AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre... Particulière. [Linoa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mar 9 Aoû - 14:25

Kirsan n'avait pas mis longtemps à trouver l'université, mais lorsqu'il arriva, il la trouva en bien mauvais état. Le mur d'enceinte était bien amoché, et tout ce qui se trouvait autour avait été détruit, y compris un tas de métal qui avait dû être une moto. Il passa le portail entre ouvert, et se faufila au travers d'un paquet d'élèves qui semblaient expérimentés, et un rien choqués par ce qu'ils voyaient. Sans doute la vue de leur école dans cette état les perturbait-ils.

Le jeune homme entra dans l'établissement, et prit une porte au hasard, espérant tomber sur le secrétariat. Un couloir tout blanc percé par de nombreuses portes s'afficha devant lui lorsqu'il poussa le battant, sans doute était-ce l'infirmerie. Suivant les consignes, il se lava les mains et s'engagea dans le corridor, pensant qu'il pourrait se renseigner auprès de l'infirmière.

Toutes les portes étant fermées, Kirsan se fia à son ouïe pour déterminer la pièce dans laquelle la responsable était susceptible de se trouver. Il entendit quelqu'un remuer derrière une cloison, et frappa doucement, pensant qu'il s'agissait forcement de celle qu'il cherchait. Une voix faible lui répondit.


- Oui ?

Le jeune homme poussa la porte et releva un sourcil en constatant que ce n'était non-pas l'infirmière qui avait parlé, mais une jeune femme couchée sur un lit, avec plusieurs bandage sur le corps, dont un particulièrement gros sur la poitrine, au niveau du coeur.

- Excusez-moi... Je pensais trouver l'infirmière. Au revoir.

Il commença à refermer la porte...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mar 9 Aoû - 17:38

Un douleur sourde s'était propager dans sa poitrine. C'est la seule chose dont elle se souvenait : de sa douleur. Elle ne savait pas pourquoi ni comment elle pouvait se retrouver avec une tel douleur mais elle avait mal, très mal. Malgré tout, ça ne l'empêchait pas de dormir, elle avait l'impression d'être totalement vidé de son ennergie, elle avait besoin de récupérer. Elle avait sommeil, soif, faim et mal. Autant dire qu'elle s'était déjà senti mieux ...

Dans son sommeil, elle crus vaguement entendre de la voix d'un jeune homme qu'elle connaissait ... Quel était son nom déjà ...? Zack ? Oui, c'est ça, Zack.
Elle avait peut-être rêvée.

Pourquoi rêvait-elle déjà ? Pourquoi avait-elle mal ?
Une voix raisonna dans sa tête, elle rêvait ...

*Linoa ...*
*Squall ...?*
Son défunt petit ami lui apparut.
*Qu'est-ce que tu fais ?*
*Je t'attend, je te l'ai promis.*
*Linoa ... Je t'aime ...*
*Je t'aime Squall*
*J'ai besoin de toi*
*Où es-tu ?*
*Je ne serais jamais très loin ...*

Dans son rêve, elle pu l'enlacer. Elle pensait vraiment le serrait contre elle lorsqu'elle ouvrit les yeux : c'était l'oreiller qu'elle serrait amoureusement contre elle. Elle lacha le coussin moelleux et osa sa tête dessus.

-Aïe

Sa douleur au plexus se réveilla. Elle se crispa un instant et crus un instant qu'elle allait vomir mais il n'en fut rien. Elle resta un long moment allongé sans rien dire ni faire, regardant simplement par la fenêtre. En fait, elle essayé de se souvenir ... De se souvenir ce qui l'avait mit dans un était pareil. Ses derniers souvenir remonté à ... A l'arriver de ce jeune homme blond vénicien ... Elle se souvint l'avoir déjà vu à Midgard, il avait l'air gentil ...
Après ça, plus rien. Il ne lui restait que de nombreuse douleur. Cela ne fut pas sans pas sans lui rapeller son réveille à l'hopital après être passé sous les torture de Shin, le dangereux canibal aux longs cheveux roux ... C'était Squall qui l'avait sauvé ce jour la ....

Mais que lui était-il donc arrivé. Elle s'ennuiyait, se sentait seule, et ... Mais oui, elle était seule ! Où était donc passé sa chienne ?
Elle attrapa son porte feuille sur la table de nuit et sorti un photo d'elle et de sa brave chienne. Elle était inquiète tout à coup ... Elles ne se séparait jamais.

Quelqu'un frappa à la porte. Un jeune homme brun au yeux bleus, plutôt jolie garçon, entra et ressorti aussitôt en s'excusant. Avant qu'il ne referme la porte, elle l'interpella.

-Excusez-moi, attendez !

Le jeune homme se stoppa et r'ouvrit la porte en grand pour poser son regard sur la demoiselle convalecente.

-Je ... Je n'ai aucun idée de ce que je fais là, vous pouriez allé chercher mademoiselle Trèpes ? C'est l'infimière. Je ... Elle lui tendit sa photo d'elle et de sa chienne. Vous n'auriez pas vu ma chienne ? Elle s'appelle Angel ... Je ne comprend pas ce qui m'arrive, mais elle reste toujours avec moi d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mar 9 Aoû - 18:39

Kirsan rouvrit la porte, un peu surpris d'entendre la jeune femme le rappeler. Il la regarda plus attentivement ; elle avait de long cheveux noirs emmêlés et encore poisseux de sang, un visage fin qui cachait certainement un sacré caractère, et des yeux noisettes brillants d'incompréhension. Cette fille semblait... Pommée. Le jeune homme prit la photo avec une grande délicatesse, prenant bien soin de ne pas y poser les doigts directement. Puis il lui rendit en disant :

-Je n'ai pas vu votre chien, excusez-moi.

Puis il sortit, laissant là la pauvre fille qui ne savait pas s'il était parti chercher l'infirmière ou s'il était juste parti. Heureusement, quelques instants plus tard, mademoiselle Trèpes entra dans la pièce, et Kirsan resta sur le pas de la porte.

- Je vois que vous êtes réveillée, fit l'infirmière.

Elle se rendit ensuite vérifier l'ordinateur qui enregistrait les battements de coeur, puis s'en alla chercher à boire et à manger pour la jeune femme. Celle-ci regarda l'homme qui n'avait pas bougé, un air interrogateur peint sur le visage.

- L'infirmière m'a dit qu'on vous avait amenée ici il y a quelques heures. Un jeune homme brun... Il s'appelle Zack, je crois. Il vous a trouvée dans la rue à moitié morte. Aucun signe d'Angel, je suis désolé.

La jeune femme avait de la chance, il parlait beaucoup aujourd'hui. Ça ne durerait sans doute pas. L'infirmière revint avec un plateau, et Kirsan ne pu empêcher son ventre de gronder.

**c'est bien le moment...**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 11:40

Le brun lui avoua qu'il n'avait pas vu Angel ... rah, quelle angoisse ! Elle détestait être loin d'elle, il faut dire que cette brave chienne l'accompagnait depuis qu'elle avait l'âge de 10, et elles ne s'étaient jamais quitté depuis. Peut-être quelques rare minutes pendant lesquelles Linoa se sentait mal à l'aise, ainsi que pour la mission de Utai. Elle détestait être loin d'elle ... Elle se sentait seule.

Le jeune homme disparut de la pièce sans mot dire, laissant la brunette seule dans le silence de l'infirmerie. Linoa se demandait si il était vraiment parti où si il essyait de trouver l'infirmière ... Elle passa à nouveau son regard par la fenêtre, essayant d'apercevoir son amie à quatre pattes se rouler dans l'herbe ... Mais rien. Par l'ombre d'un chien. Elle commençait à s'inquiéter, si Angel n'était pas dans la pièce, elle était généralement dans celle d'à côté, attendant la moindre occasion pour rejoindre sa maitresse ...

*Angel, où es-tu ...*

Elle posa sa main sur un point près de son coeur, zone particulièrement douloureuse. Mais qu'est-ce qui lui était arrivé ?

Quelqu'un entra : cette fois-ci c'étiat mademoiselle Trèpes.

- Je vois que vous êtes réveillée. Fit-elle.

Linoa voulu lui demander ce qui lui était arrivée et comment elle avait attérit là mais la femme reparti vite après quelques vérifications, annonçant qu'elle allait chercher de quoi la restaurer.
Linoa se retrouva donc seule en compagnit du brun, fort bel homme, dont l'expression n'était pas sans lui rapeller celle de Squall : Un type aux airs blasé et renfermé sur lui même.

Elle posa un grand regard interrogateur sur lui. Habituellement, elle aurait directement poser toute ses questions, mais là elle était un peu déconcertée. Le jeune homme, comme lisant dans son regard, lui expliqua alors ce qu'il savait. Linoa baissa la tête, réfléchissant à comment elle avait pu se retrouver dans un tel état.

-Zack ...? Où est-il ?

Le brun n'en savait évidemment rien, il ne le connaissait même pas.

*Angel ... Où est-ce que tu te caches bon sang ...*

Elle regarda à sa droit pour remarquer son Zanpakutho poser là, aux côtés de la Gunblade du défunt Squall. Elle avait perdu son jolie sourire habituelle ... Le retrouverait-elle seulement un jour ?
Elle posa ensuite son regard sur l'inconnu et lui adressa un sourire. Plutôt jolie d'apparence, mais c'était bien loin de ses larges sourire franc et respirant d'allégresse qu'elle arborait autre fois.

-Merci beaucoup heu ... Je m'apelle Linoa, et vous ?

Il avait l'air plus vieux qu'elle, elle préférait le vouvoiyer.
L'infirmière revint bientôt, les mains pleines de bonnes choses à croquer et à boir. Linoa la remercia, mais malgré sa faim, manger n'était pas sa première préoccupation.

-Mademoiselle Trèpes, vous savez ce qui m'est arrivé exactement ?
-He bien écoute ... Non. Zack t'as retrouver dans la rue, tu étais gravement blessé par balle. J'imagine que tu as du te battre avec quelqu'un de plutôt fort, ou qu'un gang armé t'as attaqué. Tu ne te souviens de rien ?
-Rien du tout ... Elle réfléchit. Et Angel ? Zack ne l'a pas vu ?
-Non, il ne m'a rien dit à ce propos donc j'imagine qu'il ne l'a pas vu. Mange, tu en a besoin. J'ai beaucoup d'autre blessés à allé voir, excuse moi, on dirait que c'est la journée des émeutes.

Elle disposa rapidement, laissant à nouveau Linoa et ledit Kirsan seuls. Linoa saisit quelques gâteaux et sa faim sembla soudainement coupé ... Elle eut comme une absence ... Quelque chose lui revenait ... Le visage d'un homme pointant sur elle un pistolet encore fumant ... Il était grand, yeux bleus, cheveux mi-long, blond, tiré en queue de cheval ...
...
Jamais vu ... C'était peut-être ça, elle s'était fait attaqué par un gang ? Mais alors Angel risquait quelque chose elle aussi !

Elle regarda le brun et lui présenta quelques firandises.

-Tu en veux ? Je crois qu'en fait je vais pas pouvoir manger ça toute seule ...

Sa peur vicérale de la solitude devint au galop ... Elle détestait être seule, elle ne voulait pas être seule ...

-Je ne t'ai jamais vu avant, tu es nouveau ?

Et pour ne pas être seule, elle avait l'art de faire connaissance avec n'importe qui, n'importe quand, quel que soit l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 14:20

-Zack... Où est-il ?

-Je ne sais pas, je ne le connais pas.

Kirsan se sentait mal à l'aise, et ça le perturbait beaucoup. Habituellement, il se foutait complètement de l'impression que pouvaient avoir les autres le consernant mais étrangement, cette jeune femme avait quelque chose de particulier. Il était tout simplement incapable de déterminé se que c'était, et il ne se rendit pas compte qu'il ne la lâchait pas des yeux en y reffléchissant un peu trop tard. Il s'empourpra promptement, ce qui acheva de le déstabiliser. Pourquoi avait-il chaud tout d'un coup ? C'était la première fois que ça lui arrivait. Il se plongea dans une contemplation très attentive de ses chaussures...

-Merci beaucoup heu ... Je m'apelle Linoa, et vous ?

-Kirsan.

Eh voila, cet état le perturbait. Lorsqu'il est perturbé, il est irité, et lorsqu'il est irrité, ben il fait la gueule. Relevant un instant la tête, il vit que ladite Linoa avait l'air étonné de ses changements d'humeur plus que pas normaux, et il recommença à la dévisager. Dans sa tête, c'était un peu comme s'il parlait avec lui même.

**Qu'est-ce qui ce passe ?! Roh et puis merde, je m'en fou.**

**Ben justement, nan, tu t'en fou pas.**

**Mais si !**

Il parlait tout seul maintenant, de mieux en mieux ! Ou en tout cas il en avait l'impression, il n'en savait trop rien. La vois avec qui il paralit était féminine, mais il était sans doute trop perturbé pour s'en rendre compte. Cette fille le méttait dans tous ces états, c'était incroyable !

-Tu en veux ? Je crois qu'en fait je vais pas pouvoir manger ça toute seule ..

**Je crève de faim...**

**Ben mange, t'es bête ou quoi ?**

**Je sais pas, je la connais pas...**

-Avec plaisir merci.

**Mais qu'est-ce qui m'a pris ?**

**Ben tu vois, quand tu veux ! Tu peux être poli parraître gentil et sympathique ! T'es pas toujours obligé d'avoir l'air malaimable et renfermé**

-Je ne t'ai jamais vu avant, tu es nouveau ?

**Et là, je dis quoi ?**

**Ben répond lui pauvre idiot ! T'es super beau et comme tu viens de te le prouver, tu peux être vâchement cool. Alors vas-y !**

**Mais vas-y où ?! Eh puis pourquoi je parle tout seuil moi ?**

- Non, j'habite ici depuis que j'ai 12 ans. Seulement je travaillait avec mon père dans une usine.

**Voila, ça te va ?*

**Sûre que tu peux faire mieux !**

-Je cherchais le secrétariat pour rentrer à l'académie, mais je suis tombé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 18:05

Linoa élargie son sourire lorsque le brun accepta son offre de gâteau, de son côté, elle arracha un emballage pour commencer à grignoter tranquillement. Elle planta une paille dans une briquette de jus d'orange et bus le contenus presque qu'une traite alors que le jeune homme expliquer sa situation.

-Ah, le secrétariat ? Il est à l'entré ! Enfin ... Il y a plusieurs entrés ...

Elle dégageât les draps qui l'encombré et posa les pieds à terre, restant assise. Elle eut un petit vertige et senti sa poitrine la brûler à l'endroit où la balle la plus dangereuse l'avait touché ... Elle tenta de se concentrer un instant pour s'enrouler d'une brise fraiche et revigorante. Elle avait découvert récemment ses don pour le soins, à Utai elle avait sauver beaucoup de ses camarades ainsi, autant qu'elle s'en serve sur elle au moment opportun. Elle se senti un peu mieux et se risqua à se mettre debout sous le regard du jeune homme.

-Laisse moi cinq minutes et je t'y accompagne !

Il lui conseilla cependant de rester coucher, assurant qu'il se débrouillerait bien toute seule.

-Chut, pas la peine de chipoter ! Il est hors de question que je reste ici à moisir toute seule ! Je vais déjà mieux comme tu voix, il en faut plus pour m'abattre ! Tu m'attends là, et préviens moi si mademoiselle Trèpes approche.

Elle lui adressa un large sourire rassurant ainsi qu'un clin d'oeil avant de disparaitre dans la salle de bain. La, elle enfila quelques vêtements en laissant les bandages en place, n'oublia pas de s'équiper de son Zanpakutho ainsi que de la gunblade et ressortie pour découvrir le brun à la mine bien sombre. Voir des garçon pareil lui donnait encore plus envie de sourire, dans l'espoir de leur communiquer sa joie de vivre ... Malgré que sa propre joie de vivre soit un peu chancelante ces derniers temps.

Elle ouvrit la porte et passa sa tête dans le couloir ... personne. Elle se redressa et demanda au garçon de la suivre. C'était amusant, il avait plutôt l'air renfermé, comme Squall lorsqu'elle la connu, et pourtant, contrairement à son défunt petit ami, le jeune homme semblait plutôt apte à la conversation.

-Alors, tu travaillais dans quel type d'usine ? Une de mes amie avait un job d'été comme ça, c'est pas gaie la bas il parait. ça doit être fatiguant.

Ils déambulaient tranquillement dans les couloirs, Linoa avait cependant un rythme assez réduit. Ses sorts de soin étaient efficaces, mais elle restait tout de même faiblarde. Au détour d'un couloir, elle lui désigna le réfectoire.

-Tiens regardes, la cafétéria est là. Ils font des petits déjeuné de roi ! Après ... Le reste des repas c'est pas toujours ça mais on a pas à se plaindre. Elle amrqua une pause. Tu comptes rester au pensionnat ?

Ils arrivèrent bientôt dans une des entré de l'académie où Linoa lui désigna le secrétariat. Elle l'accompagna jusque là et attendit qu'il ai fini de régler ses affaires, envisageant de continuer la visite guidée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 19:01

-Alors, tu travaillais dans quel type d'usine ? Une de mes amie avait un job d'été comme ça, c'est pas gaie la bas il parait. ça doit être fatiguant.

-Une usine d'extraction de fabrication d'armes pour une organisation nommée Akatsuki.

**Tu vas lui faire croire que tu te fous de ce qu'elle te raconte.**

**Et si c'était le cas ?**

**Ne te ments pas, tu sais que c'est faux.**

- C'est toujours la même chose, c'est un peu ennuyeux. Mais c'est asses dangereux, une fois, un reservoir de carburant pour un lance-flammes à explosé. Toutes les armes à porté ont volés dans toutes les dirrections, et plusieurs hommes ont été tués, et par l'explosion et par les coupures mortelles ocasionnées par les lames des épées.

Kirsan décalla un peu ses cheveux pour montrer à la jeune femme la cicatrice profonde qui parrait sa pommette.

-J'ai eu de la chance, j'ai juste été touché ici, à l'épaule et dans les cottes.

**D'habitude, je c'est l'équivalent de mots que je prononce en une semaine !**


**Si tu fais des efforts tu peux devenir le meilleur gencleman de la ville, voir plus loin.**

**Je suis vraiment fou pour avoir ce genre de pensé...**

-Tiens regardes, la cafétéria est là. Ils font des petits déjeuné de roi ! Après ... Le reste des repas c'est pas toujours ça mais on a pas à se plaindre. Elle amrqua une pause. Tu comptes rester au pensionnat ?

**Des petits déjeunés de roi ? Ca me changera de la bouillie qu'on avait à l'usine.**

**Aller, fait un effort !**

-Oui, je pense. Je ne veux pas rentrer chez moi.

Avec le regard intérogateur que lui fit Linoa, et sous les encouragement de cette voix dans sa tête, il précisa :

-Bien sûr, j'aime ma famille, mais j'aimerais, m'éloigner un peu.

**Mouais, ça ira.**

Ils arrivèrent ensuite au secrétariat. La jeune femme étant réstée à l'entrée, il retrouva son état normal, et répondit aux question qu'on lui posa par des réponses brèves et claires. Il ne regarda même pas la réaction de la secrétaire.

-Alors ? Lui demanda Linoa lorsqu'il sortit, son emploi du temps à la main.

-Et bien... Je suis dans une chambre encore vide, mais qui doit recevoir un nouveau locataire du nom de Feyd Soren. Pour ce qui est de l'emploie du temps... Ben j'y comprends pas grand chose...

Sur ces mots, il tendit le papier à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 19:49

Linoa écouta attentivement le récit de son nouveau compagnon d'infortune au sujet des usines d’armement. Les usines Katsuki était les plus connu car l'entreprise était une référence en matière d'armement. Elle regarda la cicatrice du jeune homme avec grand intérêt ... Se disant en même temps que c'était dingue un garçon aussi paradoxale. Son regard était de même que celui de Squall, renfermé, fuyant, avec une pointe d'agoraphobie ... Et pourtant, il parlait, répondait à ses questions sans faire dans le bref.

-Wah, c'est une sacré cicatrice ça ! On dirait que je vous attire vous, les balafrés. Elle lui adressa un large sourire. Mon petit ami aussi à une belle grosse cicatrice, mais en plein visage lui.

Elle mima la cicatrice en passant son doigt en diagonal de son nez. Elle eut ensuite une petite absence ... Squall était mort et pourtant elle parlait toujours de lui au présent. Elle refusait de croire qu'il était mort, pas comme ça, aussi rapidement, alors qu'il avait promit de revenir ... Il devait être quelque par et elle le retrouverait quoi qu'il lui en coûte.

A la seconde question de Linoa, le jeune avoua qu'il n'avait pas très envie de rentrer chez lui et resterait donc très certainement au pensionna.

-C'est très important la famille. Elle ricana, elle avait déjà entendu cette phrase dans un film sur la mafia. Je suis orpheline, j'aimerais bien avoir une famille ... Ne t'éloigne pas trop ! Enfin ... Je crois qu'on ne se rend compte que l'on a de la chance d'avoir quelque chose que lorsqu'on la perd ou que l'on pense la perdre ... J'espère que ça n’ira pas jusque là pour toi.

Le brun parti donc régler ses papiers dans le bureau d'une des responsables du secrétariat. Linoa attendit dans le couloir et s'assied sur un banc, elle avait encore mal à sa blessure par balle et c'était plus facile pour elle de respirer assise, le dos poser contre un dossier. Elle croisa alors une de ses amies qui sa regarda d'un air étonnée, elle hésita un moment avant de venir lui parler.

-Linoa ...? Tu ... Tu t'es décidé à descendre de ton perchoir ? Fit-elle, pleine d’espoir.
-Ah .. oui, Sourit la brune. Je me suis rendu compte que c'était inutile de l'attendre comme ça ... Je vais allé le chercher. Au fait, tu n'as pas vu Angel ?
-Linoa ... Elle hésita puis souffla, dépité. Je suis désolée Linoa ... Je ne l'ai pas vu ...
-Ho ... je me demande où elle est ... j’irais la chercher après.

Son amie ne tarda pas a disposer, avouant à Linoa qu'elle avait cours. La brune la salua puis le brun apparut presque aussitôt. Elle se leva en souriant et le rejoins.

-Alors ?
-Et bien... Je suis dans une chambre encore vide, mais qui doit recevoir un nouveau locataire du nom de Feyd Soren. Pour ce qui est de l'emploie du temps... Ben j'y comprends pas grand chose..

Elle saisit le papier et le survola des yeux. Elle posa son doigt sur une case.

-Tiens, ça c'est le cours de maitrise de Zanpakutho, tu seras avec moi on dirait !

Linoa invita le jeune homme à la suivre jusqu'au jardin où ils prirent place sur un banc de pierre, près de la fontaine. Arrivé ici, elle lui expliqua le fonctionnement de la fiche, avec les horaires, les classes, les groupes ...

-La tu voies ils indiques deux cours et plusieurs groupes. En fait, généralement on fait un sur deux et les professeurs choisissent ensuite au dernier moment de quel court tu as le plus besoin et t'y envoie. Je pense que tu vas avoir le droit à une petite série de teste à ton arrivé. Ce qui est bien avec ça, c'est que tu peux très bien te retrouver avec des élèves de dernière année comme de première, parce que personne ne maitrise la magie de la même façon, ou ... certain dernière année ne maitrise toujours pas leur Zanpakutho et participent donc au cours de débutant. Les entrainements sont aussi assez hétérogène, il paraient que ça stimule les nouveaux de voir et affronter les anciens au combat.

Elle marqua une pause le temps que son vis à vis puisse tout assimiler.

-Je t'accompagnerais au dortoirs si tu veux après. Tu n'as pas de bagages au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 21:17

**C'est astucieux comme fonctionnement, ça...**

**Oui, je suis d'accord.**

-Attends...Je pense deux fois la même chose là ? C'est pas logique... Comme si ma conscience était d'accord avec la pensée que je viens e formuler...

Kirsan se rendit compte trop tard qu'il avait parlé à voix haute et enchaina rapidement :

-Non, je n'ai que ça.

**Bah, et moi ?**

-Pardon ?!

Cette fois ci il aurait du mal à se trouver une contenance...

**Ben bravo... Je gère, c'est incroyable ! Comment c'est possible de perdre tous ses moyens d'un seul coup ?!**

-Je, heu...

Le jeune homme se passa la main derrière la tête, et il regarda autour de lui.

-Je n'ai que ça comme bagage, merci...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 22:12

Le jeune homme se mit tout à coup a bafouiller un tas de truc tout seul. Linoa le regarda d'un air surpris, puis esquissa un sourire en comprenant ce qui lui arrivait. Elle eut même un léger rire en constatent que Kirsan pensait tomber fous.

-Je crois que tu vas pas avoir de problème de communication avec ton Zanpakutho toi !! Tu as de la chance, le mien je l'ai jamais entendu.

Elle élargie son sourire devant l'air d'incompréhension du brun. A cet instant, il ne devait pas imaginer à quel point il avait du mérite d'avoir réussi à la faire rire, ce n'était pas arriver depuis la disparition de Squall. Elle ne faisait cependant que penser à lui, lui aussi savait parler avec son Zanpakutho et elle se souvint lui avoir dit à lui aussi qu'il avait de la chance ... Sauf qu'il ne semblait pas très convaincu.
Elle se décida à expliquer les choses à Kirsan qui semblait toujours croire qu'il était fous.

-Tu entends une voix c'est ça ? C'est ton Zanpakutho qui te parle ! Dis-lui bonjour ! Sourit-elle. ça fait longtemps que tu l'entends ?

Tout en écoutant la réponse, elle posa son regard sur l'étendu d'herbe qui se présentait face à eux. Les étudiants flannaient ici et là comme d'habitude ... ma guerre était loin, mais elle avait laisser des cicatrices. Un stelle trônait toujours au milieu du jardin. Des fleurs y était déposé ... Sur cette stelle, le noms de tous les élèves tombé au combat lors de la grand bataille de Balamd contre Midgard ... Parmi eux, celui de Squall Leonheart, son petit ami ... Elle ne pouvait croire qu'il était mort, il devait être quelque part, perdu ... Et elle le retrouverait. Elle irait le chercher jusqu'en enfer s'il le fallait.
Pour le moment, elle devait retrouver Angel. Se sera sans doute plus facile de retrouver Squall avec son flaire ! Elle balaya encore le jardin du regard, mais ne trouve ni Squall, ni Angel ... Les deux "personnes" les plus chères à son coeur avait disparut, elle venait de perdre sa seule famille ... Elle devait les retrouver, coute que coute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Mer 10 Aoû - 22:58

-Je crois que tu vas pas avoir de problème de communication avec toi !! Tu as de la chance, le mien je l'ai jamais entendu.

-Mon quoi ?

**Ton Zanpakutho, sombre idiot**

-Heu... Comment ça se fait que je viens de penser à la réponse alors que je n'ai jamais entendu ce mot et que je m'insulte tout seul ... ?

**Mais tu es vraiment idiot ou tu en fait exprès ?**

-Je crois que je ne vais vraiment pas bien...

**Mais quel idiot !**

-Tu entends une voix c'est ça ? C'est ton Zanpakutho qui te parle ! Dis-lui bonjour ! Sourit-elle. ça fait longtemps que tu l'entends ?

-Ben... Depuis que j'ai commencé à discuter avec toi...

**Hum... Bonjour ?**

La voix dans sa tête eclata soudainement de rire.

**Quoi encore ?!**

**Nan mais je rêve !**

-Hum... Je crois qu'elle se fou de moi...

Il esseya d'identifier la voix. au son, c'était une femme.

**Bon, tu peux m'expliquer qui tu es et ce que tu fais dans ma tête ?**

**Je suis ton zanpakutho et j'ai toujours été dans ta tête. Mais très franchement, tu en fais exprès ?**

**Ben non. Bon, c'est quoi ton nom ?**

**Je m'appelle Nawélia**

**C'est un beau nom.**

**Merci**

-Nawélia... Murmura le jeune homme.

Sur ces mots, l'épée accrochée sur sa hanche s'allongea et toucha le sol. elle devint aussi beauoup moins lourde. Plus que surpris, il se retrouva avec une arme d'un mètre quatre-vingt de long dans les mains.

-Hum...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 9:48

Linoa rit une nouvelle fois devant la réaction du jeune homme lorsqu'il annonça que son Zanpakutho se moquait de lui. Elle pu en même constaté que lui aussi entendait une voix de femme; était-ce typique ? Les hommes entendaient une voix de femme et les femmes une voix d'homme ? Hum, pas si sûr. Le brun prononça alors un nom et elle devina qu'il s'agissait de celui de son Zanapakutho.

-Nawélia, c'est son nom ? C'est jolie ... D'après tes réactions, tu as de la chance, elle à l'air plutôt gentille, ce n'est pas le cas de tout le monde.

L'épée du jeune homme s'allongea considérablement. Il l'a prit en main pour l’examiner d'un air ahuri et Linoa observa la scène avec grand intérêt.

-Toi c'est sûr, tu n'auras pas de problème en cours de communication et de libération de Zanpakutho ... Je n'avait jamais vu quelqu'un faire ça, habituellement les Zanpakutho se libère en combat, lorsqu'on est au plus bas.

Un souvenir lui revint en flash, celle de son Zanpakutho s'illuminant et se garnissant qu'une multitude d'ailes d'ange ... Elle secoua la tête pour examiner son lance disque qui semblait tout à fait normal ... Serait-ce un souvenir de son combat ? Elle avait vraiment réussi à le libéré ? C'est dommage qu'elle ne se souvienne pas d'une tel expérience.
La libération de l'arme de Kisan était plutôt discrète comparé à d'autre qui changeait radicalement, mais généralement ce type de libération n'était pas forcément les moins efficace. Linoa arbora alors son lance disque en le pointant du doigt.

-Je suis là depuis pas mal de temps, bientôt deux ans, et je n'arrive ni à communiquer, ni à le libérer. Mais certaine personne son naturellement prédisposer à être en symbiose avec leur Zanpakutho. Généralement ceux là on plus de mal avec la magie et vis versa. J'ai quand même rencontrer quelques exceptions ...

Elle décrocha la Leonheart (la Gunblade de Squall) de sa taille pour la planter à côté d'elle. Elle savait que Squall pouvait communiquer avec et elle se demandait si elle réussirait un jours à l'entendre ... Les rumeurs disait que certaines personnes très lié pouvait entendre le Zanpakutho de leur conjoint ...

*Je ne peux même pas entendre le miens, comment pourrais-je entendre celui de Squall ...*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 10:12

-Et bien, gentille, je ne sais pas, mais moqueuse pas qu'un peu !

**Mais si je suis gentille ! Enfin, tout dépend du point de vue...**

**C'est bien ce qu'il me semblait. Mais comment ça se fait que depuis que je t’entends, j'ai parlé plus en deux heure que je n'avais parlé dans toute ma vie ?**

**C'est parce que, disons que je t'ai un peu poussé.**

**Et pourquoi mon arme est devenue aussi grande que moi ?**

**En prononçant mon nom tu m'as libérée.**

**Ah... et je fais comment pour lui faire... Pour te faire retrouver ta forme normale ?**

**Il suffit de demander.**

Kirsan était complètement plongé dans ses pensés, et c'est de plus en plus ébahi qu'il regarda son arme rapetisser et prendre du poids. Il la remit à sa ceinture et observa la jeune femme à côté de lui.

-Je suis là depuis pas mal de temps, bientôt deux ans, et je n'arrive ni à communiquer, ni à le libérer. Mais certaine personne son naturellement prédisposer à être en symbiose avec leur Zanpakutho. Généralement ceux là on plus de mal avec la magie et vis versa. J'ai quand même rencontrer quelques exceptions ...

Elle semblait elle aussi perdue dans ses pensés, et le jeune homme, cédant à la demande de son zanpathuko, lui demanda.

-Pour le peu que je sais désormais de ces armes, on ne peut en avoir qu'une seule... Si je peux me permettre, à qui est cette arme ?

Il semblait très gêné de poser la question, comme s'il n'en avait pas eut envie mais l'avait fait quand même. Si Linoa ne lui en avait pas encore parlé, c'est qu'elle n'en avait pas envie.

**Je suis peut-être ignorant mais toi tu es stupide. Et si elle n'avait pas envie d'en parler ?**

**Alors elle ne répondra pas. Mais je croyais que tu t'en foutais**

**Ben tu avais raison, ce n'est pas le cas.**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 11:09

D'après ses connaissances, il valait mieux avoir une arme un peu moqueuse que sincèrement mauvaise. Lorsqu'une arme ne vous aime pas, ou au contraire vous aime trop ça peu vite devenir problématique, la brune se souvenait de quelque fait divers où l'arme se retournait contre son possesseur ... Ce n'était pas jolie à voir.

Le brun posa les yeux sur Leaonheart et après une hésitation posa une question à laquelle elle s'attendait. Elle lui sourit.

-En fait, c'est possible d'en avoir deux ... C'est rare, et dans ces cas la je t'avoues que ce sont deux armes identiques ... Enfin, cette Gunblade appartient à mon petit ami, Squall. Il a disparut pendant la guerre, mais je vais le retrouver.

Elle posa à nouveau son regard sur la stèle en mémoires au guerriers tombé lors de cette grande bataille dans le désert ... Elle se souvenait qu'elle n'y avait pas était convoqué, et qu'elle faisait parti des quelques élèves qui devait rester ici au cas où des Midgardiens perceraient la défense Balambienne pour atteindre l’académie ... Ce jour la ... Elle attendait au porte ... Que c'était-il passé ... Comment avait-elle récupéré l'arme de Squall déjà ?
Un souvenir ... un visage. Une blonde ... Reanbell. Elle se prit la tête dans les mains alors qu'une mal de crâne venait l'envahir. Un tas de flash de souvenirs revenaient en troupeaux dans sa tête. Elle glissa du banc pour tomber à genoux par terre, ses flash bac était non seulement illustré d'image, mais les sons se mêlaient et se combinaient en un bourdonnement assourdissant. Elle poussa un gémissement puis tout se stoppa ...

*C'était quoi ... Squall .. Squall qu'est-ce qui t'es arrivé ?*

Les flash était si court et rapide qu'elle ne se souvenait que du visage de Reanbell, et du corps de Squall recouvert de sang. Elle ne comprenait rien ... Elle se souvenait d'autre chose ... Le jeune homme blond vénitien qu'elle avait rencontrer ... Et aussi, le terrifiant homme maitrisant la foudre de Utai ... Tous ces souvenirs se mélangeaient et elle ne comprenait plus rien ... Elle se releva à l'aide de Kirsan et s'assied sur le banc. Elle était inquiète, pour Squall et Angel ...
Kirsan était à genoux en face d'elle, lui demandant si elle allait bien.

-ça va ... Excuses-moi, j'ai ... J'ai eut mal au crâne ... Enfin, ... Ce n'est rien.

Elle releva la tête et adressa un léger sourire à son vis à vis.

-Excuses-moi ! Bon, tu veux que je te montre le reste de l'académie ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 11:40

-En fait, c'est possible d'en avoir deux ... C'est rare, et dans ces cas la je t'avoues que ce sont deux armes identiques ... Enfin, cette Gunblade appartient à mon petit ami, Squall. Il a disparut pendant la guerre, mais je vais le retrouver.

**Hé hé... Dans ton nez.**

**Oh toi ta gueule ! On se parle depuis même pas deux heures et tu commences déjà à me gonfler !**

**Parle poliment s'il te plait !**

**Tu vas me donner des ordres maintenant ?**

**Je...**

**Non, répond pas ! Contentes-toi de la fermer, ça me convient !**

-Oh, je suis désolé.


**Tu pourrais faire mieux**

**Je n'en ai pas envie !**

Linoa tomba soudainement à genoux en se tenant la tête entre ses mains. Kirsan, surpris, se pencha vers elle et mit sa main sur son épaule :

-Ca va ? Qu'est-ce qui t'arrives ?

Il l'aida à se relever et resta agenouillé devant elle.

**Tu as l'air vraiment idiot**

**Peut-être que c'est le cas !**

Nawélia ne répondit pas. Kirsan ne soucia plus d'elle et leva les yeux vers la jeune femme qui était assise sur le banc, devant lui.

-Tu vas bien ? Qu'est-ce que c'était ?

-ça va ... Excuses-moi, j'ai ... J'ai eut mal au crâne ... Enfin, ... Ce n'est rien.

Le jeune homme se releva et s'assit à côté d'elle, mais il sauta sur ses jambes tout de suite après qu'elle lui eut proposé la suite de la visite. Il décida d'adopter un caractère jovial pour faire oublier à sa jeune amie ce qui venait de se passer.

-Avec plaisir. Je te suis.

Kirsan n'était pas plus dérangé que ça par le fait que Linoa ait un petit ami, et puis ce n'était pas parce qu'il ne se fichait pas de la jeune femme qu'il avait les sentiments qu'insinuait Nawélia. Du moins il essaya de s'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 13:13

Elle se leva doucement à son tour puis remit Leonheart à sa taille. Elle fit un signe de tête à son compagnon, affichant toujours un léger sourire. Il n'avait pas l'air si renfermé que ça, c'était peut-être une fausse impression.

-Suivez le guide !

Ils firent le tour des jardins, en passant devant la fontaine, Linoa se souvint du jour où elle avait fini dedans avec Squall ... Il faisait très chaud ce jour la et cette petite bataille aqueuse fut la bienvenue. Ils n'étaient certainement pas les premiers à le faire, et ne seraient pas les derniers, cette fontaine en avait vu de toute les couleurs. Elle se souvenait que lors de la fête annuel de l'académie, elle et ses amis y avait mit un tas de produit moussant pour y faire une petite baignade nocturne. Ils étaient pas très frais le lendemain.

Il sortirent bientôt du jardin, et traversèrent quelques bâtiments avant d'arriver au stade.

-Bon voila le stade, c'est la que les élèves s'entraine. Y a des salles individuelle avec des machines et des programmes de simulation. C'est très pratique pour s'entrainer.

Sur l'étendu du stade, quelque élèves s'entrainait à l'épée, dans un autre coin il y avait des échanges de sort. Linoa fit un signe de main à un groupe d'ami qui semblait content de la voir ici, elle remarqua qu'ils se disaient quelques chose en montrant le brun du regard. Elle leur fit un dernier signe en quittant le stade, toujours accompagné du brun.
Après une grande visite pendant laquelle Linoa prit soin de raconter l'utilité des lieux plus quelque anecdote, ils arrivèrent enfin au dortoirs.

-Et enfin le terminus : Les dortoirs. La c'est l'étage des garçons, les filles dont au dessus.

Elle l’accompagna jusqu'à la porte de sa chambre.

-Je vais te laisser t'installer si tu veux ... Je crois que je vais allé chercher ma chienne, je m'inquiète vraiment. Je te la présenterais si tu veux, elle est adorable je suis sûr qu'elle va t'adorer ! Elle croisa les mains dans son dos et fit un pas en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 13:48

-Je vais te laisser t'installer si tu veux ... Je crois que je vais allé chercher ma chienne, je m'inquiète vraiment. Je te la présenterais si tu veux, elle est adorable je suis sûr qu'elle va t'adorer !

-Je ne sais pas, je n'ai jamais été directement en contact avec un animal, sourit Kirsan. Merci beaucoup pour la visite.

Linoa fit un pas en arrière, attendant qu'il referme la porte, mais il n'en fit rien.

-Pour tout dire, et comme tu as pu le constater; je n'ai pas de bagages, et je dois bien dire que je me fiche complètement du lit que je prendrais, autant laisser ce choix à mon colocataire. Je devais me rendre en ville pour rassurer mes parents, histoire qu'ils sachent qu'il n'y a pas de problèmes quant à mon inscription. Si tu veux on peut y aller ensemble... Enfin, cherche Angel je veux dire, je ne voudrais pas t'imposer de venir dans le quartier industriel avec moi...

**Tu es stupide**

**Et toi jalouse**

Contre toute attente, Nawélia ne répondit pas. C'était donc ça ?

**Quoi, tu fais la gueule ?**

**...**

**Aller, boude pas !**

**Mais non c'est pas ça pauvre imbécile ! Je désespère juste d'être le zapanthuko d'un idiot comme toi !**

**Ah ! Ca m'étonnait aussi !**

Nawélia éclata de rire, et Kirsan en fit de même mentalement. Même si ils avaient un caractère aussi pointu l'un que l'autre, ils s'entendaient à merveille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   Jeu 11 Aoû - 20:04

Le jeune lui proposa alors de l'accompagner et la brune lui adressa un large sourire ravis. Elle allait bientôt retrouver Angel mais elle ne voulait pas rester seule jusqu'à ce moment ... La solitude, elle détestait ça.

-C'est vrais tu m'accompagnes ? Génial ! J'avais pas très envie de chercher toute seule en fait ... Je t'accompagnerais après jusqu'à chez toi si tu veux, ça ne me dérange pas !

Il referma la porte les deux étudiants prirent la route vers le centre ville. Linoa emprunta tout les chemins qu'elle avait l'habitude d'emprunté, n'oubliant pas de demander en passant si ils avaient vu son chien, s'armant de sa photo. Personne ne semblait l'avoir vu ... Elle demanda au marchand glace chez qui elle avait l'habitude d'aller avec sa brave amie canine ... Il n'avait rien vu non plus. Elle commençait à bouillonner au fond d'elle, l'inquiétude et la frustration de ne pas retrouver ce qu'elle cherchait commençait à peser. Malgré tout, elle essayait de faire bonne figure face à son nouveau compagnon.
Après une heure de recherche, ils s'arrêtèrent pour se reposer sur un banc dans un parc. Linoa poussa un soupir, marché comme ça avec tant de blessure ça fatiguait vite.

-Je devrait peut allé achever un os à moelle ... Elle rapplique tout de suite quand elle sent ça.

Elle observa les alentours avec un léger sourire nostalgique. La dernière fois qu'elle était venu ici ... C'était avec Lui : Squall. Elle porta sa main à son coup où trônait toujours les deux anneaux ayant appartenu à ses parents. Leur simple touché suffisait à la rassurer habituellement, mais là, même ça n'apaisait pas son inquiétude. Elle se releva bientôt, parvenant tout de même à sourire.

-Je crois savoir où elle peut être ! C'est le dernier endroit que j'ai en tête, elle y est forcément.

Ils marchèrent quelques longues minutes pour arriver dans un nouveau parc particulièrement fleurie. Des papillons volaient ici et là, leur couleur chatoyante sciait avec les plantes colorées. Elle avança tranquillement dans l’allée, regardant partout autour d'elle, dans les fleurs, dans l'herbe, dans les buissons. Elle sifflait et appelait Angel régulièrement sans jamais voir l’animal arriver ... Au milieu des fleurs, elle aperçu alors une petite touffe poile ressemblant bien à celle de sa brave chienne. Un sourire radieux s'afficha sur ses lèvres elle courut dans les fleurs pour la rejoindre. Elle arriva dans un petit périmètre d'herbe, où Angel était allongé, face à quelques fleurs semblant former un bouquet naturelle ... Ou ... un tombe ...



-Angel !

La vois de Linoa était d'abord joyeuse. Voyant que sa chienne ne réagissait pas, elle s’accroupit près d'elle et approcha sa main d'elle. Elle hésita, comme soudainement freiner par une peur étrange.

-...An...gel ...?

Elle posa doucement sa main sur le pelage de l'animal qui ne bougeait toujours pas. Elle s'approcha encore d'elle pour redresser doucement la tête de l'animal. Ses yeux étaient clos, elle était froide ... Elle approcha sa main de sa gueule ... Aucun souffle. La brune se mit à convulser alors qu'une larme déferlait sur sa joue ... Elle tourna doucement la tête vers Kirsan qui n'était pas loin derrière.

-Elle ... elle est ... froide ...

Elle se tourna a nouveau vers l'animal pour le prendre dans ses bras et la serrer contre elle en murmurant son nom. Elle la secoua légèrement pour la réveillait mais c'était bien inutile.

-Angel ... Angel je t'en prix ... Non ... Non ... Ne me laisse pas toute seule, Angel qu'est-ce qui t'ai arrivée ...? Angel réveilles-toi ... pitié ...

Elle avait fondu en larme pendant ses supplication. Aucune trace de coup n'était présent sur la pauvre chienne dont le souffle de vie semblait s'être envoler d'un coup. Comment était-ce possible ? Angel était encore un chient plutôt jeune, elle ne pouvait pas mourir comme ça. Elle la serra contre elle, espérant toujours la voir s'éveiller, que son corps s'anime et qu'elle saute à nouveau partout ... Comme avant.
Elle fouillait dans sa mémoire, elle devait se souvenir. Soudain ... un flash lui revint. Elle était auprès du jeune homme blond vénitien et ordonnait sèchement à l'animal de dégager ... ce qu'elle fit. C'était la dernière fois qu'elle vit Angel ... Pourquoi avait-elle fait cela ?

-Angel ... Mon dieu pardonne moi ...

Elle pleurait toujours alors que la mémoire lui revenait peu à peu ...
Un vision se précisa, Squall se faisant assassiner par une jeune femme blonde ...
Elle, combattant contre ... contre qui ?
... Reanbell ...
Elle avait combattu contre Reanbell et c'est ce qui l'avait amené à l'infirmerie. Avant cela, elle avait ordonné à Angel de partir, elle n'était plus la même ... Et avant ça, quelqu'un lui avait montrer la "réalité".
Elle se souvenait de tout. De son combat, de sa vision, d'Angel, de sa haine ... De sa soif de vengeance. Squall devait être quelque par, blesser ... Et même s'il était mort, alors elle irait jusqu'en enfer pour le retrouvait s'il le fallait. Elle ignorait où il était, l'enfer, le paradis, le Walhalla ... Peu importe, elle le retrouverait et le ramènerait. Et cette peste ... Elle le paierait très chère.

Elle reposa délicatement Angel près des fleurs alors que ses larmes déferlaient en silence. Les ailes qui était dessiné dans son dos s'illuminèrent d'une lueur vive.

Spoiler:
 

Elle resta dos tourné à Kirsan dont elle avait même oublié la présence. Ses yeux s’illuminèrent de la même façon pour devenir totalement blanc et elle se retourna enfin vers le brun. De larges ailes blanche lumineuse se déployèrent dans son dos alors que des larmes de lumières se dessinaient sur ses jours et que des symboles pareillement lumineux se dessinaient sur tout son corps. Ses quatres mèches habituellement de couleur chocolat s'éclaircirent pour devenir blanches. (sans plus attendre l'image que la description me galère de vie la)

Spoiler:
 

Elle pencha la tête en arrière et une tornade puissante vint l'enrouler, emportant une multitude de pétales se transformant en plumes d'ange et éjectant tout aux alentours. En un battement d'aile, Linoa s'était envoler en un cris déchirant ...

(fiuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu s'envole la lili, qui veut faire du tir au pigeon ?)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre... Particulière. [Linoa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre... Particulière. [Linoa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde est si petit... ▬ Linoa
» Qu'est ce qu'une aptitude particulière ?
» Linoa Heartilly
» [Invités & Nouveaux Membres non validés] Une question? Une envie particulière?
» Une aide particulière (PV Ron Weasley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •La B.G.U• :: •L'infirmerie•-
Sauter vers: