. Je n’aurais pas imaginé qu’il s’en prenne à toi … Dis m’en plus, je ferais tout mon possible.

Miory lui expliqua alors tout en détails, ce que Lucrecia ignorait encore au sujet de Sébastian. Il était donc une figure diabolique venant tout droit de l’enfer, rien que ça ? C’était autre chose que d’incisé le lien avec un Zampakutho, même si le principe devait rester plus ou moins le même …
Lucrecia médita un moment, tentant de faire le lien avec ses nombreuses recherches et le problème de Miory. C’est alors qu’elle se pencha sur ses vielles études concernant Utai, qu’elle avait bien étoffé depuis sa découverte. Elle sortir un de ses documents concernant une pierre mystérieuse et au pouvoir divin vertueux. Elle montra le document à Miory, qui était illustré d’un dessin représentant la fameuse gemme.

-Ils appellent ça : la pierre de la déesse. Son pouvoir est immense et apparemment tien une origine divine. Ce serait … de la magie blanche. Je pense que ce pouvoir est exactement ce qu’il faut pour se débarrasser de Sébastian.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Lun 11 Juin - 21:02

Après l'avoir assurée qu'elle l'aiderait, Lucrécia eut un instant ou elle réfléchit. Plus tard, alors que la rousse attendait sagement, Lucrécia reprit la parole :

- Ils appellent ça : la pierre de la déesse. Son pouvoir est immense et apparemment tien une origine divine. Ce serait … de la magie blanche. Je pense que ce pouvoir est exactement ce qu’il faut pour se débarrasser de Sébastian.

Miory eut soudain des vertiges, très violent. Elle tomba en avant à genoux en se tenant la tête.


ses yeux yeux prirent une teinte bien connue un instant, mais peu à peu les yeux se dédoublèrent et se détachèrent en une ombre...

Spoiler:
 

La rousse tomba inconsciente alors que son frère se fit un plaisir de venir dire "coucou".

- Non non non Mio...on ne se rebelle pas, on obéit. Tu auras a faire là bas...

Dit-il un peu distrait. Séphiroth un peu distrait attaqua avec son long sabre, mais Sebastian se désintégra en une fumée noire.
Cette même fumée se matérialisa derrière l'argenté.

Spoiler:
 

- Toujours le même acceuil dans votre pitoyable monde.

Il envoya valser Sephiroth comme si il ne s'agissait d'un brun de paille. Vu son état il n'était pas du tout capable de se battre contre Sebastian.
Le malin décida ensuite d'éviter que Tifa soit apte a venir l'embêter dans sa tâche De nouveau de la fumée et une voix sans corps qui résonna.

- Mademoiselle Lockheart...cela faisait bien longtemps...


(ghnihihihihihi j'allais pas la mettre en spoil celle là, ça aurait été du gâchis)
Il réapparut devant elle l'enfermant de ses bras de fer. Même elle ne pourrait pas s'y défaire.
La brune a forte poitrine tomba dans les bras de son prince maléfique, inconsciente.

- Lucrécia Créscent! Comment se porte ton chère et tendre fiancé? Oh, a moins qu'il n'ai pas reformulé sa demande?

Il s'approcha d'elle lentement, toujours a torse nu et brûlant de luxure. Mettant le feu a tout les sens de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Mar 12 Juin - 8:53

Ce qui se produit était inévitable, c’était évident qu’il allait se manifester si on menaçait de le réduire au silence. Miory se crispa et sembla lutter quelques instants avant de finalement tomber à genou. Tifa et Lucrecia se précipitèrent aussitôt à son chevet et l’encouragèrent à se battre. Mais déjà, les yeux violacés de la rousse virèrent au pourpre, juste avant qu’une ombre de jaillisse de son corps pour la laisser inerte. Les deux jeunes femmes reculèrent face à cette ombre, craignant déjà le pire. Le cœur de Tifa s’était déjà emballé, elle eut un vertige alors que Sephiroth se jetait sur Sebastian. Lucrecia eut un geste pour le retenir mais il était déjà trop tard … L’argenté était bien trop faible après la rupture du chaînon qui le liait à Jenova, il devait se reposer, il n’était pas apte au combat. Sebastian, venant tout juste de se matérialiser par un grand coup de théatre comme il en était le maitre, n’eut aucun mal à le mettre hors d’état de nuire.

-Sephiroth !! S’enquit la jeune infirmière.

Elle voulut courir à son chevet mais déjà, Sebastian jetait son dévolu sur la jeune serveuse. Cette dernière eut le réflexe de porter sa main à sa poche arrière lorsque le brun s’approcha d’elle. Elle n’eut cependant pas le temps de s’équiper de ses gants et elle se retrouva étouffée par une étreinte digne des siennes. Comme elle comprenait Cloud et tous ses autres amis à qui elle avait fait cela maintenant … Mais il n’y avait pas que ça. A ce jeu, elle aurait bien pu gagner, il n’avait pas conscience de sa force, sachant que la dernière fois ses bras avait été mis hors service avant sa visite … Il se passa autre chose, de bien plus étrange. Son cœur s’emballa d’un coup, alors qu’elle fut par le passé bien plus en panique qu’à cette instant. En l’espace de quelques secondes, elle perdit connaissance dans les bras du séduisant diable …

Lucrecia recula lorsque que le sosie de son aimé se tourna vers elle. Tous ses sens étaient en alerte, affolés par toute cette énergie maléfique que dégageait cet envoyé des limbes.

-Lucrecia Crescent ! Comment se porte ton cher fiancé ? Oh, à moins qu’il n’ait pas reformulé sa demande ?

La jeune infirmière fini par se heurter à un meuble et dû se résigner à arrêter de reculer. Ce n’était pas plus mal, car ce qu’il venait de dire était d’autant plus froissant que … c’était vrai. En plus de partir à la guerre sans prévenir, en plus de lui faire des scènes pas possible, NON, MONSIEUR VALENTINE n’avait pas reformulé sa demande. Sebastian s’approcha d’elle de son pas félin alors qu’elle empoignait son Zampakutho, sous sa forme rétracté (qui ressemblait donc à une sorte de matraque métallique). Lorsqu’il fut à portée, elle lui décocha un bon coup au visage avec son arme. Elle doutait qu’il n’ait pas vu le coup venir, quoi que … il ne s’attendait peut-être à ce qu’elle se mette à pleurer ? Elle pensait surtout qu’il aimait ça ! Toujours est-il qu’elle le toucha bien comme il faut. Le visage du ténébreux n’eut aucune marque bien que sa tête fut projetée sur le côté sous le choc. Il se tourna alors doucement vers l’infirmière, un large sourire au visage, jugeant simplement qu’il devait avoir vu juste.

Comme autrefois, elle était comme hypnotisée par le regard vermillon du séduisant bellâtre. Heureusement, elle avait pris ses précautions justes avant … oui, là, en le frappant. De légers craquements commencèrent à se faire entendre, provenant du visage de son agresseur. Une fine couche de glace était en train de naitre sur sa face de BG pour la recouvrir d’un masque de glace meurtrier. Lucrecia en profita pour s’éloigner, sachant pertinemment que sa technique ne ferait pas « long feu », car c’est justement ça (le feu) qu’utilisa Sebastian pour se défaire de ce petit tour de passe-passe.

Elle eut juste le temps de faire s’allonger son Zampakutho pour lui rendre sa forme de bâton avant que Sebastian ne se précipite sur elle, plaqua sa main sur le mur juste derrière elle. Son corps frôlait le sien et leur visages n’était séparer que par quelques centimètres. La demoiselle contra les yeux chauds et enjôleurs du diable avec son regard le plus glacial, fonçant légèrement les sourcils.

-Ne me touche pas, ou tu vas le regretter. Trancha-t-elle froidement.

Ces quelques mots semblèrent intéresser le dieu (du sexe apeal) des enfers qui se pencha doucement sur l’infirmière aux airs de petite souris perdue et inoffensive. Elle s’était montrée particulièrement faible et vulnérable face à lui par le passé, mais lui qui avait partagé corps et esprit avec Vincent, il devrait pourtant savoir qu’elle était tout sauf une fille facile … Surtout si on la contrarie. Et elle était contrariée !!

Elle sentit les lèvres de l’hypnotiseur à quelques millimètres des siennes quand elle tenta de lui donner un nouveau coup avec son arme. Son instinct masochiste semblant s’être dissipé, il stoppa la main de sa victime pour pratiquer une vive pression sur son poignet. Il l’attrapa alors fermement par la gorge pour immobiliser son visage et se pressa contre elle pour qu’elle ne tente pas de se dérober à lui d’un quelconque moyen.
Une fois qu’il eut affirmé sa supériorité évidente (tellement canon, il peut que être supérieur voyons), il approcha de nouveau ses lèvres de celle de la demoiselle. Elle entrouvrit légèrement les lèvres et alors qu’elles allaient rencontrer celles du maitre des enfers, à tout juste un millimètre … il s’immobilisa. Un grand froid se propager dans son corps. De la glace était venue cristalliser ses bras et commençait à ronger son torse mais aussi … l’intérieur même de ses entrailles. Le souffle de Lucrecia avait pénétré le corps de son hypnotiseur pour le congeler de l’intérieur. Et nous voilà avec un beau Séby surgelé !

-Je t’avais pourtant prévenue … de ne pas me toucher. Souffla-t-elle, à la fois froide et légère alors que les lèvres de Sebastian frôlait toujours les siennes.

[ HS : plusieurs fois dans la narration j'ai fait allusion à ce que pouvait dire Sebastian, mais je te laisse formuler comme tu veux le détailles de ses paroles, hésite pas à les rajouter, il est bavar mine de rien =p ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Mer 13 Juin - 18:14

Alors qu'il s'approchait tranquillement, Lucrécia commença à perdre ses moyens lorsque que notre diable préféré aborda le doux sujet du mariage ♥
Elle le frappa de son zanpakuto et Sébastian sourit de plus belle.

- Quel dommage, il rate quelque chose, avec une femme de poigne comme toi...a moins que se soit ça qui le fasse fuir, ta poigne ma chère! Il ricana. Ton cher et tendre n'est pas ici, t'aurait-il définitivement abandonnée? Il aurait tout à y gagner, lorsque je m'amusais avec, j'ai pu constater qu'il attirait les femmes d'une facilité...Il sourit de plus belle.

La jeune femme fumait de l'intérieur.

- J'aime ce regard. Il fit fondre le masque de glace qui commençait a aller un peu trop loin et se rapprocha, très, très près de l'infirmière.

- Ne me touche pas, ou tu vas le regretter. Trancha-t-elle froidement.

Il ricana d'un rire diaboliquement sensuel près de son oreille, et d'une voix tout aussi doucereuse et transpirant la luxure il lui chuchota.

- Ne me fais pas croire que tu n'en aurais pas envie...ton corps me supplie. Je te ferais jouir comme tu n'as jamais jouis.

Il passa sa main sans hésitation sur les seins de la brune.

- Tu ferais mieux d'enlever le haut avant que les boutons de ta blouse ne lâchent...

Tout en déboutonnant la blouse en question, il passa sa main sur les hanches de la jeune femme, puis, sans prévenir il plaqua ses deux mains sur les fesses de Lucrécia et la souleva en la bloquant de ses propres hanches à lui, enfin, un peu plus bas...
Il lui baisa le coup et la chaleur de la pièce augmenta.

- N'essaie pas de m'éliminer encore une fois, ou je met fin à tes jours. Il la mordit et lécha le sang. Tu m'acompagnera chez moi, et tu sera mon esclave. Alors, à moins que se sois ça que tu veuille, ne tente jamais plus, ce genre d'acts.

Il déplaça ses lèvres près des siennes mais la mauvaise surprise l’empêcha de les y plaquer...Le souffle gelé de l'infirmière envahit l'enveloppe corporelle de Sébastian. Dans se monde, elle n'y était pas aussi robuste que dans la géhenne.

- Je t’avais pourtant prévenue … de ne pas me toucher.

Il devait la préserver à tout prix. Il devait se servir du corps des autres pour justement la rendre plus forte...
Sans attendre plus de dégradation il s'évapora en fumée et se réfugia sous une forme que nul ne pouvait abîmer...et retourna dans son semi-sommeil.

- Je reviendrais...

Sa voix s'évapora ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Jeu 14 Juin - 8:58

La chaleur sulfureuse de Sébastian et l’aura glacial de Lucrecia auraient pu à eux seuls créer un terrible orage dans la pièce. Lucrecia ne faisait pas le poids physiquement contre le démon, elle dû donc s’armer de patience et de courage en attendant que ses techniques givrantes fassent effet. Elle s’efforçait de rester de marbre devant des avances qui en auraient fait rougir plus d’une, mais son cœur s’emballa légèrement. Elle était en colère, contre ce monstre qui lui avait volé son fiancé, contre ce fiancé qui l’avait abandonné pour ne plus donner signe de vie pendant deux ans. Elle savait que ce n’était pas de sa faute, mais elle ne pouvait s’empêcher de penser que s’il l’avait vraiment voulu … il aurait pu lui donner signe de vie plus tôt.
Elle ne put rien faire contre les mains baladeuses du maitre des enfers jusqu’à ce qu’il approche un peu trop ses lèvre des siennes. Son Soupir de Shiva fut encore bien plus efficace qu’elle ne l’aurait espéré et il disparut.

Elle mit un instant avant de reprendre ses esprits. Finalement, elle aurait aimé qu’il reste un peu plus longtemps pour qu’elle lui fasse sentir toute sa rancœur. Elle le maudissait d’avoir attisé les doutes que Lucrecia avait envers Vincent pour ces deux dernières années … Et si il y avait pris goût ? Et si il s’était réellement lassé d’elle ? Elle ne s’en relèverait pas … Mais depuis son retour, elle sentait bien que ce n’était pas pareil entre eux. Peut-être était-ce le climat de guerres successives, mais les querelles étaient fréquente … et cela la dévorait de l’intérieur. Elle ne voulait pas le perdre. Le problème c’est qu’elle ne lui avait pas dit justement … Sans doute ressentait-il la même chose qu’elle de son côté ? Quand il reviendrait, il fallait qu’elle lui dise tout ça … qu’elle l’aimait plus que tout, qu’elle ne voulait pas le perdre. Enfin, elle lui dirait après lui avoir passé un savon.

Elle était encore entée par toute la luxure que dégageait le démon. Elle passa la main sur son front en respirant profondément, contempla ses camarades à terre. Elle se dirigea alors au chevet de Sephiroth qui reprit doucement connaissance. Il n’avait rien de cassé. Il s’enquit aussitôt pour Tifa (après s’être assuré que sa soeur n’ai rien de cassé) qui était à quelque mettre, toujours inconsciente. Lucrecia du exercer quelques sort de soin sur la brune don le cœur était en arythmie. Sephiroth, se souvenant d’un détail, conseilla à sa sœur de lui enfiler ses gants-Zampakutho. L’infirmière s’exécuta et en effet, le cœur de Tifa reprit petit à petit un rythme normal.
La jeune infermière sourit tendrement à son frère.

-Tu l’as sauvé, Seph’ …

Elle l’embrassa sur le front et le laissa au chevet de la serveuse pour aller examiner Miory. Elle reprit doucement connaissance.

-ça va aller, il n’est pas si coriace. Sourit-elle pour la rassurée. Mio …. Dis-moi, à quel point Sébastian peut-il avoir accès à tes souvenirs ou aux informations que tu vois ou entend ?

Lucrecia s’en était bien sortit cette fois, mais elle savait que si Sébastian le voulait vraiment, il ne ferait qu’une bouché d’elle. Elle devait absolument trouver un moyen de laisser Sébastian dans l’ignorance totalement de ce qu’ils allaient préparer pour sauver Miory. Visiblement, il pouvait entendre ce que Miory entendait, l’idéal serait qu’il n’en soit pas de même pour la vu … Ou que Miory puisse dégager des horaire où il serait totalement inactif. Dans le cas contraire ... Elle devra sans doute agire sans en informer Miory elle même ...
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Membres
Membres
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille de personnage
Rang: Guerrier Solitaire
Niveau: 10 / 100
Expérience:
0/5000  (0/5000)

MessageSujet: Re: pour son salut....   Jeu 14 Juin - 11:07

Après une sortie agréable pour déjeuner en compagnie de Lucrecia et d'un membre des Turk's du nom de Tseng. Malgré l'ambiance quelque peu tendue entre les deux hommes du fait de leurs passé, le repas s'était bien déroulé et tout trois était maintenant de retour dans les laboratoires. Il était approximativement dix-huit heure lorsque Lucrecia entama les examens réglementaires de son frère, afin d'analyser et d'observer l'évolution de son organisme suite à la coupure du lien qui l'unissait à Jenova. Suite à cela, la demoiselle proposa à son ainé de prendre un peu de repos, ce qu'il fit en s'installant sur un fauteuil tout proche. Le sommeil n'eut même pas le temps de pointer le bout de son nez qu'il entendit la porte du laboratoire s'ouvrir. Sephiroth ouvrit les yeux pour les poser sur une jeune rousse qu'il conaissait bien, lame en main, puis sur une brunette qu'il conaissait encore mieux. Il baissa les yeux lorsque sa sœur invita la rousse à ce calmer, assurant aux deux demoiselles qu'il n'était plus un dangers. La plus hostile des deux jeunes femmes s'excusa à l'intention de l'argenté qui sourit machinalement... Pour lui, il ne méritait pas de recevoir d'excuses... au contraire. Suite à cela, la serveuse brune énonça la raison de leurs présence: Miory avait besoin d'aide. Oui, il se rappelait d'elle maintenant...

Elle s'expliqua en détails et d'après ce que Sephiroth avait put comprendre, elle était possédée par une entité se jouant et se servant d'elle pour arriver à ses fins... tout comme lui l'avait été. La différence principale était que pour elle, il ne s'agissait pas de son arme. L'infirmière Midgardienne fouilla dans quelques unes de ces notes et revint avec une idée en tête, Sephiroth le savait. Elle mit au courant la rousse qu'il existait à Utaï une "Pierre de la Déesse", artefact rare et emplis de magie blanche et sacré. Certainement le meilleur moyen de se débarrasser d'un démon. A peine ceci dit, Miory fut prise de convulsion et tomba au sol, souffrant visiblement le martyre, pour finalement laisser place au démon en question. Sans ce poser la moindre question, et bien décidé à rattraper ses fautes passés, l'argenté attaqua, fébrilement vu son état et fut rapidement mis hors d'état par le nouveau venu; cloué au sol, et inconscient. Il n'assista pas, et heureusement, à la démonstration de puissance physique et mentale du brun lorsqu'il prit directement à Tifa et à sa sœur, n'hésitant pas un seul instant à déposer ces mains sur les zones personnelles du corps de l'infirmière, prêt à l'embrasser... La jeune demoiselle restait de marbre et parvint finalement à faire "fuir" l'importun grâce à sa maitrise de la glace avant de se jeter au chevet de son frère qui se réveillait doucement.


- Tout va bien pour toi petite soeur? Elle le rassura d'un signe de tête et il reprit donc, après avoir poser ses yeux sur la serveuse. Et Tifa... elle va bien?

Les deux partirent dans sa direction et Lucrecia entama les soins. La jeune demoiselle ne semblait pas au meilleur de sa forme et l'argenté se remémora ce qui s'était passé lorsqu'il l'avait kidnappée.

- Je crois... qu'il faut... lui enfiler ses gants.

Son visage inquiet tourné vers Lucrecia qui s’exécuta, celle ci lui assura avec un sourire qu'il avait réussi à la sauver avant de l'embrasser tendrement sur le front, comme une mère à son enfant., le laissant seul avec la brun pour aller s’occuper de la rousse. Visiblement elle allait bien, temps mieux. Lucrecia entama une discussion au sujet de "Sebastian" certainement le nom de ce monstre mais Sephiroth l'ignora bien vite, reportant son attention sur Tifa qui se réveillait doucement. L'immaculé l'aida à se redresser, les yeux bas pour ne pas croiser ceux de la demoiselle, il prit la parole.

- Tu... vas bien... Tifa?

Sans réponse pour le moment, il l'accompagna auprès de l'infirmière et Miory à qui il présenta des excuses... peut être n'en comprenait elle pas la signification, mais il se sentait un peu soulagé.

_________________________________________________




L'innocence n'existe pas, il n'y a que des degrés de culpabilité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tifa
Graphistes
Graphistes
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 24
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Patronne du 7iem Ciel
Niveau: 7 / 100
Expérience:
1000/3500  (1000/3500)

MessageSujet: Re: pour son salut....   Sam 16 Juin - 8:20

Inconsciente, seule les battements de son cœur raisonnait dans sa tête. Elle était impuissante fasse à ce rythme qui allait décrescendo … Elle se battait seule contre son coeur lui-même, elle ne voulait pas le laisser cesser de battre ainsi, c’était hors de question. Elle voulait vivre, revoir Cloud, fonder une famille … être heureuse dans un monde de paix.

Elle sentit quelque chose épouser ses mains et elle alla aussitôt mieux. Son cœur reprit un rythme normal et elle entendit des voix autour d’elle. Allez, super-tiftif, c’était le moment d’ouvrir les yeux. Elle prit un instant pour se souvenir de ce qui l’avait mis dans cet état et ses paupières se soulevèrent doucement sur ses yeux sombres. Elle constata alors avec une grande surprise que Sephiroth était là, à son chevet. Son regard était doux et inquiet, totalement dépourvu de cette folie enragé qui l’animait autrefois. Confiante, elle le laissa l’aider à se remettre sur pieds.

-Tu … vas bien … Tifa ?

Tifa regarda un instant autour d’elle avant de planter son regard dans les yeux jades de l’argenté. Elle sourit doucement, avec tendresse et chaleur comme elle le faisait à tous ses proches.

-Tout va bien. Assura-t-elle d’une voix douce.

Ils se dirigèrent alors tout deux vers Lucrecia et Miory qui semblait discuter de Sébastian. Tifa se demandait bien comment cela avait pu se finir. Miory avait-elle reprit le dessus ? Où Lucrecia l’avait-elle mit en fuite. Elle déposa alors ses yeux bruns sur l’infirmière au regard de glace avec beaucoup d’admiration. Elle était une des plus jeune diplômée de l’académie, ayant récolté ses points en un temps record (en plus d’avoir intégré l’académie militaire très tôt). Malgré un net handicape au corps à corps, elle parvenait à venir à bout de la plus part de fières et puissants combattants. C’était en plus de ça une soigneuse hors pair, particulièrement douce et attentionnée. Elle était un exemple pour beaucoup de jeunes étudiants.
La brune se mit à regretter d’avoir dû mettre un terme à ses études. Elle n’aimait pas plus que ça se battre, mais l’entrainement était un bon défouloir et en plus … Elle savait que la paix était fragile ici. On ne manquait pas d’être belliqueux tel que Sébastian ou Jenova et elle voulait pouvoir faire face.

La jeune serveuse gardait le sourire, surtout face à Miory. Elle lui fit un léger signe de tête pour la rassurée, lui indiquant qu’elle allait bien. Elle savait que son amie culpabilisait et pourtant ce n’était pas de sa faute. Seul Sébastian était fautif dans cette affaire et elle comptait bien mettre un terme à la torture mental qu’il infligeait à sa propre sœur.
Elle était en train de vivre un vrai scénario d’épouvante de cinéma et pourtant elle n’avait pas peur. Elle était trop inquiète pour son amie, trop déterminée à l’aider pour prendre le temps d’être effrayée par une telle entité. Et puis, les banshee faisait plus peur que ça … en y repesant … un frisson glacée parcourut son corps. Ah, ce qu’elle détestait ça : les banshee.

Elle reporta toute son attention sur la rousse, avec qui Lucrecia essayait de déterminer les points faibles et les « angles morts » et autres « heures creuses » de Sébastian.

_________________________________________________

My Memories:
 
My fights:
 
My dreams:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquedunedestinee.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Lun 18 Juin - 17:06

Lucrécia s’occupa de tout le petit monde et ensuite retourna auprès de Miory pour savoir si il y avait des creux sur les horaires d’entente de Sébastian.
Miory regarda Tifa et Séphiroth pour vérifier leurs états, les deux lui firent un signe de tête.
Lucrécia semblait aller bien également, Miory souffla un coup.

- Je…je crois qu’il a accès a absolument tout, comme nous sommes liés par le sang il peut
se servir de moi comme une marionette et il gagne en puissance…vous allez devoir faire ça en me cachant tout les détails…


Elle faisait confiance a Tifa et Lucrécia, mais elle redoutait une réaction violente de Sebastian.

[désolée...vraiment je savait pas quoi écrire...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Mar 19 Juin - 8:42

La situation était définitivement au plus délicat. Elle se doutait bien que Sébastian avait total accès aux pensées de sa sœur, mais elle avait espérée, rien qu’un petit espoir …. Tant pis. Elle allait devoir mettre Tifa en danger, car il fallait bien quelqu’un pour empêcher Miory de faire trop de dégât autour d’elle et sur elle-même pendant que l’infirmière serait partit à Utai pour chercher ce qu’elle pensait être le dernier espoir de sauver Miory de l’emprise du démon. Elle eut soudain un doute. Fuyant le regard de ses hôtes, elle se demanda un instant ce qui allait se passer si … Elle libérait Miory. Sébastian n’en serait sans doute pas anéanti pour autant. Retournerait-il hanté son fiancé pour la punir ? Ou pire … Elle n’osait l’imaginer. En voulant sauver son frère, elle avait déjà libérée une entité encore plus puissante et dangereuse qu’elle ne l’imaginait … En plus, celle demeurait introuvable à ce jour. Elle craignait le pire.

Elle releva les yeux sur Miory, le regard désolé, emplis de questions.

*Que se passera-t-il si je le libère des chaines qui vous lient ?*

Elle savait qu’elle pouvait libérer Miory, mais elle doutait pouvoir en anéantir Sébastian pour autant. Elle ignorait encore l’étendu des pouvoir de la larme de la déesse et ignorait encore plus si elle serait capable de s’en servir.

Elle posa ensuite son regard sur la jeune serveuse. La voir ainsi, si calme aux côtés de son frère lui fit un drôle d’effet … un effet des plus négatif. Elle prit conscience que ça n’allait pas être simple, mais son frère allait pouvoir commencer à vivre. Tifa l’acceptait, lui avait pardonné malgré tout ce que l’argenté lui avait fait à elle et ses proches. Lucrecia lui en était très reconnaissante. Elle eut une petite appréhension quant à la réaction du blondinet, lui ne serait sans doute pas enclin à pardonner si vite, et peut-être même que Sephiroth lui-même n’était pas prêt à toléré la présence de son demi-frère …. Celui qui l’avait laissé pour mort il y a des années, celui qui n’avait pas senti le lien.

Sa mère lui avait toujours dit qu’elle s’inquiétait trop pour tout … Mais elle tenait ça d’elle.

-Tifa, prend soin d’elle. Souffla Lucrecia.

La brune sourit et acquiesça d’un mouvement de tête. Elle se tourna alors vers la rousse.

-Je ne peux donc rien pour toi … retournez au bar et reposez-vous … restez tranquille et il restera tranquille, je suppose.

Elle les raccompagna jusqu’à la sortit pour constater qu’il pleuvait toujours autant dehors. Elle les salua poliment. Alors que Miory était déjà à la voiture, elle glissa un dernier mot à Tifa.

-Je pense que moins vous parlerez de lui et de ce que je suis en train de faire pour nous en débarrassez, moins y aura de chance qu’il se manifeste. La dernière impression que j’ai donné aurait pu lui faire croire que je ne souhaite pas l’aider … si elle le croit c’est mieux, mais ça sera plus difficile pour toi de la garder en bonne santé. Je sais que ce n’est pas facile, mais tu dois tout faire pour qu’elle soit à peu près heureuse, il ne faut pas la contrarié, il faut qu’elle soit bien. Je pense que cela évitera qu’Il se manifeste …

La brune était incroyablement déterminée, mais Lucrecia n’en espérait pas moins d’elle. Elle savait que Tifa avait un grand cœur, elle saurait prendre soin de son amie jusqu’à ce qu’elle ramène ce qu’il faut pour la débarrasser du démon. Elle retourna dans le laboratoire aux côtés de son frère. Elle feuilleta quelque dossier et posa un regard tendre et désolé sur l’argenté.

-Repose toi bien cette nuit … Tu penses pouvoir m’accompagner demain à Utai ?
Son frère semblait vouloir se racheter.

-N’en fais pas trop d’accord ? Nous partons demain à l’aube dans ce cas … J’espère juste que tout s’est bien passer durant cette « Batail » …
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Membres
Membres
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille de personnage
Rang: Guerrier Solitaire
Niveau: 10 / 100
Expérience:
0/5000  (0/5000)

MessageSujet: Re: pour son salut....   Mer 20 Juin - 9:23


La situation était grave pour la jeune rousse et l'argenté souhaitait se racheter auprès de toute les personnes qu'il avait put faire souffrir alors qu'il était dirigé par cette entité démoniaque qui contrôlait ces faits et gestes. Pourtant, alors qu'il s’apprêtait à prendre la parole, l'infirmière Midgardienne approcha de la serveuse brune, lui avouant quelques mots à l'oreille avant de se retourner vers Miory et de lui assurer qu'elle ne pouvait rien pour l'aider, et qu'elle devait avant tout se reposer et rester tranquille. Cette réponse surpris réellement Sephiroth mais il n'en dit rien, préférant attendre que les deux jeunes femmes soient parties pour s'entretenir avec sa sœur. Celle-ci accompagna Tifa et Miory hors des laboratoires des Turk's avant de revenir auprès de son ainé et de lui demander s'il se sentait capable de l'accompagner jusqu'à Utaï... Alors elle avait bel et bien un plan pour venir en aide à la rousse... L'immaculé acquiesça, poussait par le désir de se racheter et Lucrecia lui assura qu'ils partiraient donc à l'aube, une mine un peu triste apparaissant sur son visage lorsqu'elle pensa à la guerre qui s'était déroulé sur le continent. L'argenté posa une main sur l'épaule de la jeune demoiselle...

- Je suis sur que tout le monde va bien. Son visage ce fit interrogateur et il reprit. Qu'est ce que tu veux aller faire à Utaï?

La jeune demoiselle lui expliqua rapidement son idée, et son plan pour vaincre l'entité démoniaque qui habitait le corps de Miory: Ils allaient devoir aller chercher un artefact du nom de Larme de la Déesse... Sephiroth montra sa compréhension par un signe de tête avant de reprendre la parole.

- Cette fille... Miory... tu crois que je pourrais l'aider?

Lucrecia semblait réfléchir et l'argenté entreprit de la laisser tranquille un instant. Il s'installa donc un peu plus loin et patienta... réfléchissant à qui il devait présenter ses excuses... Sheena, Zack et peut être même Cloud ...mais surtout à la manière dont il se ferait pardonner auprès d'eux. Il n'imaginait pas un seul instant qu'il allait bientôt pouvoir leurs démontrer à tous sa loyauté nouvelle...

_________________________________________________




L'innocence n'existe pas, il n'y a que des degrés de culpabilité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: pour son salut....   Mer 20 Juin - 15:25

Son frère sembla ressentir son angoisse et s’efforça de la rassurer du mieux qu’il le put. Elle savait que Vincent était fort, la preuve étant qu’il avait survécu à Sébastian … Mais une guerre, ça ne prend pas que les faibles, tout le monde est vulnérable, même lui. Elle priait pour qu’il s’en sorte, que leur bonne étoile le protège encore cette fois …
Elle adressa un sourire rassurant à son frère afin de ne pas l’inquiéter. Il n’y aurait qu’elle, elle serait partit tout de suite le rejoindre mais elle ne pouvait pas laisser Sephiroth ici comme ça. Elle se devait de rester à ses côtés jusqu’à son rétablissement le plus complet. Elle espérait juste qu’il serait assez en forme le lendemain … Elle ne pouvait pas attendre plus pour venir en aide à Miory.

Son frère demanda alors des précisions sur les attentions de sa sœur. Elle avait dû le surprendre en laissant sous-entendre qu’elle ne pourrait bien faire pour Miory, mais elle le sentait rassuré à présent. Lucrecia n’était pas du genre à laisser tomber ceux qui ont besoin d’aide, il était bien placé pour le savoir.
Elle lui expliqua alors tout ce qu’elle savait concernant la Larme de la Déesse, cette artéfact renfermant une puissante magie divine de lumière. Un magie pure contre un être de pêchés, c’était l’idéal selon elle. Peut-être qu’elle se trompait, peut-être que cette gemme n’existait même pas ou plus. La seule façon d’en être sûre de toute façon c’était de se rendre à Utai et de demander au prince légitime s’il avait une idée d’où cette pierre pourrait être … ou même de demander aux actuels dirigeants, qui l’avaient peut-être caché.

Son frère hocha la tête en signe de compréhension avant d’émettre l’écho de sa grande culpabilité. Sa sœur posa ses yeux indigos profond sur l’argenté, avec tendresse et regret. Elle baissa ensuite les yeux en pianota sur le clavier d’une des nombreuses machine. Elle afficha le dossier concernant Jenova. De nombreuses études avait été mener sur elle, des scientifiques en était venu à l’enfermer dans une arme, la faisant passer pour un simple Zampakutho. Aujourd’hui, Lucrecia venait de mettre tous leur efforts à néant … Quel serait le prix à payer pour avoir voulu sauver son frère ? De toute façon, le mettre à mort n’aurait sans doute rien changé. Cela aurait sans doute rompu également le lien et elle aurait été libéré … Mais où pouvait bien se cacher cette entité ? Quel préparait-elle ainsi caché ? Tout ça ne présageait rien de bon, Lucrecia aurait préféré qu’elle se mette à attaquer la ville tout de suite … L’histoire aurait était vite régler.

Elle ferma le dossier et secoua la tête pour revenir à elle. Elle posa un regard tendre sur son frère et lui adressa un sourire attentionné.

-Tu l’aideras demain, en m’accompagnant à Utai pour aller chercher cet artéfact. Ça la sauvera. Tu ne pourais pas mieux te « racheter » … Mais pour moi, tu n’as pas à te racheter, rien de tout cela n’est de ta faute.

Elle s’approcha et le serra dans ses bras. Elle lui arrivait au menton.

-Je ne laisserais plus personne te faire du mal, Sephiroth. Je ferais tout ce qui m’est possible pour que tu sois enfin heureux. Tu le mérites.

Elle se décolla et prit le visage fin de son frère dans ses mains pour plonger son regard dans ses yeux jades de fauve.

- Repose-toi d’accord ? Je ne sais pas sur quoi on va tomber demain à Utai. Je demanderais à des Turks de nous accompagner, ça ne sera pas de trop.

Son sourire s’élargie en pensant à quel Turk elle allait demander de l’accompagner. Vincent n’aurait pas dû partir comme ça, il n’avait plus qu’à se mordre les doigts. Elle l’aimait plus que tout et c’est bien pour ça que sa vengeance serait terrible.

Elle tapota doucement les joues de son frère et lui ébouriffa les cheveux en lui lançant un regard moqueur.

-Alors, qu’est-ce que ça fait de parler à Tifa sans qu’elle ne te regarde comme un méchant kidnappeur ? Maintenant, vous allez pouvoir être ami … Enfin, je pense que Cloud risque d’avoir du mal à digérer, mais compte sur Tifa pour lui remettre les idées en place. C’est vraiment une fille charmante, tu auras le temps de t’en rendre compte, maintenant plus que jamais. Tu pourrais lui rendre visite de temps en temps au bar, pour qu’elle te fasse gouter ses spécialités, tu n’as pas encore eut le temps d’en profiter !

Sa sœur brûlait d’impatience de lui faire découvrir le monde. Lorsque Miory serait libérée et que Vincent sera correctement remit à sa place, sans doute se laisserait-elle le loisir de quelques vacances familial à Altamira. Elle en rêvait depuis longtemps … Et part familial elle entendait bien sûr : Vincent, Sephiroth et sans oublier Allen … Le petit bougre allait d’ailleurs lui aussi avoir droit à un sermon, lui aussi était partit avec Vincent sans prévenir, traitre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pour son salut....   

Revenir en haut Aller en bas
 
pour son salut....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prions pour le salut de nos âmes pécheresses. [29/05 16H57]
» [Organisation indépendante] Les Paladins du Glorieux Soleil de l'Ultime Défense contre les Maléfiques Forces Obscures pour le Salut de l'Univers
» Salut et merci bien pour le poisson ♪
» Quelles bennes pour un D30S de 1964 ?
» Salut à vous mes vieux amis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Midgard• :: •Secteur 1• :: •"Au Septième Ciel"•-
Sauter vers: