AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si on peut même plus s'amuser tranquille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow
Membres
Membres
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/01/2012

Feuille de personnage
Rang: Espada N°6
Niveau: 5 / 100
Expérience:
0/2500  (0/2500)

MessageSujet: Si on peut même plus s'amuser tranquille...   Jeu 2 Fév - 11:26

Bien que le Hueco Mundo possède un portail afin de rejoindre instantanément la capitale d'Utaï, Grimmjow, comme à son habitude, s'y rendait à pieds. Il avalait rapidement les distances qui le séparé de l'immense ville, passant d'une terre aride à un paysage de verdure. La nuit était tombé partout sur le continent et la cité était plongé dans la pénombre, seulement éclairée quelques fois par de petites lanterne ou par les torches des gardes... Le tableau était parfait pour l'Espada qui avait envie "d'exercice" et il approchait de plus en plus rapidement des lourdes portes simplement surveillées par trois hommes en armures. Ceux ci reconnurent instantanément son appartenance en fixant ces signes distinctifs qu'étaient le morceau de masque qui ornait sa mâchoire droite ainsi que le trou large d'environ cinq centimètre qui décorait son abdomen. Deux lui barrèrent la route de leurs hallebardes alors que le troisième approchait de l'homme aux cheveux bleus.

- Maudit soit tu Monstre, ce n'est pas parce que tu est notre allié pendant un temps que je suis prêt à t'accepter dans notre ville. Il le menaça de son arme. Aller, dégage d’où tu viens avant qu'il ne me prenne l'envie de te tu...

Grimmjow Jaggerjack le coupa un sourire malsain aux lèvres.

- Avant qu'il ne te prenne l'envie de me tuer? Il se mit à rire largement, son masque suivant les mouvement de sa mâchoire. Pauvre merde, tu serait même incapable de me toucher alors de là à me tuer...

L'autre visiblement hostile envers les Espadas frappa; il était vif, il était habile, mais le "Monstre" comme il l'avait appelé stoppa la lame directement à main nue. Troublé et surpris; cela allait être les dernières émotions que le pauvre homme allait ressentir. Grimmjow lui transperça la gorge de sa main inoccupée et un torrent d'hémoglobine se déversait alors sur le sol herbeux, teintant l'étendue verte en rouge. Il reprit ensuite à l'intention des deux autres.

- Moi? un "Monstre"? Il se mit une nouvelle fois à rire et continua une fois calmé. Ouai, c'est surement vrai.

Il dégaina ensuite len-te-ment son sabre et les deux guerriers effrayés implorèrent sa pitié et sa clémence.

- S'il vous plais, nous vous laissons entrer, ne nous tuez pas.

- Pitié j'ai une femme, et quatre enfants, je veux les rev...

- Vos gueules ! les deux hommes sursautèrent légèrement et se turent. J'aurais put vous laisser vivre mais y'a un problème : vous m'avez vus et ça sa le fait pas...

De sa main vide, l'Espadas créa une sorte de petite boule d'énergie rouge et noire dans le creux de sa main et la plaça rapidement sous le menton du plus pleurnichard des deux.

** "Pitié j'ai une femme..." blablabla, "...et quatre enfants..." Rien à foutre. **

La petite sphère libéra une quantité de puissance énorme décapitant le pauvre soldat; et le sang se remit à couler à flots. Le dernier homme était pour sa part complètement tétanisé et, prenant son courage à deux mains, il accourut vers les portes de la cité en pleurant "à l'aide" Grimmjow rengaina len-te-ment son sabre et pointa d'un seul doigt le fuyard.

- [Cero Mortifero]

Une sphère, plus petite que la précédente, entièrement bleue quant à elle traversa le cœur de l'homme qui tomba lourdement au sol. La sphère d'énergie était constitué d'eau condensé à une pression gigantesque, capable de ce fait de traverser même les murs les plus épais... Imaginez donc un instant qu'il est capable d'en envoyer dix en même temps...

** Minable, j'espère qu'ils sont meilleurs à l'intérieur... **

Il entreprit donc d'entrer dans la capitale et posa une seule main sur la lourde porte qu'il commençait à pousser; cependant un message direct du Roi Barragan l’interrompit, demandant à tout ces hommes de ce réunir à Las Noches immédiatement. Bien obligé d'obéir, il cracha sur le cadavre le plus proche en maudissant.

** Il me gonfle le vieux bordel ! **

Et il se retourna vers le palais, marchant à une allure "normal" ne se pressant pas le moins du monde. Lorsqu'il entra, tout ses congénères étaient déjà assis autour d'une large et longue table en marbre blanc. Certains le regardèrent d'autre l'ignorèrent et d'autre encore furent surpris de voir du sang séché sur une de ces mains. Ce fut le Roi Luisebarn qui brisa le silence, avouant qu'il avait demandé un regroupement "immédiat". L'Espada au cheveux bleus soupira avant de s'avachir dans le dernier siège libre.

- Bon c'est quoi le problème?

Il ne s'excusa pas de son retard et préféra au contraire faire comme si la réunion venait de débuter. Le Chef expliqua alors à toute son assemblé le plan mis au point durant la bataille à venir.

- Comme vous vous en doutez certainement, nous ne resterons pas longtemps allié avec le Roi Crownguard Yun. Lorsque la bataille aura commencée entre lui et son rival nous interviendrons, éliminant quiconque sur notre passage. Étant "normalement" allié, le dirigeant Utaïen ne surveillera pas l'Ouest et nous aurons donc le champ libre. Il jeta un coup d’œil à toute ses troupes. Certains d'entre vous parcourront le champ de bataille en éliminant tout ennemis afin de faire connaitre à tous notre retour...

Grimmjow eu un sourire de joie avant de couper la parole de son leader.

- Et qui ira s'amuser?

Il savait qu'il en ferait partit, mais il voulait surtout savoir qui viendrait avec lui.

- Tu ira en compagnie d'Ogochi et Yammy. Je garderais Stark, Nnoitra et Hallibel avec moi et les derniers resteront en renforts... Est ce que tout est clair?

Tous répondirent à leurs manières et Grimmjow laissa son regard se poser sur ses deux compagnons...

** Pffff Yammy... qu'est ce que je peux pas le blairer lui. **

L'Espada numéro six recula bruyamment son siège avant de ce lever et de sortir du palais.

_________________________________________________


"Grince Pantera"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Si on peut même plus s'amuser tranquille...   Dim 12 Fév - 18:19

Yammy, espada n°10, totalement impuissant et inutile en compagnie des espada n°6 grimmjow et L'espada n°4 Ogichi. Un seul regard suffi à analyser la situation, grimm ne voulait que tuer et Yammy ne servait à rien... Laissant grimm prendre de l'avance sur les deux autres, il indiqua ses quartier à yammy cette sous-merde avait besoin d'un briefing.

Rjoignant Yammy il lui indiqua le terrain d'entrainement à l'extérieur du palai. Une fois sur place ils se posa en garde devant le gros.


-utilise ta meilleur technique à pleine puissance.

Il ne se fit pas prier balançant tout ce qu'il avait Yammy le frappa au visage d'une boule rouge qui explosa au contact du masque. Une fois la fumée dissipé Ogichi secoua la tête, indemne.


-On est bien partie...


puis il s'en alla sans regarder d'avantage la chose énorme et ridicule qui devait les accompagner. Arrivant à auteur de grimmjow il enleva son casque et le salua d'un signe de tête.

-une fois dans le passage entre ici et l'autre "monde" tue le.
Revenir en haut Aller en bas
Grimmjow
Membres
Membres
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/01/2012

Feuille de personnage
Rang: Espada N°6
Niveau: 5 / 100
Expérience:
0/2500  (0/2500)

MessageSujet: Re: Si on peut même plus s'amuser tranquille...   Mer 15 Fév - 10:51

L'Espada numéro 6 prit un train d'avance sur ces deux compatriotes, les numéro 10 et numéro 4. Il n'avait aucune affinité avec aucun des deux et ne supportait physiquement pas Yammy si bien qu'il refusait de rester auprès de ce dernier. Il entreprit de rapidement rejoindre ses quartiers avant la mission qui leurs étaient confiée et laissa ces deux camarades entre eux; il poussa une porte de marbre et fut rejoint pas Ogichi, qui, retirant l'ensemble de son masque, le salua. Il ne lui rendit pas ses salutations et préféra écouter d'une oreille ce qu'il avait à lui dire... car il y avait forcément quelque chose, sinon, l'Espada immaculé n'aurait pas prit la peine de retrouver son homologue.

- "Une fois dans le passage entre ici et l'autre "monde" tue le."

Non mais ou il se croyait à lui donner des ordres comme ça celui la... Bon cette fois la ça ne lui poserais pas de problème, il fallait tuer quelqu'un et qui plus est quelqu'un qu'il ne pouvait pas encadrer même en peinture. Il daigna alors répondre à son interlocuteur de sa voie arrogante et puissante.


- Yammy est un bon à rien, le tuer ne sera pas bien compliquer, pourquoi tu te démerde pas tout seul?

Il se voulait insolant, peut être même insultant mais tel était son caractère; tel était Grimmjow et tout ces homologues le conaissait de la sort si bien que la plupart, même les plus puissants, savait rester calme face à ces provocations. Ogichi ne répondit pas, laissant plutôt un long silence s'installer, ne cherchant pas un seul instant à croiser le regard de son interlocuteur, ignorant complètement ses paroles rebelles. Bon après avoir chercher les problème à son camarade, Grimmjow entreprit, au vue de la demande de ce détendre et d'accepter... Vivant ou mort... Yammy passerait inaperçue de toutes manière et il allait prendre un plaisir malsain à ce débarrasser de la carcasse imposante du dixième Espada.

- C'est le vieux qui va gueuler quand il va apprendre ça...

Non pas qu'il ce souciait des possibles répercussions du Roi du Hueco Mundo, non, c'était plutôt une sorte de touche d'humour noire de la part de l'Espada au cheveux bleus...

- ...Toutes manières, s'il fait chier, je le butterais aussi l'ancêtre.

Un sourire pouvant presque s'apparenté à celui d'un malade mentale se figea sur son visage avant qu'il ne s'éloigne de son allié de quelques pas; il se retourna vers lui alors qu'il arrivait presque au niveau de ces quartiers...

- La guerre arrive bientôt, enfin on va pouvoir faire ce qu'on fait de mieux...

Son sourire malsain était toujours la et il ouvrit une nouvelle porte, se faufila derrière elle et vint s'avachir sur un immense lit, les mains derrière la tête scrutant l'extérieur avec une seule envie en tête: Que la guerre arrive le plus rapidement possible...

_________________________________________________


"Grince Pantera"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si on peut même plus s'amuser tranquille...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si on peut même plus s'amuser tranquille...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Ce qui ne peut être évité, il faut l'embrasser.
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Continent d'Utaï• :: •Hueco Mundo• :: •Las Noches•-
Sauter vers: