AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'abordage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelos Wilder
Membres
Membres
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 26
Localisation : Dans une boite de Strip tease

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 6 / 100
Expérience:
500/3000  (500/3000)

MessageSujet: A l'abordage !   Sam 21 Jan - 13:28

Ils avaient rapidement réussi à retrouver le chemin menant à Balamb en sortant de la foret qui cachait les restes de l'ancien village de Mizuo. Et à peine avaient-ils passés les portes de la ville que Sheena s'éloigna sur les toits. Zélos la regarda s'éloigner à une vitesse folle dans les hauteurs de la cité, une main lui faisant de l'ombre devant les yeux.
C'est donc seul qu'il pénétra dans sa ville natale. Il fit quelques pas et entendit des bruits de talons au loin. Des talons et des cris de filles qui se dirigeaient tout droit vers lui.
Son "harem".

Il y avait des brunes, des blondes, des rousses ; avec des cheveux lisses, bouclés, frisés ; des bronzés, d'autres avec la peau blanchâtre ; des grandes, des petites, des jeunes et des plus mûres ; des riches et des plus modestes (bien qu'en nombre inférieur) ; des maquillées et d'autres non, certaines à forte poitrine et d'autres aussi plates que des planches...
Et dire qu'il ne se rappelait que de quelques noms parmi la cinquantaine de femmes qui accouraient.
Que pouvait-il faire ? Le rouquin n'eut même pas le temps de réfléchir à un moyen de s'échapper qu'une marée féminine l'enseveli en quelques secondes.

** C'est le paradis ! ♥ **

Les formes voluptueuses de toutes ses conquêtes se pressaient sur son visage sans qu'il n'ait à faire le moindre geste. Si douces, si généreuses ! Pourtant il commençait à étouffer... Il réussit à s'extirper tant bien que mal de toutes ces filles, ni vu ni connu, et prit un chemin détourner pour retourner à l'école de Balamb aussi vite qu'il pouvait.

Enfin hors d'atteinte, il soupira et s'assit contre un arbre. Maintenant qu'il était revenu, il fallait qu'il se prépare mentalement à sa confrontation avec son père. Le Don Juan était certain que les hommes de mains qui les avaient poursuivis, lui et Sheena, quelques jours plus tôt avaient informés son paternel de l'échec de sa mission. Il pensa immédiatement à Loreleil : allait-il l'utiliser contre lui comme moyen de pression ? C'était peu probable, mais il faut s'attendre à tout avec le patriarche de la famille Wilder. Des assassins ? Peut-être, ou pas. Après tout Zélos était le seul héritier masculin de la famille et de l'entreprise familiale. Mais s'il s'en prenait à Sheena ? Là son raisonnement se faisait plus probable.
Il pourrait très bien se servir de Sheena à la fois comme moyen de pression sur lui, mais aussi pour lui soustraire le secret de Mizuo.

Un miaulement, suivi d'un craquement, le fit lever la tête vers les branches de l'arbre. Le jeune homme ne comprit pas très bien ce qui se passa, juste qu'une forme rose atterrit sur lui avec la délicatesse d'un coup de pied de Sheena.

- Aoutch...

La personne se redressa un peu : c'était une jeune femme du même âge que lui, ses longs cheveux rosés ondulaient le long de sa robe blanche et grise. Elle leva alors ses deux magnifiques yeux saphir vers lui et esquissa un sourire gêné.

- J'ai voulu rattraper le chat en haut et...

Elle baissa les yeux : dans le feu de l'action, la main de Zélos s'était, "comme par hasard", posée sur sa poitrine qui n'avait rien à envier à celle de la ninja. Ni une ni deux, elle s'éloigna de lui à reculons, l'air fâchée. Elle le traita de pervers avant de s'en aller vers la ville.

- Mignonne ! se dit-il à haute voix.

Cette petite moue gênée lui rappela indubitablement la réaction de Sheena à ces deux baisers. Pouvait-il se permettre d'aller la déranger une fois de plus ? Le laisserait-elle l'embrasser une nouvelle fois ?
Le rouquin se leva et prit la direction des dortoirs des filles d'un pas décidé.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-symphonia-by-lina.wifeo.com/
Luka
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Rang: Arme 03
Niveau: 4 / 100
Expérience:
637/2000  (637/2000)

MessageSujet: Re: A l'abordage !   Sam 21 Jan - 14:06

Luka avait dans l'idée de recueillir le max d'infos concernant sa cible, le dénommé "Zélos Wilder". Elle ne faisait jamais les missions d'assassinat à la légère, et préférait se faire un aperçu de la victime par ses propres moyens. Ne connaissant pas Balamb, elle demanda à plusieurs passants le chemin de l'école et réussit à trouver le parc.
Kaito, le long du trajet, l'avait informé sur les déplacements de la cible. Ils n'avaient pas besoin de faire des recherches très poussées : l'homme était quelqu'un de "très remarqué" auprès de la gent féminine de la ville, il suffisait de suivre leurs dires.

Luka avait dans l'idée de recueillir le max d'infos concernant sa cible, le dénommé "Zélos Wilder". Elle ne faisait jamais les missions d'assassinat à la légère, et préférait se faire un aperçu de la victime par ses propres moyens. Ne connaissant pas Balamb, elle demanda à plusieurs passants le chemin de l'école et réussit à trouver le parc.
Kaito, le long du trajet, l'avait informé sur les déplacements de la cible. Ils n'avaient pas besoin de faire des recherches très poussées : l'homme était quelqu'un de "très remarqué" auprès de la gent féminine de la ville, il suffisait de suivre leurs dires.

La jeune femme s'adossa contre un arbre un peu en retrait de l'entrée.

- La prochaine fois que tu me donnes une tenue "discrète", évite les chaussures à talons. Ca me fait un mal de chien !

Son opérateur ne répondit pas.

- Je t'entends respirer, tu sais ?

Silence radio. Mais qui lui avait collé un opérateur pareil ! La chanteuse soupira un bon coup, quand une ombre furtive miaula à ses côtés. Un petit chat, blanc comme neige, remuait sa longue queue à droite à gauche.

** Trop mignon ! **

Luka le prit sur ses genoux et commença à lui caresser les coussinets. Il fallait préciser qu'elle adorait les chats par dessus tout, elle en était folle ! Leurs petites pattes, leurs tendres miaulements, leurs pelage soyeux, leurs yeux si adorables... Et leurs mignonnes petites bouilles de chats malheureux ! La jeune femme aux cheveux roses craquait à chaque fois qu'elle en voyait un.
D'un coup, le chat s'échappa de son étreinte, sauta sur sa tête et alla se percher sur une branche de l'arbre.

- Reviens, petit chat !

N'écoutant que son amour pour ces petites boules de poil, elle escalada le tronc de l'arbre et commença à ramper sur la branche.

** J'espère que personne ne regardera en dessous... J'ai pas envie qu'ils voient... **

Mais son souhait ne fut pas exaucé. Un jeune homme, les cheveux long et roux, vint s'installer contre l'arbre, juste en dessous de Luka. Elle le reconnu tout de suite : c'était sa cible ! Elle continua de l'observer en silence, en tentant d'avancer lentement vers le petit chat. D'un coup, il miaula et sauta sur une autre branche. Elle tendit le bras pour le rattraper, mais son autre main perdit appui sur la branche qui émit un craquement.
C'est ainsi qu'elle tomba pile sur sa future victime.

- Aoutch...

Allongé de travers sur son ventre, elle se redressa tant bien que mal en se frottant la tête... Et se retrouva nez à nez avec Zélos Wilder ! Il fallait trouver quelque chose !

- J'ai voulu rattraper le chat en haut et...

Une pression sur sa poitrine la fit baisser les yeux. Même si elle était tombée sur lui, comment pouvait-elle expliquer que la main du rouquin se trouvait désormais sur son sein gauche ? Elle se retint de lui foutre une baffe dont il se souviendrait car, avec la force de ses bras mécaniques, elle risquait de lui faire traverser le tronc.
Elle recula de quelques pas.

- Espèce de pervers ! Hurla-t-elle avant de tourner les talons pour retourner à l'hôtel.

Furieuse, elle marmonnait toute seule, les passants la regardant bizarrement alors qu'elle traversait la rue à toute vitesse.

- Les hommes ! Décidément tous les mêmes, peu importe de quel ville ils viennent ! Non mais je vous jure, en plus celui-là a eu le culot de me... de me...
- Tripoter ?
émergea la voix de Kaito dans son casque.
- Oui ! cria-t-elle.

Les passants devaient la prendre pour une folle. Elle s'arrêta et reprit calmement son souffle.

- Au fait, tu reparles maintenant ?
- J'ai une demande du client. Il veut que tu le retrouve dans son manoir ce soir à 23h. Et armée.
- C'est pour les deux missions ?
- Oui : il m'a dit qu'il va s'arranger pour attirer les deux cibles chez lui.


Etrange, c'était rare que les clients facilitent autant la tâche de Luka...

- Bien reçu, j'irais là-bas.

Le ton de sa voix trahissait sa méfiance envers son client. Allait-il profiter du fait qu'elle était occupée à éliminer les cibles pour la tuer ensuite ? C'était une hypothèse qu'elle garda dans un coin de sa tête.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A l'abordage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A l'abordage de l'Onirique [FINI]
» [ Mission de rang B ] À l'abordage ! [ Solo ]
» infinity 15/12/07 200pts
» Mise à jour 1.01 - 27/12/2011
» Condra de Yisien [Amirale de la Marine Royale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •La B.G.U• :: •Le parc de Balamb•-
Sauter vers: