AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La guerre approche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La guerre approche...   Sam 15 Jan - 16:46

De nombreux évènements s'étaient passé depuis quelques jours, que se soit pour Squall en lui même, avec sa mise en couple avec Linoa ou alors au sein de l'académie militaire, avec l'avènement du nouveau directeur et la déclaration de guerre officiel face à Midgard. Tout ceci c'était enchainé à une vitesse ahurissante et, alors qu'il se réveillé calmement. Il voulu alors rejoindre sa petite amie, direction le parc, endroit de l'académie qu'elle préférait mais rien, a part Zell qui accourut auprès de son ami balafré. Le joyeux jeune homme invita Squall à le suivre à la cafeteria pour un petit déjeuné et le renfermé accepta contraint et forcé; Linoa le rejoindrait certainement la bas.

Il s'installèrent alors à une table suffisante pour accueillir quatre personne et bien évidemment Linoa pointa presque instantanément le bout de son nez, rejoignant avec un plateau bien plein les deux jeunes gens; saluant son petit ami d'un baisé alors et leurs ami commun d'un signe de main. La discussion fut brève et sans question bien différente de celle d'un jeune couple, mais après quelques minutes. Après leur discussion, une voie mécanique raisonna dans les haut-parleurs de toute l'académie; mais la nouvelle qu'elle annonçait glaça le sang de bien des étudiants, ils devaient tous rejoindre la salle de mission pour un nouveau discours du directeur. Squall jeta un regard envers Linoa qui ne comprenait pas plus que son compagnon et Zell encore moins. Tous se levèrent et rejoignirent la zone, la, Cid Raines et beaucoup d'élèves étaient déjà la. Son discours fit l'effet d'une gifle pour beaucoup d'élèves et en enthousiasma certains autres. La guerre face à Midgard allait avoir lieux plus tôt que prévus...entre forêt et désert. Linoa parut vraiment choqué, elle s'était liée d'amitié avec de nombreux Midgardiens et cette ordre la fit presque verser une petite larme. Le jeune homme la prit dans ses bras.

- Sa va aller Linoa...

Puis la voie du directeur demanda à Linoa de se rendre dans son bureau un peut plus tard... elle en fut encore plus troublée.

- Ne t'inquiète pas, tu n'as rien fait qui mérite une sentence.

Puis ils rejoignirent tout deux leurs cours respectifs s'embrassant avant de se perdre de vue. Les cours passèrent, les heures aussi et Squall remarqua qu'il était quasiment dix heures, l'heure à laquelle Linoa devait se rendre dans le bureau du proviseur Cid Raines et ses pensées accompagnèrent la jeune femme pour la soutenir. Après avoir terminé sans plus de travail son cours de maitrise magique, Squall se rendit dans le parc afin de prendre l'air, et de se concentrer sur la mission à venir...il y trouverait peut être Linoa après son rendez-vous mais pas pour le moment.

** Et dire qu'ont va devoir se battre contre des élèves avec qui nous pouvions avoir des contacts... **

Sans dire qu'il ne pourrait pas, il était vrai que devoir se battre contre des "connaissance" pourrait être très désappointant mais Squall s'était rapidement conditionné quand au fait qu'il ne devrait avoir aucune pitié face à ses adversaires...

C'est alors que la jeune femme qu'il attendait tant pointa le bout de son nez, suivit de près par Angel; Linoa paraissait heureuse mais visiblement quelque chose n'allait pas...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre approche...   Sam 15 Jan - 17:02

Elle revenait de son rendez-vous avec l'étrange et mystérieux Cid Raines, directeur de l'académi Militaire de Midgard. Alors comme ça, certain élèves devrait rester à l'académie ppur la défendre au cas où ? Mais ... Au cas où quoi ? Que les autres échouerait ? Elle serait incapable de venir à bout d'ennemis éyant terrassé tous ses camarades ! Peut être au cas où il y est des guerriers infiltré ?
Elle avait peur. Mais elle était soulagé. Mais surtout : elle avait peur.

Angel sa soutint moralement d'un coup de langue et Linoa lui adressa un bonne caresse sur la tête. Elle se dirigea alors vers le parc, décidé à aller prendre l'air et profité du jolie jardin de l'académi. Elle apperçu alors Squall au loin, elle afficha aussitôt un sourire doux et tendre, tentant d'oublier son angoisse. Elle alla étreinte son chevalier servant, qui lui demanda bientôt ce qu'il s'était passé avec le proviseur Raines. Linoa planta son regard dans celui du jeune homme, un très léger sourire flotant sur son visage.

-Il m'a dit que je ne pouvais pas aller sur le champs de bataille ... A cause de mon "don de soin". Il veut que je reste la pour le perfectionner ... et soigné les blessés qui reviendront du champs de bataille. Elle parut pensive, perdit son sourire et serra Squall contre elle. Je t'en pris ... Fait attention la bas ... Reviens moi entier, saint et sauf ... Je ne supporterais pas de te perdre Squall ... Je t'aime.

Angell s'assied tranquilement près des amoureux, poussa un petit couinement, s'inquiétant et soutenant sa maitresse. Elle avait déjà perdu son premier amour à cause d'un combat ... Elle ne voulait pas que Squall perde la vie à cause d'une guerre stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre approche...   Sam 15 Jan - 17:38

Alors comme ça, elle n'allait pas sur le champ de bataille, elle resterait à l'académie pour se servir de son don de soigneuse pour les autres. Le directeur lui faisait confiance en lui donnant une telle mission. De plus, cela satisfait le balafré, elle ne serait pas en contact avec un danger imminent et il ne serait pas inquiet à chaque instant sur le champ de bataille. Il laissa finir la jeune femme lorsqu'il aperçu que son visage se ferma, avant qu'elle ne prenne dans ses bras sont petit ami et ne le sert contre elle avant de lui avouer qu'elle ne supporterais pas de le perdre. Angel couina afin de soutenir sa maitresse et le balafré prit alors la parole.

- C'est mieux, que tu reste en arrière; au moins tu ne sera pas exposé au danger. Il baissa ensuite les yeux avant d'avouer à la jeune femme ce qu'il avait sur le cœur à propos de cette bataille. Tu sais, c'est une guerre, une vrai, il y aura inévitablement des morts...

Il ne souhaitait pas mettre le morale de Linoa à zéro, mais il voulait qu'elle soit tout de même consciente du danger afin de ne pas se sentir mal si cela tournait vraiment mal. Il continua en entendant un aboiement d'Angel.

- Je te promet de tout faire afin de revenir en un seul morceau.

Les deux jeunes gens se réconfortaient mutuellement alors que le temps passait et, voyant le regard dépité de sa petite amie, et comprenant son inquiétude quand à ses amis de Midgard, le brun reprit une nouvelle fois la parole.

- Si tu souhaite faire parvenir un message à un Midgardien, prévient moi. Il fit une pause se leva et continua. Quand à ton don de guérisseuse, si tu veux, on peux y travailler maintenant, pour que tu puisse pleinement soigner les blessés quand la guerre commencera.

Elle acquiesça et se leva quand elle aperçut derrière le balafré le proviseur de l'académie militaire, il était cette fois la pour s'entretenir avec le jeune homme, ce qui le surpris sans qu'il ne le montre vraiment. L'homme fit raisonner sa voie alors que Squall se tenait debout, le regards sérieux.

- Squall Leonheart, j'ai une mission pour vous autre que celle qui vous mènera directement sur le champ de bataille; vous serez envoyé, en compagnie de deux autres jeunes homme derrière les lignes Midgardiennes et vous devrez saboter leurs renforts, leurs ressources et tout ce que vous pourrez.

- Bien monsieur.

- Cette mission comporte malheureusement de gros risque. Il s'éloigna et retourna vers son bureau. Vous partez se soir, choisissez par vous même votre équipe et je vous donne rendez vous vers 19heures à l'entrée de l'académie.

Squall ne répondit pas, il ne se retourna pas, il préféra ne pas regarder directement Linoa, qui serait certainement encore plus triste que maintenant. Mais elle s'empara de ses mains, le regard plein de frayeur et de ressentiment...

- Je n'ai pas le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre approche...   Sam 15 Jan - 18:14

Linoa resta muette et impuissant devant l'ordre de mission du proviseur ... Pourquoi ... Pourquoi Squall ? Il ne pouvait pas choisir quelqu'un d'autre ? Elaborrer un autre plan ? Ou mieu ! Se débrouiller tout seul pour mettre fin à cette guerre !!
Elle allait pleurer ... Nan vraiment ... Elle était pas du genre à se lamanté mais elle allait VRAIMENT pleuré.

Le proviseur Raines reparti vers son burreau et Squall ne bougeait pas ... Tournant le dos à Linoa. Angel eut un petit couinement et Linoa se jeta une nouvel fois sur son prince, l'étrégnant de par derrière (drrrr).

Elle le sera contre elle, retenant ses larmes.

-Je t'en pris ... fait attention.

Le jeune homme se retourna et Linoa décrocha son collier où pendait de alliances. C'était sans doute celles de ses parents, puisqu'on l'avait retrouvé à l'orphelina avec, elle ne les quitta jamais, c'était ses portes bonheur. Elle mit le collier de ma mains de son courageaux guerrier.

-Prend ça avec toi ... Ils m'ont toujours porté chance. Elle l'étreignit une nouvelle fois. J'attendrais ton retoure ....

Elle l'embrassa, alors qu'un nouveau couinement d'Angel venait les soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre approche...   Sam 15 Jan - 19:48

Elle l'avait étreint, par derrière, retenant ses larmes tant bien que mal, pour lui montrer qu'elle était forte, pour ne pas l'inquiéter davantage, cependant Squall n'était pas ni naïf ni idiot, il sentait bien que la jeune femme était prête à craquer psychologiquement. La nouvelle du départ imminent de son petit ami lui avait certainement mit un coup au morale. Linoa demanda à son brun de faire attention à lui, de ne pas prendre de trop grand risque dans cette mission, de revenir. Elle était plus qu'inquiète. C'est la que le balafré se retourna alors qu'il remarqua que sa petite amie retirait son collier; deux bagues ornait la chaines et la jeune femme déposa le tout dans la main du jeune homme, lui avouant que c'était son porte bonheur et que cela lui avait toujours porté chance, il accepta le présent de la jeune femme et l'embrassa tendrement, avant de prendre la parole.

- Je ferais attention, et quoi qu'il en soit je serais bien entouré, j'ai déjà quelques idées quand à des personnes à emmener avec moi alors ne t'en fait pas, je reviendrais pour remettre se collier à sa place...autour de ton cou.

Elle l'embrassa à nouveau alors qu'Angel, sentant bien que quelque chose ne tournait pas rond couina une nouvelle fois pour soutenir les deux amoureux. Squall caressa la bête avant de s'éloigner du parc en promettant à sa bien aimé de revenir la voir avant de partir. Première étape, allait chercher Raijin, cet homme ayant était un des meilleurs ami de Seifer.

Il se rendit rapidement jusqu'au terrain d'entrainement ou la masse de muscle passait le plus clair de son temps à améliorer sa condition physique et il le trouva en pleine séance de musculation. Il l'aborda contraint et forcé:

- J'ai besoin de toi pour une mission tenant à la guerre qui s'annonce. L'autre arrêta ses exercices et se redressa attendant la suite. Le proviseur me demande de réunir une équipe de trois et de partir dés se soir derrière les lignes ennemis pour saboter leurs renfort. J'ai pensé à toi, alors est ce que tu me suis?

Raijin se leva, il faisait bien une tête et demi de plus que Squall et il répondit tout en lui tendant sa main.

- Une mission avec de gros risque, je te suis Squall ! avoua t'il le sourire aux lèvres.

- Très bien, rendez vous à 18h45 à l'entré de l'académie militaire.

Puis il partit directement, laissant son premier allié continuer son entrainement. Maintenant il devait trouver Reanbell, la jeune femme avec qui il s'était battu lors de la mission au Utaï et qu'il appréciait plutôt bien...mais ou pouvait elle être? Il n'en savait rien du tout et il tenta tout d'abord les dortoirs, trouvant rapidement la chambre de la demoiselle, il frappa à la porte...aucune réponse, elle n'était visiblement pas la. Il sortit des dortoirs et entreprit de se rendre à la cafeteria, manque de chance pour le balafré, la non plus elle n'y était pas.

** Bordel, ou est ce qu'elle peut être? **

Il vit alors à l'autre bout d'un couloir la salle des missions...

** Pourquoi pas. **

Et il s'y rendit rapidement, poussant la porte. Elle était la, regardant le tableau ou différent portrait étaient affichés. Le jeune homme s'approcha d'elle et mit carte sur table.

- Reanbell, j'ai besoin de toi pour une mission; un ordre du proviseur lui même. Il souhaite envoyer trois élèves derrière les lignes Midgardienne afin de saboter leurs réserve et d'intercepter les renforts. Raijin m'accompagne déjà et pour le troisième membre, je n'ai trouve que toi digne de confiance.

Il attendait la réponse de la jeune femme qu'il espérait positive, cela ne l'obligerait pas à aller chercher quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre approche...   Sam 15 Jan - 20:27

Dnas quel misère s'était-elle encore foutu ? Elle était au comble du risque. Ellea vait apris que tous élèves de Midgard ne se présentant pas pour la Grand Bataille serait concidéré comme déserteur et traqué ... Bon tans pis, elle allait devoir évité de séjourné à Midgard pendant un bout de temps.
Deuxième chose : elle hébergé chez elle un Migardien ... Si jamais quelqu'un l'apprenait, Elle comme Haru aurait d'ennorme problème. Pour finir, elle allait devoir participé à cette grande bataille dans les rangs de Balamb ... Et combattre ses camarades de Midgard. Heuresement qu'elle est antipatique et qu'elle ne connais donc pas trop de monde ...
Decidement, une guerre ne pouvait pas plus mal tombé pour elle.

Elle avait laissé Haru chez elle, lui interdisant de sortir ou d'ouvrir la porte à qui que ce soit, même au facteur ou à une grand mère, personne. Cela ressemblé au recommandation d'une mère mais elle préféré prévenir parce qu'avec lui on ne sais jamais à quoi s'attendre ...

Elle rejoind l'académi pour assiter à ses cours et s'entrainé. Cette bataille, ça allait être du sérieux. Enfin, elle ne s'inquiétait pas trop, elle avait l'habitude de toute sorte de condition de combat et après la mission de Utai, elle ne craignait plus aucun combat ... Et puis, elle n'avait jamais eut peur de la mort.
Une certaine inquiétude résidé ... Deux en fait : la première était qu'elle risquait peut être de rencontrer Hein, si il décidé d'attaquer ^pendant la bataille, ça allait être un problème. La deuxième était à propos de cet étrange personne qui faisait des ravage à Balamb ... Et à Midgard. Chaque ville dénonçait l'autre, mais Reanbell était persuadé que c'était la même personne.
Elle repenssant aussi à cet étrange adversaire "au bourdonnement" ... Et si ... Il revenait ? Après tout, personne n'était venu à bout de lui.

Après les cours, elle se dirigea instinctivement vers la sale des missions ... Elle ne comptait pas en prendre pour le moment mais elle aimait toujours jeté un oeil sur les nouvelles missions. Après avoir exploré les annonces, elle s'interressa aux nombreux portrait sur le grand mur ... Elle s'arrêta sur le visage de Haru.

**Si jamais quelqu'un apprend qu'il est chez moi ... Et si il lui arrive quelque chose ... Qu'est-ce que je ferais ? Je pourrais vraiment resté indiférente ?**

Elle tourna ensuite les yeux sur son propre portrait : brune à lunette. Elle se fixa un instant, ayant une certaine crainte qu'on finisse par la reconnaitre ... Soudain, une voix raisonna, elle se tourna et découvrit Squall, son collègue de Utai et qu'elle avait vu pour la dernière fois dans le désert en compagnit de Senetcher.

**Tiens il est vivant ... Il est parti aussi ou ... La mission se serait-elle finalement pas si mal passé ?**

Le jeune homme fut expéditif. Reanbell resta un instant septique ... Pourquoi on venait toujours la chercher pour des missions suicides ?

*Sabotage ? Dis oui ! Dis oui Dis oui Dis oui Dis oui !!!**
**Chut ! Hum ... Squall et Raijin ... Si ce dernier est de la mission alors ça devrait le faire.**

Elle ne connaissait pas personnellement Raijin, mais sa réputation n'était plus à refaire. Elle hésita.

-C'est payé combien ? Sourit elle. Elle leva la main pour indiqué à Squall que ce n'était pas la peine de répondre et repris aussittôt. Avec Raijin c'est faisable. Cette mission est pour quand ? Le jeune homme lui répondit qu'ils partaient dés ce soir ... Ho je voix ... Le proviseur aurait pu prévenir plus tôt. Enfin ... C'est d'accore.

Elle jeta un oeil averti par dessus l'épaule du balafré, s'assurant que Senetcher ne traine pas dans le coin ... Leur dernière entre-vu lui avait laissé pensé que l'assassin ne serait pas hapte à garder son calme s'il la recroisé.
**Pffin ... Moi et ma manière de toujours m'attiré des ennemis ....**

Elle haussa les épaules.

-Très bien. Je passe chez moi me préparer. Où est le lieu de rassemblement pour la mission ? Dit-elle avec professionalisme.

Après avoir récolté les informations nécéssaire, elle retourna chez elle pour se préparer ... Que dire à Haru ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre approche...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre approche...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre de la guerre approche...
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •La B.G.U• :: •Le parc de Balamb•-
Sauter vers: