AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I see you [pv Cloud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: I see you [pv Cloud]   Dim 16 Oct - 16:54

Elle avait déployé ses larges ailes blanches pour se rendre à nouveau dans la ville usine. Là, elle se dirigea directement vers le bar de son amie (ou ex-amie) serveuse pour mettre en place son petit jeu de manipulation. Elle prit garde à ce qu’aucun témoin n’assiste à la scène avant de défoncer la porte d’un puissant port de vent. Elle entra, ses ailes replié dans son dos, et observa la pièce avec un sourire narquois.

-Désolée chère Tifa, on dirait que cette fenêtre va avoir besoin d’une énième rénovation.

Elle braqua son regard sur la pauvre fenêtre martyrisée avant de l’éclater en mille morceaux d’un nouveau sort. Elle commença à renverser quelques tables, quand un homme se présenta à la porte.

-Mais qu’est-ce que vous faites espèce de vandale !? Où est Tifa ?

Linoa lui sourit d’un air malsain en se tournant face à lui. C’est alors qu’une expression de peur se figea sur le visage de l’homme qui venait de remarquer ses ailes. Il balbutia une question typique.

-Qu … Qui êtes-vous … un monstre ?
-Je suis l’ange du salut qui te portera dès cet instant au port de l’Enfer, car ton âme ne mérite que de rejoindre le purgatoire.

L’homme allait s’enfuir mais une fine lame de vent vint lui transpercer le cœur. Elle avait pris soin de façonner cette lame au dimension de l’arme de Sephiroth. Elle vint cherche le corps de l’homme et le jeta quelque par dans le bar. Elle récolta ainsi quelques témoins qui passait par là, ils lui serviraient comme prétendu client malchanceux.
Plus qu’elle à présent. Elle allait exécuter un sort pour s’automutiler (ben ouais fau c’qui fau) quand elle perçu son reflet dans le vers brisé. Elle se fixa alors qu’une silhouette semblait se tenir près d’elle. Elle se retourna et chercha la personne du regard. Elle regard à nouveau dans les éclat de vers, la présence était toujours là.

-Squ…

Une vive douleur explosa dans son crâne. Elle attrapa sa tête dans ses mains et tomba à genoux en hurlant de douleur. Elle s’écorcha les genoux en chutant et se plia bientôt au sol en se frappant le crâne comme si cela allait la débarrasser de la douleur. Elle se redressa légèrement alors qu’elle reconnaissait face à elle les rangers de son défunt petit ami.

-S…Squall !!
-Linoa … Pourquoi … ?
-Squall je t’en pie …

Les chaussures s’éloignèrent.

-Squall non ! Je t’en prie, ne me laisse pas ! Reviens je t’en supplie !
-Linoa … Ce n’est pas toi.

Il disparut, laissant Linoa agonisante dans les morceaux de verre. Une nouvelle paire de chaussure apparurent sous ses yeux … C’était … les siennes ? Les jambes se plièrent et des mains ressemblant comme deux doutes d’eau au sienne prirent son visage. Elle découvrit alors son propre visage, c’était elle, mais ses mèches de cheveux blanches n’étaient alors encore que couleur chocolat. Son visage était compatissant et triste.

-Pourquoi … Tu as laissé mourir Angel, et tu te venge sur une amie fidèle … Pourquoi ?

Elle envoya une vive bourrasque dans son double qui s’évapora. Elle profita de se sort pour le retourner contre elle-même afin de s’infliger des blessures tel que Sephiroth aurait pu en être l’auteur. Finalement, elle tomba dans les limbes en un dernier soupire.

Elle sombra dans un rêve étrange. Elle était au milieu d’un champs verdoyant, sous un ciel azure. Le vent était tiède et face à elle, Squall lui tourné le dos. De l’autre côté, c’était elle-même qui se tournait le dos.

-Quelque chose ne va pas.
-Je …
-Tu n’est pas Linoa …
-Squall … Pourquoi m’as-tu abandonnée ?
-Ce n’est pas la bonne question. Pourquoi t’es-tu abandonnée ?
-Pourquoi détestes-tu ceux que tu aimes ?
-Je …

Les silhouettes commencèrent à se retourner vers elle quand elle disparurent en un millier de plumes blanches et noirs. Un voix raisonna …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Dim 23 Oct - 19:12

Bon, la prochaine fois qu'il voulait sortir du bar, il engageait l'armée pour le garder. Là, il n'y avait plus de doutes possibles, ils étaient maudits. Lui, Tifa, Akai, même le chien ! Sinon pourquoi la fenêtre serait-elle explosée ? Oh, ça, en soit, ce n'était pas si extraordinaire. C'était même habituel. A condition qu'on connaisse Tifa depuis quelques années. Une main s'était sans doute montrée trop baladeuse, et voila le résultat.

Mais le silence qui régnait dans toute la ruelle, lui, n'était pas habituel. Ce n'était pas ce silence calme d'un début de soirée. Plutôt celui, plus pesant, d'un désert. Un frisson courut le long de sa nuque. Tout cela le mettait mal à l'aise. Négligemment, il vérifia ses appels sur son téléphone et soupira. Akai ne donnait aucunes nouvelles depuis deux jours et même si Cloud ne le montrait pas, cela l'inquiétait. Qu'il sorte, découche bref, qu'il ait sa vie privée, Cloud ne s'en occupait pas... Mais ce silence radio, sans aucune possibilité de le joindre... Non, ce n'était pas rassurant. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait arpenté Midgard de tous les côtés : pour mettre la main sur le jeune asiatique. Deux jours d'absences comme ça...

Il passa sa main dans ses mèches blondes en espérant sortir ces tracas de sa tête. Il pensait trop, et pour rien... Il soupira en repensant à la réaction de la serveuse ce matin. Ce n'était pas dans les habitudes de Tifa de s'énerver pour si peu. Certes, il s'était sans doute montré trop protecteur avec elle tout en sachant qu'elle détestait cela. Mais il était inquiet pour elle... Ah, pourquoi tout lui semblait aussi compliqué ?

Il se figea cependant la porte du bar, qui était défoncée. Ses sens en alerte, il dégaina son Zanpakutho et pénétra lentement dans le magasin de sa petite amie. Les tables étaient renversées... Il déglutit et secoua la tête. Il fallait qu'il se calme, les battements furieux de son cœur l’empêchaient de se concentrer. Mais cela ne s'arrangea pas quand il vit le cadavre avachit contre une table. Il ravala sa nausée et alla rapidement au chevet de l'homme, mais détourna les yeux en voyant deux globes blancs et vides de toute vie. Du sang avait coulé de son nez et de sa bouche, laissant son visage se figer sur une expression de peur et de stupeur. Il ne prit pas le soin de prendre le pouls de l'homme. Son corps était aussi dur que de la pierre. Il devait être mort depuis plus de deux heures, au moins...

Une terreur sourde lui noua les entrailles. En effet, il n'y avait pas un bruit depuis tout à l'heure. Il repéra ensuite plusieurs traces de sang sur le sol... Et croisa un nouveau cadavre. Il ferma les yeux et se retint de vomir. Combien de corps étaient ici ?!? Nom de Dieu, où était Tifa ? Qu'est ce qu'il s'était passé ici ?!? Il réalisa qu'il tremblait lorsqu'il se releva et manqua de perdre l'équilibre sur une flaque de sang. Il se rattrapa de justesse et son regard tomba sur une plume blanche au sol. Une plume ? De cette taille ? Oh bon sang...

- Tifa ?

La panique se lisait dans sa voix. Pas ça. Tout sauf ça. Il pouvait tout voir et tout endurer, mais si Tifa... Il s'osait même pas y penser. Il se dirigea en vitesse vers l'arrière du bar et aperçut une jeune femme allongée au sol. Son cœur fit un bond immense dans sa poitrine, mais il réalisa rapidement que ce n'était pas Tifa. Deux immenses ailes blanches tachées de sang semblaient sortir de ses omoplates. S'il resta un instant incrédule avec la furieuse envie de toucher ses deux appendices pour juger de leur réalité, il se reprit bien vite en voyant les blessures de la jeune femme. Il prit son pouls et constata avec soulagement qu'elle était en vie... Puis une ampoule s'alluma dans sa petite tête.

- Linoa, tu m'entends ?

Allez, c'est partit pour les trucs de secourisme. Surtout qu'elle saignait énormément du bras gauche. Il attrapa machinalement un torchon propre -merci Tifa pour son rangement parfait- et pressa la plaie pour stopper le flux sanguin. Elle était pale et avait perdu énormément de sang, mais au moins elle respirait. Il continua de l’appeler et parvint à bander la plaie en la serrant fortement, ce qui libéra ses mains. Et elle ouvrit enfin les yeux, battant faiblement des paupières. Le jeune homme s'enquit doucement de son état et vérifia qu'il pouvait la porter avant de l’amener à l'étage. Loin de la vue de tous ces cadavres durcis par la mort. Après l'avoir déposé sur le lit, il s'assit à ses côtés en jetant un coup d’œil à ses blessures et à ses ailes... Des ailes. Incroyable.

- Qu'est ce qu'il c'est passé ici ?

Lui, songer à appeler les secours ?... Heu... Après, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Dim 23 Oct - 20:14

Une voix ... Grave, douce, inquiète ...

"Linoa ...."

Elle raisonne dans son crâne et fait écho dans tous les sens. D'où vient-elle ? Mais ... Où et-elle, elle ? Pourquoi est-elle ainsi endormi .... Que s'est-il passé ? Elle ne savait plus ... Elle ne savait plus qui elle était, ce qu'elle devait faire ou penser.
Des souvenir lui revinrent en flash ... Cette fille, blonde ... Angel, inerte ... Le nom de Squall sur la stèle des disparus.

- Linoa, tu m'entends ?

Elle essayait de bouger ... Elle avait mal. Ses souvenirs emmargeaient doucement ... Elle se souvenait de ces hommes qu'elle avait tué, de Sephiroth qui l’avait recueillit... De cette peste de Reanbell qui avait gâché sa vie. C'était à cause d'elle qu'elle en était arrivé là ...
Elle ouvrit doucement les yeux alors que les souvenirs allaient et venaient. Elle senti ses paupières lourdes se soulever avec difficulté et elle vu une masse floue se mouvoir au dessus d'elle. Une masse sombre ... Elle crus reconnaitre une personne qui lui était chère. Elle entre-ouvrit les lèvres pour prononcer un nom mais aucun son de sorti. La personne qui l'avait réveillé la porta et la transporta pour la déposer sur un sol moue. Elle avait eut le temps de reprendre ses esprits. Elle pu enfin reconnaitre la personne qui était auprès d'elle : Cloud. Sa cible.

*Qu'est-ce que tu fais ?*

-Cloud ... Tifa ... il l'a emmené ! Dit-elle dans son rôle d'amie inquiète.

*Tu n'est pas ...*
*...Linoa.*

Son regard se perdit un instant dans le vide, puis elle braqua son regard dans les yeux profondément bleus de Cloud. Elle baissa la tête et plaqua les mains des deux côtés de son crâne. Il le faisait vraiment souffrir mais elle se courba en cachant un sourire terriblement sadique. Elle quelque sombre-saut, ravala un rire et révéla un visage profondément triste et perdu, rentrant à la perfection dans son rôle.

-Il a tué tout le monde et ... Elle ... elle l'a suivit ....
*Pourquoi ?*
-Elle est est partie avec lui ...

Elle voulu poser le plat de sa main derrière elle et rencontra les plus douce de ses ailes. Elle posa un oeil distrait sur les plumes trainant dans son dos et se concentra un instant avant que ses ailes ne disparaissent. Ses plait se refermaient à vu d’œil. Elle avait une capacité d'auto régénération impressionnante, mais ce phénomène était d'autant plus présent qu'ici, elle s'étaient elle même infligé ces blessures.

Elle survola le visage de Cloud du regard. Sa vu se brouilla un instant, juste le temps d'apercevoir la silhouette de son défunt chevalier servant ... Elle baissa la tête un instant, comme pour reprendre ses esprit et posa son regard sur les lèvres du blond, son regard était trop perturbant.

-Je n'ai rien pu faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Dim 23 Oct - 21:16

Oh.

Mon.

Dieu.

Son visage lâcha ses dernières couleurs. Comme si le sang avait décidé de partir se planquer dans son cœur. Ce qui expliquerait sa soudaine accélération cardiaque et cette impression que son sang cognait contre ses tempes. Ses mains tremblèrent doucement et il les serra pour se contenir. Il ne manquait plus que ça. Bon sang... Lui... Il allait vraiment finir par vomir tant son estomac se tordait d'angoisse et d'autres sentiments négatifs. De plus, sa tête se mit à tourner d'une manière parfaitement désagréable. Oh. Il se sentait mal.

En voyant la jeune femme se prendre la tête dans les mains, il se pencha vers elle et lui posa une main réconfortante sur l'épaule. Elle avait donc tout vu..? Les mots se bloquèrent dans sa gorge alors qu'il souhaitait la réconforter. Rien ne pouvait en sortir. Un pressentiment étrange lui empoigna le corps. Il se crispa et sentit une chaire de poule courir sur tout son corps. Puis ce sentiment disparut aussi vite qu'il était arrivé. Et la mauvaise nouvelle lui arracha le cœur. Un gout de trahison dans la bouche.

- Comment ça... Elle l'a suivis..?

Elle... Non... Mais pourquoi elle lui disait ça ?!? Jamais Tifa ne l'aurait suivit ! Jamais elle ne l'aurait laissé l'emmener... Et si, lui souffla une petite voix ? Et si elle avait fait tout ça pour te protéger, et éviter que ton demi-frère ne te tue ? Si elle s'était sacrifiée pour toi ? Et si elle se sentait tout simplement dans ses bras, son souffle effleurant ses lèvres ? Si elle s'était lassé de ton apparence si froide et insensible ? Si lui, il pouvait lui apporter ce qu'elle espérait..?

Stop, stop stop. Il partait complètement en vrille et la panique le faisait délirer. Il devait se poser, se calmer et réfléchir.

...

MAIS BORDEL COMMENT POUVAIT-IL RÉFLÉCHIR DANS UNE SITUATION PAREILLE ???

Il fut tenter de se foutre un poing pour se remettre les idées en place. A la place, il releva les yeux vers Linoa. Il ne pouvait pas réfléchir tant il se sentait noyé sous un océan d'émotions effroyables. Il avait peur de perdre Tifa. Et une autre peur grandissait en lui. Mais celle-là, elle était pour lui. Cloud le sentait, Sephiroth tenterait de le tuer. Et le moment venu, pourrait-il le raisonner, ou devrait-il le tuer ? Ou bien sera-t-il tué ?

- Linoa... Explique-moi ce qu'il s'est passé. Depuis le début.

Il avait besoin de comprendre, besoin d'imaginer les évènements pour tenter d'imaginer quelque chose. Il devait absolument la retrouver. Et le tuer. Définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Dim 23 Oct - 21:57

L’effet qu’elle avait voulu provoqué se manifesta plutôt rapidement. Elle comprit dans le regard du blond qu’il était perdu, inquiet et elle pouvait presque lire les milles questions, les milles-et-une suggestions qui lui passait par la tête pour expliquer les mots confus de la brune. Elle gardait un masque de tristesse et de peur au visage, mais au fond, elle souriait largement, elle riait même. Ce fut amusant de voir la réaction de Tifa juste avant qu’elle ne parte en annonçant qu’elle allait s’occuper de réconforté son blondinet chérie, mais là, c’était carrément tordant. Il la connaissait donc si peu ? Il avait donc si peu confiance en Elle pour douter ainsi, pour croire aussi facilement une fille qu’il connaissait à peine ? Amour d’enfance … Mon œil oui. En Son œil. Il n’y avait pas photo, Tifa était bien mieux avec Sephiroth.

*Tu mens, tu lui mens, tu te mens …*
*Mais qu’est-ce que c’est cette voix à la fin ?*
*Ta voix, ma voie … Tu n’es pas Linoa*

Elle s’efforça de faire taire cette maudite voix qui la déconcentrer dans sa tâche et évita une nouvelle fois le regard de Cloud, mimant les troublées, les indécises … Arborant du regret et un certain malaise. Elle ne se savait pas si bonne actrice, enfant déjà, elle adorait faire du théâtre, mais elle ne se doutait pas qu’elle était si bonne pour jouer la comédie.

Elle passa une main dans ses cheveux et massa son front comme pour faire revenir ses souvenirs et chasser un mal de crâne. Elle réfléchit un instant à ce qu’elle allait raconter. Il voulait tout savoir, elle allait donc commencer par le début.

-Je suis venu pour voir Tifa, j’espérais que nous pourrions sortir en ville toute les deux mais elle avait trop de travail. Elle m’a donc offert un verre et j’ai décidé de lui tenir compagnie une partie de l’après-midi. C’est là que … Il a attaqué. Tifa l’a appelé Sephiroth, grand, carré, cheveux très longs et gris. Elle le fixait d’un drôle d’air et sans prévenir, il a sortir un immense katana et a tué un premier client. Je … Je me suis levé mais Tifa n’a pas bougé. C’était un massacre. J’ai voulu les aider mais je me suis retrouvé à terre en un rien de temps … Tifa n’a pas bougé


Elle marqua une pause, comme hésitant à avouer un terrible secret.

-Je ne suis pas sûre de ce que j’ai vu mais … Il ne lui a rien fait, elle va bien … Il … Je crois qu’il lui a simplement tendu la main et … Elle l’a suivi sans hésiter. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure et releva lentement la tête pour poser à nouveau son regard sur les lèvres de Cloud plutôt que dans ses yeux. J’ai voulu appeler des secours, mais je me suis évanoui dans l’arrière cuisine avant d’atteindre le téléphone.

Elle rirait en sont fort intérieur. Elle y croyait à peine qu’il gobe toute l’histoire, vraiment, elle ne pensait pas que ce serait si simple de faire croire une tel chose à un homme sensé connaitre Tifa sur le bout des doigts.

*Linoa … où es-tu*

Elle se redressa en entendant cette voix familière encore une fois.

*Squall*

Sa vu se brouilla légèrement, il apparut quelque seconde à la place du blond puis s’évanoui à nouveau dans l’oubli.

*Tu n’es pas Linoa !*

Elle baissa les yeux … Elle avait raison, la Linoa que connaissait Cloud n’aurait pas réagi ainsi … Très bien. Elle plongea son visage dans ses mains et alla chercher quelques larmes aux plus profonds d’elle-même, les transformant facilement en sanglots.

-Cloud je suis vraiment désolée, je n’ai rien plus faire ! C’était horrible tous ces gens … Ils sont tous morts !!

So fragile … Elle était vraiment ainsi avant ? Sérieusement ? Elle avait presque honte d’avoir existé comme elle était avant. Vraiment, c’était pitoyable, en plus d’être naïve, une vrais pleurnicharde. Mais n’exagérons rien ; elle calma ses larmes alors qu’elle senti le réconfort quelque peu crispé de Cloud. Elle essuiya ses yeux et posa un regard emplie de culpabilité sur le pauvre chocobo abandonné.

-Excuses moi, ça va aller. Cloud, je suis désolée … Pour Tifa, je suis sûr qu’elle avait une bonne raison. Qui est cet homme, Sephiroth ? Comment peut-on être si cruel … ? Elle marqua une pause et se ravisa. Pardon, ça ne me regard pas … Mais … Je n’ai pas pu aider Tifa, ni tous ces gens, je voudrais t’aider toi. Je peux faire quelque chose ?

Sentant le jeune homme quelque peu troublé, elle posa sa main sur son épaule. Elle veilla à garder une expression profondément triste qu’elle mêla à un sourire mélancolique se voulant rassurant.

-Je voudrais tellement vous aider … Tu sais, Tifa compte beaucoup pour moi. On va la retrouver, je suis sûr qu’elle va bien.

*Très bien même, en ce moment, Sephiroth dois bien veiller à son bonheure*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Dim 23 Oct - 22:42

Il ne pouvait pas croire ce qu'il entendait. Une voix au fond de lui hurlait que quelque chose n'allait pas. Et étrangement, il croyait cette voix. Ou plutôt, il ne pouvait se résoudre à croire Linoa. Tifa ? Se laisser bêtement faire ? Alors qu'on explosait son bar, qu'on s'attaquait à ses clients ? Même si Hadès en personne venait détruire le bar elle serait capable de le foutre dehors à grands coups de pieds bien placés. Quelque chose n'allait pas. Tifa pouvait être tétanisée par la peur oui. Elle pouvait aussi tout faire pour être blessée à la place des clients. Il la connaissait mieux que quiconque et... Cette histoire, elle ne tenait pas debout. Il sentit une présence réconfortante et jeta un coup d’œil vers la fenêtre. Un loup était assit et le fixait.

** Je vois que ton crane se remplit un peu. **
** Je suis idiot, mais pas à ce point. Elle cache quelque chose. **

Il garda cependant un regard profondément troublé, ce qui lui valait un effort immense. Lui, l'iceberg, devoir jouer la comédie devant une demi inconnue... Quelque chose n'allait pas, vraiment pas.

De plus, comment Linoa c'était-elle fait ces blessures en s'évanouissant ? Soit elle n'était pas précise dans sa narration et coupait le passage où Sephiroth lui était tombé dessus... Soit... Il se passait réellement quelque chose... Et il pouvait déjà imaginer la scène. Le début était probable. Mais Tifa aurait totalement sacrifiée sa vie pour d'autres. Et si Sephiroth avait attaqué d'autres personnes, elle aurait réagis. A moins qu'elle n'en ait pas eut le temps.

La jeune femme sanglota et Cloud la réconforta sans pouvoir chasser le profond malaise qui s'installait en lui. Il avait l'impression que Linoa... Ah, il n'aurait su comment décrire ces sensations, mais cela lui rappelait bien des souvenirs.

- Pourquoi elle a fait ça..?

Allez Cloud, penses à des choses tristes, songea-t-il. Il sentait que ça ne tournait pas rond. Et le loup que lui seul pouvait voir fixait encore et toujours la porte. En bas. Dès que Linoa lui demanda s'il avait besoin d'aide, il sauta sur l'occasion...

- C'est... Assez compliqué... Je vais tout t'expliquer mais... Je préfèrerais qu'on s'occupe de ceux qui sont en bas. Tu peux m'attendre ici, je n'en ai pas pour longtemps.

Il fila comme une fusée vers le bar mais se força à prendre son temps. Son sang tambourinait à ses tempes et il avait effroyablement peur qu'elle se jette sur lui dans son dos. Une fois en bas, il se dépêcha de rejoindre le bar en ignorant les cadavres et fouilla derrière le comptoir. Pas de vaisselle. Or, Tifa était en pleine journée. Donc toujours de la vaisselle. Logiquement, si Sephiroth était venu, il y aurait de la vaisselle dans cet évier. Il pressa l'éponge dans sa paume et constata qu'elle avait été essorée... Pas une trace d'eau. Tout était lavé.

** Ce n'est pas normal du tout. **

Puis son regard tomba sur un morceau de papier, et il y reconnu l'écriture de Tifa. Il le prit et son sang se glaça lorsqu'il vit le mot.

"Je sors en ville avec Linoa, elle n'a pas l'air bien... Je ne serais pas longue, et tu peux me joindre sur mon portable. Appelle moi en cas de problème ! Je t'aime."

Il entendit des pas et froissa le papier avant de le mettre dans sa poche. Puis il fit mine d’observer un cadavre. Jusqu'à ce qu'un aboiement ne retentisse. Il se leva et alla rapidement voir à l'extérieur et vit le chiot se jeter dans ses bras pour se cacher, tremblant comme une feuille.

- Bretzel ? Où est ce que tu étais toi..? Qu'est ce qui t’arrive, hein ?

Le chiot poussa un couinement désespéré et Cloud l'emmena à l'intérieur. Si la vue des corps dans vie ne révulsa pas le chien... Il se mit à aboyer et à montrer les crocs dès qu'il posa ses yeux sur Linoa. Le chien avait peur de la jeune femme. Cloud avisa la position de son zanpakutho, à quelques pas de lui. Puis celle de la jeune femme. Il lui jeta ensuite un regard profond et dénué de toute compassion et calma le chien en lui posant la main entre les oreilles.

- Il y a une chose que je ne comprend pas...

Il s'approcha de Linoa et désigna le comptoir. L'arrière restait impeccable malgré le chaos du bar.

- Tu trouves normal toi ? Que ce soit si bien... Rangé ?Comme si Tifa avait calmement prit le temps de fermer le bar... De finir sa journée... Alors que des personnes perdaient la vie devant elle ?

Puis il s'écarta d'elle et se retrouva à portée de main de son zanpakutho.

- Toi qui la connais bien...

Il ne cacha certainement pas l'ironie de sa voix.

- Tu dois savoir que Tifa se fiche de voir d'autres personnes perdre la vie devant elle, bien évidemment.

Le chiot se glissa dans le gilet de son maitre, bien à l’abri et tremblant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Lun 24 Oct - 12:24

Elle mit un certain temps avant d’enfin regarder le blond dans les yeux. Le ton de sa voix l’intrigué et elle pourrait peut-être mieux comprendre ses pensées en fouillant au fond de ses yeux. Etranges … Elle n’arrivait pas à déterminer s’il la croyait réellement au final. S’il ne la croyait pas, alors il allait un peu remonter dans son estime, ce soit disant ami d’enfance …

Il quitta bientôt la chambre et Linoa s’assied en posant les pieds à terre. Elle pu enfin laisser son sourire sadique prendre place sur ses lèvres et elle parcourut la pièce du regard. Comme dans le bar, les murs étaient décorés de plusieurs cadres photos. Des paysages, des rues … Des souvenirs. Comme c’était attendrissant. Sur la table de chevet, elle remarqua la photo d’une petit fille brune souriant auprès d’un garçon blond à l’air gêné. Cloud et Tifa enfant. Elle reposa le petit cadre avant de se lever. Ses plaies était déjà presque toute guéri et elle décida de descendre pour rejoindre le blondinet.

Elle le trouva au milieu de la pièce saccagée, il venait de retrouver le petit chiot de tout à l’heure. Au ton de Cloud, son doute précédent fut très vite envolé. Elle ne put s’empêcher de sourire, alors pour compenser elle le fit passer pour innocent et amicale.
Il s’approcha doucement d’elle, son regard était froid, son ton était dur et ironique. Il arriva bientôt juste en face d’elle alors que le chiot se cacher dans le haut de laine du blondinet. Son sourire s’élargit et devint bientôt digne de l’Argenté que le couple craignait temps. Elle baissa légèrement la tête dans lâcher les yeux de Cloud du regard, lui demain un air un peu plus effrayant.

*Tu n’es pas Linoa*

-Oui, évidemment, elle se fiche bien d’eux, tout comme de toi … Continua-t-elle sur le même ton que celui de son vis-à-vis.
Elle eut un léger ricanement malsain.
-Tu le rassures Cloud, on dirait que tu la connais mieux que tu ne semblais le montrer tout à l’heure. Comme c’est touchant.
*Pourquoi … Pourquoi fais-tu ça ? Que t’es-t-il arrivé …*

Elle posa la main sur la garde de la gunblade de Squall qui était à sa taille. Cloud suivit son geste et elle devina dans son regard qu’il reconnut à qui appartenait cette arme. Les deux jeunes hommes n’étaient pas très proche, mais elle savaient qu’ils se connaissaient un peu. Ils étaient faits du même tempérament …

*Tout aurait pu être autrement*
*C’est trop tard pour reculer*

En deux temps trois mouvements, Linoa dégaina et porta sa lame sur Cloud. Ce dernier s’empara aussi vite de son imposante lame pour parer le coup de la brune qui élargit son sourire. Ses yeux bruns s’illuminèrent pour redevenir totalement blanc et lumineux. Les tracés de lumière se dessinèrent sur ses joues et sur tout son corps.

-Tifa ne te porte pas une tel confiance, tu aurais vu sa tête quand je lui ai dit que je venais te rendre visite, haha.

Il la repoussa en arrière et elle fit un bon pour garder l’équilibre. Elle braqua alors son lance disque sur lui, elle allait tirer quand une truffe se hissa hors du pull du blond. Elle serra les dents et son bras trembla… Le souvenir d’Angel revint à elle …

*Reviens Linoa !*

Elle se prit la tête dans les mains alors qu’un immonde grincement lui mettait les neurones en bouillit.

-Non, la ferme !!!

Elle releva légèrement les yeux et constata que la lame du blond se tenait juste à quelque millimètre d’elle. Elle braqua son regard vide de couleur sur le blond alors qu’une tornade l’entourait brusquement, emportant le blond avec elle. Elle l’éjecta hors du bar par la fenêtre déjà brisé et ses ailes jaillirent dans son dos. Elle l’attaqua aussitôt à la gunblade et le blond para habillement. Il y eut un échange au corps à corps pendant lequel elle fut nettement désavantagée. Elle esquissa alors un large battement d’aile pour se propulser en l’air et Cloud lui attrapa la cheville pour la jeter au sol avec force. L’impact fissura même le béton. Linoa se redressa douloureusement alors que le blond plaquait son imposante épée sous sa gorge. Elle craqua une gerbe de sang et ricana.

-Quoi, tu veux que je te dise où elle est c’est ça ? Tu peux toujours rêver.

Le chiot avait sauté du pull de son maitre pour le laisser totalement libre de ses mouvements. La brune machiavélique sourit avant de faire apparaitre une nouvelle puissante tornade qui envoya le blond dans les airs. Elle se propulsa vers le haut à son tour grâce à ses ailes et tenta la haut plusieurs assaut au corps à corps infructueux. Même sans support solide sous les pieds, le blond maitrisé à la perfection son Zanpakutho. Contre Reanbell c’était plus simple, car elle était toute les deux peu expérimenté au maniement de l’arme blanche, mais là elle avait affaire à un expert, ça allait être autre chose.

Elle tenta alors plusieurs coup visant à le désarmer, mais il était décidemment tenace … L’amour rend vraiment fort.

*Linoa … arrête s’il-te-plait …*
*Reviens*

Elle avait beau être dans son environnement : les airs, Cloud parvint à prendre le dessus et la désarma de sa Gunblade. Elle imposa une distance supplémentaire entre eux. Grâce à sa magie, elle le fit encore monter un peu plus en altitude avant de tout arrêter et de le laisser simplement s’écraser au sol. Pas de chance, il se rattrapa à un câble qui passait par là pour ralentir sa chute et ré-atterrit agilement sur ses pieds. Linoa elle, resta à quelques bons mètres au-dessus du sol afin qu’il ne puisse l’atteindre.

-Rassures toi Cloud, elle est entre de bonne main. Sephiroth prendra bien soin d’elle, bien mieux que toi. Tu vois, toi tu es incapable de la protéger. Mais où es-tu chaque fois qu’elle a des problèmes ? Jamais là où il faut. Tu n’étais pas là quand les Balambiens ont failli la tuer, tu n’étais pas là pendant la grande bataille du désert lorsqu’elle a failli perdre la vie … A excuses-moi, lorsque Sephiroth a attaqué la première fois, tu étais bien là, juste à côté, mais tu as été incapable de la protéger. Tu n’as même pas bougé le petit doigt. Et cet après-midi, où étais-tu pendant que Sephiroth l’enlevait ? Tu es un incapable Cloud, tu n’es jamais là quand elle a besoin de toi. Sephiroth lui, il saura la protéger, prendre soin d’elle, la rendre heureuse.

Elle tendit la main vers la gunblade qui gisait au sol et la fit planer jusqu’à elle grâce au vent qu’elle maitrisait. Tout ce qu’elle venait de dire, elle le tenait de Tifa ou de Sephiroth. Oui car les deux jeunes femmes avait eu beaucoup l’occasion de parler de toute sorte de chose, dont de toute ces fois où Tifa avait eu des problèmes avec des êtres belliqueux.

-Je suis sûre qu’elle se rendra bien vite compte que tout ça est mieux pour elle. Lui, il ne partira pas à l’autre bout du continent pour on ne sait qu’elle raison, il ne l’abandonnera jamais.

Il bouillonnait le petit, voyons si l’amour lui donne des ailes. Il n’en aurait peut-être pas besoin, après tout, elle ne dépassait pas le toit des immeubles, elle était donc encore accessible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Lun 24 Oct - 13:35

Ironique. Elle aussi. Tiens tiens. C'était un changement radical de comportement, tout de même... Il fronça les sourcils sans rien dire, laissant son silence habituel reprendre ses droits. Il préférait contenir toutes ses émotions plutôt que de les laisser exploser, il savait qu'il perdrait son sang-froid si cela arrivait. Évidemment qu'il la connaissait. Et mieux que quiconque, quand bien même ils aient passé plusieurs longues années loin de l'autre. Pour la bonne et simple raison que, même s'il doutait parfois d'elle, il lui aurait confié sa vie sans hésiter. Il connaissait sa valeur et savait décrypter les réactions de la jeune serveuse. Il cru entendre le loup glapir de rire. Parfait, il ne manquait plus que Fenrir se foute de lui maintenant...

Il suivit le mouvement de Linoa lorsqu'elle s'empara de sa gunblade, et... Reconnu celle de Squall. Les deux hommes, bien que n'ayant jamais réellement parlé -ça n'étonnera personne...- éprouvaient un certain respect pour l'autre. Le fait d'avoir le même caractère sans doute, et la même désinvolture. Elle dégaina et Cloud tendit le bras pour s'emparer de son Zanpakutho, stoppant net l'attaque de la jeune femme. Voilà, ça devait bien arriver. Il ne répondit pas devant les provocations ouvertes de la jeune femme. En même temps, il n'aurait pas été particulièrement enthousiaste non plus si Sephiroth était venu lui dire qu'il allait retrouver Tifa...

Il ne se gêna pas pour abattre ses coups le plus fortement possible sur Linoa, qui commençait à être en sérieux désavantage. Il maîtrisait bien mieux son zanapkutho que elle sa gunblade. Enfin, ce n'était pas réellement la sienne, d'ailleurs... Il eut un léger sourire lorsqu'elle cracha qu'il pouvait toujours rêver pour qu'elle lui dise où était Tifa.

- Je comptais bien sur ta résistance.

Il fut ensuite entraîné dans les airs et réussit à retrouver la terre ferme après un long moment. Une couche de glace se forma à ses pieds et il se redressa en séparant son arme avec un calme transparent. Sans que Linoa ne puisse le voir, quelques cristaux se figèrent sur la gunblade avant qu'elle ne la reprenne. Il contenait toute sa haine et s'excusa d'avance auprès du défunt pour ce qu'il allait dire. Ce genre de paroles ne lui ressemblaient pas, mais pour rapprocher son petit oiseau il fallait bien qu'elle s'énerve un peu.

- Et toi, où étais-tu quand Squall est tombé à la guerre ? Tranquillement à l’abri, derrière des grilles forgées de l'académie, à prendre du bon temps avec des amies ? Pendant que, quoi, des centaines d'élèves tombaient ?

Il n'y était pas, elle non plus. Mais cela eut l'effet escompté et il sentit Linoa se tendre.

- Tu as peut-être essayé de le sauver alors qu'il crachait son sang, non ? Bien sûr que non, tu n'as même pas fait partie de ceux qui ont essayé de le sauver...

La glace prit un peu plus de place sur l'arme de Linoa, enraillant le pistolet et humidifiant la poudre. Elle perdit son calme et son sadisme et Cloud profita de sa rage aveugle pour laisser la glace congeler l'arme et piéger les mains de la jeune femme par la même occasion. Il laissa la glace s'attaquer à ses ailes avec une rapidité effrayante et la laissa s'écraser au sol avant d'enfoncer deux de ses lames dans les ailes du soit-disant ange. Puis il prit une distance suffisante.

- Tu vas me dire où elle est, crois-moi.

Devant un nouveau refut de la sombre folle au sol, il lança un pique de glace qui alla se figer dans son avant-bras. Cette barbarie pure et simple l’écœurait profondément. Ses actes lui donnaient la nausée. Mais si la vie de Tifa était en jeu, il n'hésiterait pas une seule seconde à lui faire subir les pires subisses. Il allait lui montrer, à cette tarée, ce qu'il en coutait de le provoquer ouvertement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Lun 24 Oct - 14:43

Le blond était à la hauteur de sa réputation ; il ne se laissait pas déconcerté. Elle se doutait qu’au fond, ses paroles avait dû le toucher, et sans doute que tout ça aurait des répercutions un peu plus tard mais en l’instant présent, il préféra plutôt retourner ses mots contre elle. Linoa fronça les sourcils, contrairement à lui, elle était bien moins maitre d’elle-même. Je dirais même plus, cette fille était totalement instable, ou plutôt, aussi stable que qu’une matière hautement radio active. Elle resserrait sa prises sur l’arme de son défunt aimé … Oui, jusque-là, elle ne s’était jamais remise en cause, du moins, pas depuis qu’elle avait péter les plombs pour devenir bad Lili. Elle cherchait à tout prix un responsable, n’importe qui ferait l’affaire, elle avait donc trouvé Reanbell. Elle avait décidé que c’était plus simple de croire ce que lui avait montré Arzhvael tout en déformant cette propre vision.

Elle senti à peine sa main s’engourdir que son bras était déjà totalement geler, puis elle ne senti bientôt plus ses ailes. Elle continuer cependant de les battre comme elle le pouvait le temps d’hurler sa rancœur.

-Ferme là !! Tu ne sais rien de ce qu’il s’est passé ! Je t’interdis de parler de lui, tu ne sais rien ! Tout es de la faute de cette …

Elle éprouva de plus en plus de difficulté à battre des ailes si bien qu’elle tomba tel une feuille morte au sol. Elle n’eut pas le temps de se redresser cette fois-ci qu’elle se retrouva avec deux lames fichés dans ses ailes tacheté de pourpre. Elle ne senti presque rien, la glace avait comme anesthésié ses nerfs. Elle posa enfin son regard sur son bras droit, où elle tenait la Gunblade pour remarquer qu’il était recouvert qu’une fine couche de glace qui semblait presque pénétrer sa chaire, soudant sa main avec l’arme de celui qu’elle aimait tant.

*Squall … Pourquoi m’as-tu abandonnés … ?*

Cloud se fit plus menassent, elle vit dans son regard qu’il était prêt à tout pour retrouver sa bien-aimée. Un peu comme elle, et tout comme Sephiroth …
Elle s’efforça de se calmer un minimum, elle n’était pas en position de lui faire retirer ses mots. Cette position plutôt inconfortable lui rappela aussitôt ce qu’elle avait pu vivre avec Shin … Cette pensée la fit ouvertement rire au éclat, malgré la douleur de ses ailes et de son bras qui venait d’être transpercé qu’une lame de glace.

-Tu es un idiot. Si tu crois que ça, ça va me faire parler, tu te trompes. Sephiroth est le seul à pouvoir m’aider, ensemble éradiqueront les hérétiques et les traites de ton espèce, et il m’aidera à ramener Squall. Personne d’autre ne m’a offert un tel cadeau, jamais je ne le trahirais. Et toi, pauvre misérable, tu crois vraiment que me torturer suffira ? Je ne suis plus la gamine fragile que tu as pu rencontrer avant, tout ça fini, la naïve Linoa pleurnicharde est morte. Je n’ai pas peur de la douleur, je n’ai pas peur de la mort.

Comme s’il cherchait à mettre ses dires à l’épreuve, le blond lui planta un nouveau pique de glace, dans l’épaule cette fois-ci. Elle se crispa légèrement avant de poussé un rire nerveux, presque satisfait.

-Tu laisses enfin t’as vrai nature ressurgir … Tu ressembles à ton frère tu sais. Fit-elle avait un sourire fière. Tu te montres enfin digne de lui et de sa cruauté.

Elle tenta de bouger les ailes par réflexe et sentir les lames découper un peu plus sa chaire. Elle ne pouvait les rétracter, elle cherchait donc une autre solution de se sortir de là. Elle ne devait pas décevoir une fois encore celui qui l’avait recueilli, elle devait se montrer à la hauteur.

Ses deux bras était gelée, elle sentait sa peaux se fissurer et créa une nouvelle bourrasque de vent, pas assez puissante cette fois pour envoyer Cloud dans le décor. Elle réfléchit un instant alors que Cloud tentait de la faire parler avec de plus en plus de violence … Soudain, une idée lui vint. Elle était trop affaiblit par la douleur qui tiraillait son corps, elle devait donc trouver une technique efficace lui demandant peur de puissance. C’est alors qu’elle se souvint de ce que Reanbell avait utilisée sur elle, cette technique consistant à créer des ultra son avec les sifflements du vent. Elle pourrait s’en inspirer.
Elle se concentra un instant, et le vent souffla à nouveau. Il était plutôt puissant, pas assez pour soulever un corps mais ses bourrasques fines sifflaient intensément dans les aigu et pouvait fouetter assez fort pour provoquer de petit écorchure tel des lames de rasoir. Les bourrasques entourèrent le blond et s’engouffrèrent dans ses oreilles pour venir lui agresser les tympans. Il eut le réflexe de plaquer ses mains contre ses oreilles mais l’air s’infiltrait toujours par la moindre petite ouverture, aussi fine soit-elle.
Il fut bientôt prit d’un horrible mal de crâne dû au ultra son. Et Linoa dirigea une bourrasque vers les éclatas de verres qu’elle dirigea ensuite droit sur Cloud. Elle ne visage pas n’importe où, elles les morceaux de verre vinrent griffer son visages, certain venant même s’y planter.
Elle força ensuite sur ses bras pour briser la glace qui l’immobilisait. Elle retira les lames plantées dans ses ailes avec difficulté avant de se relever douloureusement. Cloud était à genoux, le visage ensanglanté, elle remarqua qu’un peu de sang coulait aussi de ses oreilles. Elle lui donna un puissant coup de pied au visage, il bascula en arrière et la brune éloigna ensuite le Zanpakutho du blond. Elle se pencha sur lui pour lui attraper le menton. Sa technique semblait un succès, il ne devait donc pas entendre grand-chose. Elle articula bien.

-Cherche là toi-même, si tu l’aimes vraiment, peut-être que tu l’as retrouvera … Pas sûr qu’elle t’attende jusque là.

Il lui colla un puissant coup de poing en plein dans la mâchoire et elle recula. Il roula sur le côté et récupéra rapidement son arme. Il la prit à deux mains et la brandit au-dessus de sa tête pour l’attaquer mais Linoa le plaqua contre un mur grâce à un souffle de vent puissant. Une barre de fer vint se planté dans sa main gauche, une autre dans sa cuisse droit et un débris de bois trainant par-là se planta dans l’autre main du blond, le clouant ainsi au mur. Elle s’approcha alors de lui et entreprit de déboucler sa spallière avant d’ouvrir la fermeture éclair de son haut de laine.

-Un cadeau pour ta chère Tifa. Sourit-elle.

Elle retira le pique de fer de sa main gauche et le força à se tourner légèrement pour lui tordre le bras dans le dos. Elle retira la première partie du haut avant de décrocher le second bras. Là elle lui mit face contre terre et l’immobilisa en s’assaillant sur lui et en lui tenant les bras. Elle lui retira totalement son haut de laine et l’enfila prudemment, veillant à ce que Cloud reste immobilisé.
Elle se releva rapidement alors que de la glace se profilait sur ses mains et se servit du vent pour planter un des pique de fer dans l’épaule de beau blond musclé. Elle allait le planter avec sa gunblade mais quelque chose l’en empêcha.

Malgré la douleur, il se redressa et arracha le pique qui s’était logé dans son épaule.

-Ne m’oblige pas à aller plus loin, je ne veux pas retirer ce plaisir à Sephiroth.

Bien que ses ailes était encore endolori, elle tenta un nouveau vol pour cette fois, retourné de là où elle venait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Mar 25 Oct - 19:52

Son visage se durcit un peu plus. Ramener Squall ? Qu'est ce que Sephiroth avait bien pu lui raconter comme débilités pour qu'elle gobe cela aussi ouvertement ? Mais d'un autre côté, le désespoir pouvait pousser certaines à des actes qu'ils n'auraient commis en temps normal... Il eut un sourire amer. Cela ne le concernait-il pas directement également ? Ce qu'il était en train de faire... Dans le fond, il aurait très bien pu ressembler à Linoa. Ou peut-être que non, il n'en savait trop rien. Ses propres réactions actuelles l'effrayaient. Se découvrir un aspect aussi cruel avait de quoi surprendre. Mais malgré tout, il n'arrêterait pas. La vie de trop de personnes était en jeu. Et trop d'innocents avaient soufferts. Il jeta un bref coup d'oeil vers le bar. Un jour, cet établissement pourrait passer une année sans subir une quelconque agression... Un jour...

Un nouveau pique de glace se figea dans l'épaule de Linoa. Son rire enrageait le blond. Il aurait adoré lui arracher ce foutu sourire de son visage soit-disant angélique et trop carnassier. Les paroles de Linoa lui firent l'effet du douche glacée. Lui ? Ressembler à ce fêlé ? Elle se foutait de lui là ? Il chargea ses mains de magie et s'apprêta à lâcher toute sa haine sur le corps empalé à ses pieds, mais une bourrasque le força à reculer. Rapidement, le vent monta et un sifflement aigu lui vrilla le crâne. La puissance du son ne fit qu'augmenter et il plaqua ses mains sur ses oreilles en espérant le calmer. Sa vue se brouilla et il tomba à genoux, incapable de conserver son équilibre tant le son était puissant. Un liquide poisseux recouvrit ses doigts et il étouffa un juron. Elle allait le rendre sourd ! Des éclats de verre griffèrent son visage et il sentit ses joues lui faire horriblement mal : certains venaient de s'y ficher avec force. Des larmes de douleur perlèrent à ses cils et il reçut un coup puissant dans la mâchoire. Un gout métallisé remplit sa bouche.

Il voyait flou et se rendit à peine compte qu'il était sur le dos. Une nausée puissante l'envahit et il lutta pour ne pas vomir quand la jeune femme l'empoigna par le menton. Il n'entendait rien, hormis un sifflement désagréable. La voix de Linoa lui parvint difficilement, comme si on avait plongé son visage dans un aquarium. Par un réflèxe de combat, il colla son poing dans la mâchoire de la démone et roula pour reprendre son Zanpakutho. Il tenait à peine debout, incapable de conserver son équilibre. Sa vue n'arrivait pas à retrouver sa netteté habituelle. Il fut terrassé en un rien de temps et lâcha un cri de douleur en sentant les piques traverser sa chair. Sa jambe ne le portait plus et ses mains en firent les frais. Son cri s'étouffa dans sa gorge et il cru que ses mains allaient s'arracher. Son souffle se fit heurté, incapable de dissimuler sa douleur.

Il fut incapable de réagir lorsque Linoa le décrocha et entreprit de lui retirer son haut. Une crainte sourde le traversa un instant, elle allait faire quoi avec son corps là ? Finalement rien, elle lui retira simplement son haut avant de l'enfiler... Qu'est ce qu'elle comptait en faire ? Le ramener en guise de trophée en insinuant qu'elle l'avait tué ? Ou autre chose ? Il ne préférait même pas y penser. Une nouveau pique vint se ficher dans son épaule et il concentra sa magie pour l'expulser de son corps. Le poids qui était sur lui disparut et Cloud se roula sur le côté en essayant de se redresser. Ses nausées le reprirent et il ne réussit qu'à vomir un mélange de sang et de suc gastrique qui lui brûla la trachée. Il se redressa péniblement, se concentrant uniquement sur le poids volant devant lui. Sa glace se figea dans sa paume. Il coupa sa respiration. Banda ses muscles déchirés par la douleur et prit son élan. Le pique traversa le bras de la jeune femme, qui se figea en plein vol.

- Gelée Blanche.

La glace explosa en plusieurs fragments et déchira le bras de la jeune femme, certains éclats se propageant dans ses flancs. Il chercha son zanpakutho du regard et tituba douloureusement jusqu'à lui. Un coup l'atteignit à la nuque et il s’effondra au sol. Son corps ne voulait pas l'aider à perdre conscience, histoire de lui rendre service ? Un aboiement retentit plus loin et une petite masse sauta sur Linoa, lui mordant furieusement le bras avant de détaller derrière une poubelle. Cloud tendit la main et empoigna son épée et se retourna en atteignant l'ange à la poitrine. Il l'avait seulement frappé du plat de la lame mais cela suffit à la faire reculer. Sa vue retrouva une légère netteté et il réussit à tenir debout. Son zanpakutho irradia d'une lueur bleutée et il sépara deux lames. Elles étaient bien plus légères et plus simples à manipuler vu son état. Le chiot aboya et détalla dans la rue, ce qui rassura Cloud. Il y tenait à cette petite boule de poils.

- N'espère pas partir comme ça...

La glace explosa autour d'eux et il se jeta sur la jeune femme. Elle para le coup et Cloud en profita pour repousser le bras de l'ange. Il lâcha une des deux épées et lui donna un énorme coup de poing en plein visage, suivit d'un autre. Avec la lame restante, il lui enfonça dans l'estomac jusqu'à la garde, collant son visage à celui de la jeune femme. Les yeux du blond semblaient irradier d'une étrange lueur verdâtre et ses pupilles se modifiaient, comme si elles hésitaient entre la forme humaine et celle d'un chat. Il sentait une fureur violente exploser en lui.

- Avec où sans ton aide, je la retrouverais. Mais si tu tiens à rester en vie tu ferais mieux de me dire où elle est !

Mais malgré cette soudaine poussée d’adrénaline, il se sentait perdre ses forces avec une vitesse effrayante. Et cela se confirmait par les épais filets de sang qui coulaient au sol. Il perdrait trop de sang et trop vite, et il ne se sentait plus en état de congeler ses plaies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   Mer 26 Oct - 14:54

Elle tentait de fuir à tire d’ailes, mais ces dernières étant endommagé, elle ne fit pas dix mètres qu’un pique de glace vint se ficher dans son bras. Elle perdit un peu d’altitude avant de tenter de rester en l’air mais le pique sembla exploser en un millier d’éclat de glace qui lui mutila totalement le bras gauche, où était accrochée son lance disque. Les sangles qui le reliait à son bras était d’ailleurs très fragilisé par les nombreuse technique de glace du blond, elle était tellement ronger par un froid presque absolue que les sangles risquaient à tout moment de se briser tel un verre en cristal.

La douleur lui fit perde de l’altitude, mais elle parvint à planer pour atterrir assez légèrement. Elle ne pouvait plus du coup se servir de son bras gauche pour le moment, elle allait devoir attendre que la glace fonde un peu. A cette instant, elle pensa à nouveau à Squall, qui lui, maitrisait le feu, ça aurait était bien pratique en cet instant.

A peine mit-elle pied à terre qu’elle donna un grand coup sur plat de la lame de la gunblade dans la nuque du blond qui titubait vers son arme imposante. Il s’effondra et gît au sol sans pouvoir se relever et elle allait l’assommer un bon coup pour en finir quand quelque chose saisit son bras droit. Elle senti des petits crocs perforer sa chaire, plutôt que de secouer le bras dans tous les sens comme le faisait généralement les gens dans cette situation, elle, grande habituer, saisit l’animal par la peau du coup. Il gigota, mais elle savait qu’elle ne lui faisait pas mal.

-M’oblige pas à te faire ça toi aussi. Elle le jeta en douceur pour l’inciter à fuir dans la direction qu’elle avait indiquée. Allez va-t’en s’il-te-plait.

Le chiot détala sans se faire prier alors que son maitre s’était remis sur pied. Elle se tourna vers lui pour parer avec difficulté un assaut du blond. En plus d’avoir plus de force que lui, ses armes était plus lourde, c’était donc un double désavantage pour elle. Elle tenta de s’aider de son bras gauche mais il fut bien inutile, elle ne pouvait exercer aucune pression dessus tant il la faisait souffrir.
La douleur et la force qu’elle exercer en parant le coup la déconcentra et elle ne puis éviter les quelques coups de point de l’amant transit. Elle n’eut pas une seule seconde pour se remettre de ces deux estoques qu’une vive douleur vint lui broyer le ventre. Ce n’était plus « comme si » on vous transperçait le ventre avec une lame de 10 centimètre de large, c’était bel et bien le cas.
Sa respiration était coupé, elle n’osait même plus respirer de peur que la douleur ne se fasse encore plus insupportable (si cela était encore possible). De sa plait, elle senti une gerbe de sang remonter jusque dans sa bouche et elle ouvrit simplement la bouche pour déverser ce liquide pourpre qu’elle ne pouvait même pas cracher.

Les yeux blancs de la jeune femme se braquèrent sur le blond, alors que sa vision devenait floue. Elle découvrit alors le réel point de parenté entre le blond et l’Argenté. Alors que les yeux azure du blond vacillé avec le jade et que ses pupilles s’allongeaient et s’arrondissaient, les globes oculaire de l’ange reprirent une progressivement teinte noisette.

- Avec ou sans ton aide, je la retrouverais. Mais si tu tiens à rester en vie tu ferais mieux de me dire où elle est !

En guise de réponse, elle ouvrit simplement la bouche pour expulser une nouvelle gerbe de sang. Elle ne sentait plus ses jambes, et elle eut bientôt l’impression qu’elle ne tenait plus elle-même debout, mais que c’était la lame dans son ventre qui la maintenait ainsi face à son adversaire.

Elle lâcha la gunblade qu’elle tenait dans sa main droite et posa lentement ses deux mains sur celles de Cloud qui tenait la garde de l’arme, elle tentait d’alléger la pression qui pesait sur sa plaie béante, mais elle ne pouvait pas du tout forcer. Elle se concentra pour sortir un son de sa gorge.

-Je … Me moque de … la mort.

A ces mots des larmes lumineuse devinrent se dessiner sous ses yeux qui s’illuminèrent à nouveau en deux globes entièrement blancs et lumineux (genre de truc pratique pour lire le soir).
Une puissante tornade de lumière sembla s’échapper du corps de la jeune femme qui bascula la tête en arrière. La tornade lumineuse vint transpercer les épais nuages sombres qui recouvraient le ciel de Midgard en un cercle parfait. Un cercle dans lequel on pouvait voir le ciel azure, chose rarement admirable ici-bas. Cloud ne fut pas propulser tout de suite. En fait, le vent d’arrêta totalement quelques secondes, comme si le temps s’était figé avant que la colonne de vent ne semble exploser. Une terrible explosion de vent don Linoa était le centre. Cela éjecta Cloud contre une bâtisse, retira la lame qui traversait le corps de Linoa et arrachant le Zanpakutho-lance-disque de la demoiselle. Cloud fut englouti sous un éboulement de bout de boit et de morceau de caisse explosé, et Linoa tomba inconsciente à l’exactement moment où tout s’arrêta.

Le silence après la tempête. Plus un bruit, plus un mouvement si ce n’est ceux des nuages sombre qui recouvrait le cercle de ciel bleu. Il n’y avait plus que le silence …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I see you [pv Cloud]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I see you [pv Cloud]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Wild Cloud
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Partenariat avec Cloud Nine
» DARK CLOUD!!!!!!!!!!!!!!!
» Cloud RP's [0/2]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Midgard• :: •Secteur 1• :: •"Au Septième Ciel"•-
Sauter vers: