AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vie de couple.......... C'est pas facile !

Aller en bas 
AuteurMessage
Zelos Wilder
Membres
Membres
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 27
Localisation : Dans une boite de Strip tease

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 6 / 100
Expérience:
500/3000  (500/3000)

MessageSujet: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   Lun 2 Avr - 14:07

Il n'était pas si tard que ça et déjà Sheena et Zélos rentraient au dortoir. D'ailleurs c'était très étrange venant de la part de Zélos, lui le fanfaron toujours à rester parmi les derniers fêtards de la BGU. Ils ne croisèrent personne -de leur connaissance- sur le chemin qui les menait à leur chambre commune.
Encore plus étrange : Sheena n'avait pas repoussé le bras du jeune homme posé sur son épaule ! Oui, c'était sûr et certain : la ninja avait bien bu pendant le bal... Ah, Zélos a pensé trop vite : la demoiselle rouspéta et dégagea ses épaules en le menaçant de ses cartes. Elle avait repris du poil de la bête, la bougresse...
Car oui, Zélos avait bien une petite idée dans sa tête de linotte : partir d'une soirée tôt, ne pas être saoul, ne pas avoir dragué de filles avant -ce qui était très dur pour lui, relevant du miracle-, telles étaient les conditions requises pour sa nouvelle technique de drague...

Ils montèrent silencieusement les escaliers du dortoir puis il ouvrit la porte de la chambre. Sheena fit voldinguer sans attendre ses chaussures qui atterrirent quelque part dans les méandres du dessous de son lit tandis que le rouquin se jeta à plat ventre sur son matelas, glissant sa main dans une cavité secrète de son pieu. Il en extirpa une bouteille de saké, et pas n'importe laquelle ! La fameuse bouteille de saké qu'il avait oublié dans la rue le jour où il avait apprit que Kaena, l'un de ses meilleurs coups, était la sœur jumelle de Sheena.
Le Don juan secoua la bouteille vers sa colocataire, comme pour l'appeler à la boire. Elle n'y résista pas. Et alors qu'elle avait le dos tournée, en train de chercher des verres dans le coin cuisine plongé dans le noir -car, pour on ne sait quelle raison, ils n'ont pas eu la brillante idée d'allumer la lumière...- Zélos mettait son plan à exécution : il se déshabilla !

** Le célèbre plan de "l'Homme en caleçon" ! 2 chances sur 3 que ça fonctionne ! C'est du génie ! **

Otant son joli costume satiné en prenant soin de le balancer au pied de son lit, se décoiffant de manière à ajouter de la sensualité et prenant une pose tout à fait idiote allongé sur le lit de la ninja -faisant dégager le pauvre Tsuki de l'oreiller alors qu'il dormait tranquillement- il se retrouva en caleçon avec un joli motif de cœurs rouges dessus.
Sheena se retourna quelques secondes après -quel timing !- et s'arrêta nette devant cette... pose. Dans l'obscurité, le rouquin n'arrivait pas à voir si elle souriait ou si elle était en colère. En tout cas, il s'était préparé à recevoir une flopée de cartes, connaissant la brunette, mais ne laissa rien paraitre, affichant son sourire ravageur et sortant d'une voix suave :

- On trinque ?

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-symphonia-by-lina.wifeo.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   Lun 2 Avr - 14:49

Sur le trajet, Sheena ne pensa pas toute de suite à envoyer son cavalier sur les roses, tout ce qu’elle avait en tête à cette instant, c’était sa soif. Sa gorge était terriblement sèche et elle ne serait pas contre un peu plus d’alcool. En tout cas, c’est le regard intrigué et peut-être un peu trop intéressé de Zelos qui la rappela à l’ordre. Lui adressant un sourire enjôleur, elle sentit la main du Don Juan caresser son épaule et c’est à ce moment-là qu’elle se déroba à lui comme par obligation purement éthique. L’alcool faisait son effet, elle avait envie de câlin, c’était mauvais pour elle ça.

Après avoir monté les escaliers des quelques étages qui les séparaient de leur chambre (Sheena refusait toujours de prendre l’ascenseur, parce qu’à chaque fois qu’elle a essayé elle se retrouvait bloquée) Zelos ouvrit la porte et Sheena ne perdit pas une seconde pour rentrer et envoyer ses chaussures sous le lit avec hargne. Plus jamais elle ne porterait ces engins de torture, plus jamais !
Zelos lui, s’était carrément jeté à plat ventre sur son lit, tel un catcheur mettant en scène sa prise finale. La brune se dit qu’il devait effectivement en avoir plein les pattes et qu’heureusement pour lui il n’avait pas eu à porter ses escarpins. Le rouquin se retourna alors en brandissant fièrement une bouteille de saké. Il lisait dans ses pensées … Ou alors il voulait juste finir de la saouler. Qu’importe, elle avait trop soif. Elle sourit et se retourna pour chercher deux verres. Elle fut bien vite coupée dans sa recherche lorsque son regard se posa sur une petite enveloppe portant le sigle de Mizuo. Mauvais. Elle entendit vaguement Zelos remuer, mais sans prêter attention à ce qu’il pouvait bien fabriquer dans son dos, elle s’empresser d’ouvrir et de lire cette lettre.

*Très mauvais.*

La lettre l’intimait de revenir au plus vite pour discuter d’affaires importantes concernant le village. Elle avait un mauvais pressentiment … Elle espérait qu’il ne soit rien arrivé à son grand père, mais outre que cela, il se pourrait bien que le devoir l’appelle. Maintenant que tout était revenue à la normal dans le village, elle craignait bien que l’heure soit venue pour elle de tenir toutes les obligations dû à sa place au saint du village. Elle referma la lettre et l’enfoui dans le premier tiroir qu’elle trouva pour que Zelos ne la voit pas. Elle saisit ensuite deux verres et se retourna vers le rouquin qui …

*Qu’est-ce qu’il fout ?*

Elle scruta le lit où était allonger Zelos et … non, elle ne rêvait pas, il était bel et bien en caleçon en train de prendre la pose. Elle resta d’abord muette, puis haussa un sourcil sceptique, puis blasé. Elle chercha ensuite autour d’elle, comme s’il s’agissait d’une blague avec caméra cachée et constata d’un peu plus près la tenue du jeune homme. Un caleçon blanc … à cœurs rouges. Elle sourit, et ne put retenir un léger rire.

-Zelos, qu’est-ce que tu fais comme ça ? Rit-elle. Nan mais sérieusement, ça a déjà marché ça … le caleçon à cœurs

Elle rit de nouveau et alla s’assoir sur son lit (se retrouvant donc en face de Zelos). Elle s’empara alors de la bouteille de saké et se servit un grand verre qu’elle s’empressa de vider pour le plus grand plaisir de ses papilles en feu. Le saké, ça brûle, mais qu’est-ce qu’elle aimait ça ! Après avoir épanché sa soif pressante, elle se servit un verre plus modéré et en servit un à Zelos également.

-Tu vas finir par attraper froid comme ça, il fait pas si chaud quand même.

Son regard glissa sans qu’elle ne s’en rende compte sur le torse musclé du jeune homme … Wow, c’est que ça valait vraiment le coup d’œil. Elle baissa ensuite les yeux pour tomber à nouveau sur ce …. Caleçon … Et pouffa avant de relever les yeux vers la fenêtre (où d’ailleurs venait de s’enfuir Tsuki). Elle pensa un instant à Mizuo, elle partirait sans doute tôt demain … Elle serait bien partit dans la minute, mais elle avait trop mal au pied et était un peu trop alcooliser pour pouvoir se repérer dans la forêt comme il se doit.
C’est en sentant un courant d’air glacé qu’elle se rendit compte que la fenêtre qu’elle fixait depuis tout à l’heure était ouverte. Elle se leva donc pour la fermer en poussant un petit soupir frigorifier.
Revenir en haut Aller en bas
Zelos Wilder
Membres
Membres
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 27
Localisation : Dans une boite de Strip tease

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 6 / 100
Expérience:
500/3000  (500/3000)

MessageSujet: Re: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   Mar 3 Avr - 16:08

-Zelos, qu’est-ce que tu fais comme ça ? Rit-elle. Nan mais sérieusement, ça a déjà marché ça … le caleçon à cœurs …

La ninja continuait de rire légèrement alors qu'elle s'enfilait un verre de saké. La Technique de l'Homme en caleçon : une tuerie ! Elle lui servit un verre (enfin !) et lui dit qu'il va attraper froid. Et oui, c'est l'effet "BG en caleçon" : aucune femme (ou presque) n'y résiste... Zélos vida son verre d'un trait, laissant le liquide lui brûler doucement la gorge. Sheena, quant à elle, s'était levée pour fermer la fenêtre de la chambre. Un léger courant d'air la fit frémir. La peau nue de ses bras et de son dos, à la lueur de l'astre lunaire, semblait nacrée et contrastait avec sa chevelure noir de jais.

Le rouquin s'approcha d'elle silencieusement et passa ses bras autour de sa taille par derrière. Il posa sa tête sur l'épaule de la demoiselle. Peut-être arriverait-il à transmettre un peu de chaleur à ce corps tiédi s'il le serrait un peu plus contre lui ? La brune ne tenta pas de s'échapper à son étreinte, bien au contraire. Il sentit ses doigts féminins se poser avec hésitation sur ses avant-bras avant de lui demander à voix basse ce qui lui passait par la tête.
C'était mignon qu'elle parle à voix basse, comme si elle avait peur d'être entendue ou surprise par quelqu'un qui rentrerait subitement dans la pièce. Zélos esquissa un sourire.

- Tu as froid, alors je vais te réchauffer du mieux que je pourrais...

Et sur ces mots, il posa délicatement ses lèvres sur ses épaules, embrassant chaque surface de sa douce peau jusque dans son cou. Là, il défit la charmante coiffure de bal et repoussa d'une main les quelques mèches qui lui barraient la route vers le visage de la jeune femme. Face à face, il posa son front contre le sien, faisant mine de le pas l'avoir vu rougir comme une pivoine.

- Sheena, tu le sais, je t'aime. Je t'aime bien plus que tu ne le penses...

Le Don Juan ne la laissa pas répondre et colla sa bouche contre celle de sa dulcinée. Doucement, docilement, il ne voulait pas la presser ni la forcer. C'était son nouveau "lui", totalement dévoué corps et âme à son aimée. Mais, justement, elle ne refusait pas son tendre baiser, et il lui semblait même qu'elle se laissait aller. C'était bien la première fois : sur les trois baisers qu'ils ont eu, elle n'en avait apprécié aucun. Aurait-elle succombé aux charmes physiques du noble, ou a-t-elle été touchée par le vrai "lui", un jeune homme tristement solitaire et torturé intérieurement qui noie son manque d'attention paternel dans les lits des femmes ?
Au bout de courtes minutes, la ninja mit fin à cette preuve d'amour. N'ayant pas l'habitude de la réaction à adopter, elle fit quelque chose de tout à fait surprenant : elle débarrassa les verres à saké qu'elle alla nettoyer dans l'évier. Zélos ne put s'empêcher de rire un peu. Il aimait bien ce petit côté innocent et naïf chez la femme aux yeux améthyste.

Le rouquin alla la retrouver et, lui saisissant les poignets, la fit s'arrêter. Il fit passer les mains de la demoiselle autour de son cou, faisant ruisseler l'eau froide le long de sa colonne vertébrale et humidifiant sa chevelure flamboyante. Il n'hésita pas un instant de plus et l'embrassa de nouveau, de manière un peu plus passionnée que précédemment. Il laissa les lèvres s'humecter mutuellement avant de faire valser les langues du couple. Sheena n'opposait toujours aucune résistance. Pour plus de précaution, tout en caressant la cuisse apparente de sa partenaire, Zélos retira les cartes du porte-jarretelle et les posa sur le plan de travail juste à côté. Dans sa lancée, sa main remonta les hanches, la taille, glissa dans son dos, passa entre ses omoplates et arriva au cou. Il défit avec difficulté l'attache de la robe. Le satin rouge tomba sur le sol dans un glissement à peine audible.


Passage osé:
 


Tandis qu'une main était posée sur le matelas à côté du visage de son aimée, l'autre continuait de glisser le long des courbes voluptueuses de Sheena. Elle arrêta son chemin sur le seul vêtement qui lui restait : sa culotte.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-symphonia-by-lina.wifeo.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   Mer 4 Avr - 9:24

Elle fut agréablement surprise de sentir les bras de Zelos l’étreindre … En fait, elle était surtout surprise de trouver cela agréable, et non pas détestable comme à son habitude. Elle pouvait bien mettre cela sur le compte de l’alcool, mais ce pauvre liquide n’était pas responsable de tout. Elle commençait elle-même à s’adoucir, à cesser enfin de se battre contre ses vieux démons invisibles. En cet instant, elle avait enterré la hache de guerre. Peut-être ne tarderait-elle pas à s’en emparer de nouveau, mais qu’importe, pour la première fois de sa vie, elle ne pensait à rien d’autre qu’à l’instant présent. Elle ne chercher pas à anticiper ni calculer l’impact de ses actes sur l’avenir. Elle savait seulement qu’en fin de compte, elle était bien dans ses bras.

Elle sentit la tête du jeune homme se poser doucement sur son épaule, et son souffle tiède glisser le long de son cou jusqu’à ses clavicules. La chaleur des bras nu de son compagnon lui semblait d’une incroyable douceur et ses longs cheveux roux qui caressaient à présent ses épaules et ses reins lui donnaient presque envie de se laisser pousser les cheveux. Après une légère hésitation, elle porta ses mains sur les bras de son cavalier pour mieux profiter de l’étreinte. Sous les baisés et les caresses du jeune homme, elle ne put cependant pas s’empêcher de poser une simple question, traduisant sa légère inquiétude quant à ce comportement tout à fait inédit pour elle.

-Mais qu’est-ce qui te passe par la tête toi … ? Chuchota-t-elle doucement.
-Tu as froid, alors je vais te réchauffer du mieux que je pourrais …

He, sa voix avait toujours était aussi sensuelle ? Comment avait-elle fait pour ne pas remarquer ça avant ? Impossible, ça devait être nouveau … Il avait dû s’entrainer longtemps devant le miroir pour arriver à quelque chose d’aussi parfait. En tout cas, ça faisait son petit effet et elle dû réprimer un léger frisson à l’idée de ce tout ce qu’il allait faire pour la « réchauffer » …
Il commença à l’embrasser en défaisant son chignon et Sheena devint nettement écarlate, presque fluorescente. Le charmant rouquin posa doucement son front contre celui de la demoiselle, faisant preuve d’une incroyable tendresse. Sheena pu pleinement apprécier le visage et les yeux azures de son compagnon, tout juste assez éclairé par les lumières filtrant par la fenêtre.

-Sheena, tu le sais, je t’aime. Je t’aime bien plus que tu ne le penses …

Elle ne l’avais jamais crus jusque-là quand il lui disait cela. Après le sincère doute sur la capacité émotionnelle de Zelos, une nouvelle chose l’avait fait douter : Elle. Elle ne voyait pas comment on pouvait tomber amoureux d’une fille comme elle, si froide et violente (surtout avec le riche héritier). Elle se souvint alors de ce qu’il lui avait dit il y a un moment déjà, que c’était sa hargne qui lui plaisait. Sans doute avait-il vu cela comme un défis à relever, puis ce défis se transforma en quelque chose de bien plus fort, bien plus important …

Elle commençait à sincèrement apprécier la présence de Zelos, mais elle ne se sentait pas encore prête pour ouvrir son cœur. En fait, cela lui semblait parfaitement contre nature pour elle que de dire de telles choses à quelqu’un. Elle n’avait jamais était très expressive, elle n’avait jamais dit « je t’aime » à qui que ce soit. La seule « personne » à qui elle avait avoué être particulièrement attachée c’était Tsuki. Les mots d’amour lui semblaient trop étranger, pour elle, ça serait comme de porter un poncho rose fluo avec un sombréro jaune vif pour aller en cours …

Alors qu’elle paniquait à l’idée de devoir répondre, elle sentit les lèvres de son compagnon se poser délicatement sur les siennes. Un baisé encore bien plus tendre que le premier qu’ils avaient échangé, et d’autant plus apprécier que cette fois, il ne l’avait pas prise au dépourvu. Pour la première fois, elle gouta pleinement ses lèvres. Pour la première fois, elle sentit tout l’amour et la tendresse du rouquin la traverser. Tant de douceur, tans d’amour l’impressionnèrent au plus au point et eut pour effet de lui faire apprécier encore bien plus l’instant présent.
Elle tenta de répondre à ce baisé avec autant de tendresse que celui qui lui avait donné, comme si tout à coup, elle comprenait à quel point il en avait besoin. Elle comprit également à cette instant que Zelos n’avait jamais était sincèrement aimé de toute sa vie. Sa mère le détestait, sa sœur veux sa mort, son père se servait de lui … Ses concubines l’arboraient comme un trophée ou tel un accessoire de mode indispensable. Jamais de toute sa vie … pas une seule fois il n’avait reçu une seule preuve d’amour ?
Même Sheena qui était à présent détesté dans son village, avait toujours bénéficié de l’amour de Tsuki, et son enfance avait était plutôt heureuse jusqu’à cet accident. Prendre conscience de tout ça la chamboula au plus profond d’elle-même. Elle sentit même quelques larmes venir humidifier ses yeux et se fit violence pour les ravaler (c’était un peu mal venu de pleurer maintenant, encore plus mal venue si elle avait à expliquer pourquoi).

Trop troublée, elle se décolla doucement pour planter son regard améthyste dans les yeux profonds de son compagnon. Elle s’apprêtait à s’excuser mais elle se ravisa, se rendant compte que ça n’avait rien à faire là.
De nouveau en proie à la panique : que faire ? Que dire ? Elle s’empara de leurs verres vides et se dirigea vers le petit évier de la chambre pour les laver. Elle n’imaginait pas à cet instant que la soirée allait s’enflammer à ce point. C’est alors que les mains de son compagnon virent doucement s’emparer de ses poignets pour la guider tel qu'il se doit, comme s’il avait deviné à quel point elle était perdue. Il se chargea de jouer les GPS en portant les mains de la brune là où il fallait : atour du coup de son compagnon de la soirée.

Il l’embrassa de nouveau, plus fougueusement, mais la demoiselle n’en ressentit pas moins de sincérité que tout à l'heure. Contrairement aux fois précédentes, elle ne trouva pas ce geste obscène, bien au contraire. Elle sentait que le jeune homme se raccrochait à ce qu’il tenait de tendresse et d’amour sincère…
Il était vraiment quelqu’un d’impressionnant. Elle ne lui faisait pas confiance après toutes les preuves d’amour qu’il lui avait offert, alors que lui, s’était déjà donné tout entier à elle, sans retenue, il lui avait confié son cœur. N’avait-il pas peur d’être trahit ? Jamais elle ne lui avait montré un tant soit peu d’amour, comment pouvait-il s’investir autant dans une relation si peu sûre ? Ce devait être ça, le véritable amour. Il y a encore une semaine, elle se serait dit qu’il faisait juste ça pour jouer, mais là, elle ne le pensait plus une seconde. Elle lui avait enfin laisser une petite chance, et il la saisit pleinement en envahissant de son amour chaque cellule du corps de la jeune ninja.

Elle profita pleinement de ce baiser passionné, et ne fut pas répugner de sentir la langue de Zelos se glisser dans sa bouche. Ses caresses sur sa cuisse lui parut elle aussi étonnement agréable et elle lui laissa même le loisir de retirer ses cartes de sa jarretière (et elle trouva même le geste particulièrement plaisant).
Jamais elle n’aurait pensé un jour ressentir autant de satisfaction à sentir la mains de celui qu’elle prenait pour un abjecte pervers obsédé parcourir ainsi son anatomie. Elle sentait son corps frissonner au fil du chemin tracer par les doigts délicats du jeune noble et décida de s’abandonner entièrement à son amour lorsqu’elle le senti dénouer sa robe doucement. Elle ne tarda pas à glisser sur son corps pour choir délicatement à ses pieds.

Spoiler:
 

Alors qu’il lui faisait profiter de nouvelles caresses, elle commença soudainement à douter. Une pensée vint la perturber et fit s’effondrer un à uns tous les dominos de cette soirée pourtant si agréablement partit. Elle se dit simplement qu’il savait y faire. Seulement, se dire ça lui rappela un peu trop toute les conquêtes sur lesquelles il s’était exercé avant ça. Ça aurait pu s’arrêter là, mais ceci entraina inévitablement l’image du rouquin, nu, dans les bras d’une de ses camarades de Mizuo.

*Mizuo*

C’est là que l’esprit « Sheenaiens » reprit le dessus. Elle pensa aux conséquences de cette étreinte, elle remit en question l’honnêteté de Zelos. Elle se dit alors qu’elle ne pouvait pas jouer sa vie sur un coup de tête, sur une impulsion charnelle en un seul soir. Et si tout tournait mal ?
Les traditions et la moralité de Mizuo lui interdisait de faire une tel chose, surtout avec un Wilder. Le village interdisait toute relation entre membres et non membres du village, sans parler des nombreuses conditions concernant le … mariage. Son avenir.
Elle ne pensait plus à l’instant présent. Elle pensait au village. Elle pensait aux conséquences si Zelos l’abandonnait. Elle ne pouvait plus retirer de sa tête l’image de Zelos étreignant cette fille …

Elle commença à sentir la panique monter en elle alors que les mains de son amant descendaient sur ses hanches pour les débarrasser de la dernière entrave à leur union. Elle le poussa légèrement d’une main, à l’épaule, et constatant qu’il de réagissait pas à ce petit geste de répulsion, elle saisit le poignet de Zelos de son autre main.

-Zelos … murmura-t-elle. Attend …

Elle resserra sa prise sur l’épaule et le poignet du jeune homme pour le rappeler à l’ordre et il posa enfin les yeux sur elle. Elle parut gêné … et se maudis de ne pas y avoir pensé avant qu’ils en arrivent là … ou, peut-être cela aurait-il était préférable qu’elle n’y pense pas du tout ? En tout cas, c’était trop tard.

Le rouquin lui adressa un sourire tendre et rassurant avant de l’embrasser le cou, ne se doutant sans doute pas des raisons qui avait poussé Sheena à l’arrêter dans son élan. Peut-être même pensait-il qu’elle voulait juste le ralentir.
Posant ses mains sur les épaules du rouquin, elle le poussa en douceur pour lui faire comprendre de se dégager. Il obtempéra après une légère hésitation et ils s’allongèrent l’un tourné vers l’autre. Sheena avait le regard fuyant, elle n’était pas fière d’elle.

-Je suis désolée … Je … je ne peux pas …

Oui, ce n’était pas qu’elle ne voulait pas pour une fois.

-Je … Je dois partir tôt demain matin. Je suis désolée …

Elle allait ajouter quelque chose mais sa gorge se bloqua. Non, elle n’était décidemment pas prête à ouvrir son cœur, pas encore. Elle était trop perturbée par cette lettre, sans doute que si elle ne l’avait pas reçu, elle ne l’aurait jamais retenu … Mais là, ce n’était pas le moment de jouer avec le feu. Si Mizuo la convoquait ainsi, c’était sans doute important.

Elle se glissa dans les draps (sans toute cette adrénalines, la fraicheur de la pièce se faisait sentir).
Repesant cependant à tout l’amour qu’il lui avait offert, elle prit cependant la main du rouquin pour la porter contre sa joue avec tendresse pour se blottir contre lui ….
Revenir en haut Aller en bas
Zelos Wilder
Membres
Membres
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 27
Localisation : Dans une boite de Strip tease

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 6 / 100
Expérience:
500/3000  (500/3000)

MessageSujet: Re: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   Ven 13 Avr - 10:42

- Je suis désoéle... Je... Je ne peux pas...

Alors que la température montait entre ces deux êtres, cette subite phrase arrêta l'Etalon dans son élan de tendresse.

- Je... Je dois partir tôt demain matin. Je suis désolée...

Cette fois, c'était la douche froide. Le rouquin tenta de garder un air complaisant et compréhensif tandis qu'il s'éloignait de la ninja. Mais au fond de lui, il pensait...

** POURQUOI ?! Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!! **

Pendant que Sheena rentrait sous les draps, Zélos attrapa un bout de couverture et s'essuya le cou dégoulinant de sueur et de l'eau de vaiseselle (il en restait quelques gouttes). Peut-être que le Don Juan n'avait pas réussi ce qu'il souhaitait, mais à force de persévérence il avait su faire comprendre ses sentiments -et leurs forces- à son aimée. Enfin, il l'espérait, sinon pourquoi se serait-elle laissée faire par ses étreintes et ses marques d'affection pasionnés ? A moins qu'elle pensait à ce "Harada" pendant qu'il l'embrassait ?!


Il se faisait des films pas possible, parce qu'au même moment, Sheena lui prit la main et la porta avec tendresse contre sa joue avant de se blottir contre lui. Seule la couette épaisse séparait les deux corps à moitié nu. Zélos, légèrement grelottant, prit un pan de la couverture, se couvrit avec et s'allongea contre la brune. D'un main délicate, il lui caressa ses cheveux noirs de jais avant de s'endormir contre son doux visage.


** Demain matin, je lui ferais des crêpes pour le petit déj'**


Enfin, toujours est-il qu'il soit réveillé avant midi...


[HS : un peu court comparé à d'habitude mais bon, comme je sais que Sheena voudra le réveiller d'une manière "spéciale" =p]

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-symphonia-by-lina.wifeo.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   Mar 17 Avr - 10:35

Elle s’endormit paisiblement dans les bras du rouquin et malgré les inquiétudes à l’égard de Mizuo, elle se sentait bien ainsi, avec lui. Elle n’aurait jamais imaginé que cela puisse se produire un jour. Et même, elle n’aurait jamais songé à penser que peut-être elle pourrait imaginer qu’elle se sente aussi bien dans les bras de quelqu’un, surtout dans une telle tenue … Et surtout si ce quelqu’un était Zelos.

Tous ses tracas, tous ses états d’âme s’envolèrent pour laisser place à la simple quiétude du sommeil. Elle rêva alors de ce qu’aurait pu être cette nuit si elle n’avait pas reçus cette lettre inquiétante, si elle ne l’avait pas arrêté. Très vite, le rêve tourna au cauchemar. Elle rêva d’un lendemain bien sinistre se retrouvant dans cette grotte où ils avaient trouvé refuge avec les villageois de Mizuo. La fête battait son plein, elle portait un magnifique kimono de cérémonie, comme lors des mariages. Elle se retrouva ensuite dans la tente de Zelos, et cette vision revint la hanter. Elle assise à côté de lui, immobile, incapable de détourner son regard de cette terrible cette qui lui donnait la nausée. Il était en plein émoie avec cette fille de Mizuo. Leur ébats était passionnée et sans la moindre retenue. Sheena pleurait mais cela ne semblait pas déranger le couple.

De force, elle ouvrit les yeux. Ce rêve était tellement insupportable qu’elle n’osa pas refermer les yeux. Elle avait un gout amer dans la bouche et le cœur serré. Elle leva les yeux vers le rouquin qui dormait paisiblement contre elle, ses rêves a lui semblaient agréable. Elle eut envie de l’embrasser juste avant qu’il ne pousse un puissant ronflement : là, l’envie était bien coupée.
Elle se décolla doucement de lui en se défaisant de ses bras (elle dû s’y reprendre plusieurs fois, monsieur ne voulait pas la lâcher) et jeta un coup d’œil sur le réveille avant de se lever. Il était tout juste six heures, mais elle décida qu’il était temps de partir pour Mizuo.

Elle alla se préparer rapidement et discrètement dans la salle de bain avant d’aller fouiller dans les placards pour grignoter quelque chose. Zelos ronflait de plus en plus fort et elle était surprise qu’il ne se réveille pas lui-même. Elle entreprit de lui écrire un petit mot avant de partir mais craqua. Elle n’en pouvait plus de l’entendre ronfler comme ça et puis c’était tout de même plus correcte de le prévenir de vive voix, non ?

Elle saisit une de ses cartes et l’envoya vers le véritable diesel qui faisait l’étoile dans son lit. Le sceau libéra un flot d’eau glacé sur lui et il se réveilla enfin en inspirant profondément. Il sembla un instant perdu et paniqué avant de poser les yeux sur la ninja qui finissait de rassembler quelques affaires dans ses cartes.

-Je dois rentrer à Mizuo. Je reviens dans un ou deux jours ... peut-être trois, je sais pas trop.

Elle était de nouveau distante et même gênée vis-à-vis de la veille. Elle ne donna pas plus de précision, pas d’excuses, aucun mot tendre. Elle lui rappela juste de ne pas faire n’importe quoi pendant son absence et disparut derrière la porte sans laissé le temps à son amant de réclamer un dernier baisé d’au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vie de couple.......... C'est pas facile !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie de couple.......... C'est pas facile !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cake super facile
» Boule et Tessie couple de caniches toy abricot
» feuilleté aux pommes facile
» Couple sous couverture. Trouée
» Les nominés pour le prix du plus grand couple (fictif ou non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •La B.G.U• :: •Les dortoirs•-
Sauter vers: