AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die sieben augen der SEELE [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarecrow
Membres
Membres
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Rang: Professeur à Junon
Niveau: 5 / 100
Expérience:
0/2500  (0/2500)

MessageSujet: Die sieben augen der SEELE [Libre]   Mar 13 Mar - 21:00

Cité des voleurs et des exilé,
Rogue notre mère sait nous éclairer,
Tout ces tué le cou rompus,
Une pinte et l'on y pense plus,
Rogue mère du crime,
Tes fils ont tous une tètes à prime,
Tu les vois scander ton nom tel une prière,
Tes fils engendrer à même la terre.

Ce verset incroyablement élaboré malgré sa provenance m'était récité par le bandit que j'avais capturé. Bien qu'a la longue ce poème finit par exaspérer Yammi nous fûmes bien obligé de garder notre prisonnier le temps d'arriver à Rogue Town. Le bandit avait tracé un dessin d’œil sur le corps de sa dernière victime juste devant les grilles de l'académie et avait tenté de m’échapper en disant qu'il lui restait encore 3 autres yeux à honorer. C'est donc pour comprendre que j'ai décidé de me rendre dans la ville de tout les dépravé: Rogue Town.

Premier bon point: les imposante construction composant la ville jetait une ombre massive sur le sol, cela m'aidera à me sortir d'une mêlée sans effort. Second bon point: Mon prisonnier me permit d'entrer dans la ville, l'un des gardiens de la porte étant de la famille de ce dernier. j'eus rapidement affaire à un homme à la peau mat portant des habit typiquement d'ici et un grand sabre dont la lame égalait ma taille était accroché dans son dos. Il s'approcha de moi et me contempla avec un léger sourire.


- Vous n'êtes pas d'ici vous, un nouveau membre ?

- Non, ce que je veux savoir c'est si ce type je mon compagnon tiens appartient à un culte ou je ne sait quoi d'autre.
- Un culte ? Qu'est ce que c'est que cette histoire ?
- Il disait avoir trois yeux à honorer, que cela signifie t'il ?

Un long silence m'indiqua que cette phrase avait fait mouche, c'était maintenant sûr et certain qu'il savait de quoi il en retournait. L'homme me faisant face recula d'un bond et dégaina sa lame à deux mains en la pointant vers moi, le reste de l'assemblée fit un cercle autour de nous sans pour autant dégainer leur arme. Ils délimitaient l'arène où je devrais me battre.

- Sache que ces yeux que tu cherche nous font confiance pour éloigner les curieux dans ton genre.
- Je te préviens que l'ont combat sur mon terrain
- Rogue Town est MON territoire vieux tas de paillasse !
- Plus sur cette parcelle...

Comme je l'avais sentit venir il m'attaqua de front. Je n'eus qu'a utiliser ma technique de déplacement pour me retrouver dérrière lui simplement en en faisant le tour. Relançant un coup dérrière lui en se retournant il parvint à déchirer ma veste au niveau de l'épaule malgré le fait que je me soit retiré. Il m'avais touché, j'allais donc me battre. Ma dague para le coup suivant et la violence de ce dernier déstabilisa le brigand qui vit mon pie lui arriver en plein dans l'estomac. L'imposante lame se planta dans le sol et mon adversaire se hissa sur le pommeau de cette dernière avant de sauter au dessus de moi en ma lançant un boule de feu. En se retournant après son atterrissage il vit la paroi vitreuse du Great Shield se briser et ma main se tendre vers lui.

[Deadly Symphonia.]

Les bandes d'ombres lui enserrèrent le tronc, lui immobilisant les bras en les gardant solidement plaqué au corps tandis qu'une légère brume doré vint lui entourer la tète, il était pris dans mon coups, j'avais gagné. me tournant vers le autres dont le regard quittait celui, vitreux, de mon ennemi pour se poser sur moi.


- Y en a t'il un autre qui souhaiterait me faire perdre mon temps ?

_________________________________________________
"Certain ont peur de devenir esclave de leurs émotions, pour palier à ce problème j'ai renoncé à mes sentiment. J'ai de ce fait renoncé à la peur et transcendé le genre humain qui tien trop à ses émotions pour s'en débarrasser, quitte à en souffrir toute sa vie. Pour moi ce n'est plus un soucis car je ne souffre plus et jamais plus je ne souffrirais...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Die sieben augen der SEELE [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Les déserts de Kalm• :: •Rogue Town•-
Sauter vers: