AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'odeur de la mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senetcher
Admin
Admin
avatar

Messages : 780
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 25
Localisation : ...

Feuille de personnage
Rang:
Niveau: 13 / 100
Expérience:
2930/6500  (2930/6500)

MessageSujet: L'odeur de la mort...   Dim 5 Déc - 14:39

Auron était là, devant une foule immense rassemblée dans une ville que Senetcher ne connaissait pas beaucoup. Il était sur un échafaud, l'assassin s'y tenant attaché. Kratos avançait lentement en direction de l'échafaud.

**C'est donc lui mon bourreau ?**

Auron acheva un discours inaudible sous les acclamations de la foule. L'arme de Kratos se tenait au dessus de la tête de Senetcher qui était désormais à genoux, la tête posée sur un présentoir. Il n'y avait plus aucun bruit. L'arme fendit l'air.

L'assassin ré-ouvrit les yeux. Il était dans une pièce sombre, les mains attachées par des chaînes reliées au mur. Ses pieds étaient eux aussi enchaînés. Il avait devant lui un plateau de fer avec un verre d'eau et un morceau de pain. Il ne pouvait l'atteindre.


**C'est une situation peu agréable je dois admettre.**

Il constata bien vite qu'il avait été dépouillé de tout équipement. Il était habillé de vêtements simples et usés. Son visage était découvert. La seule chose qu'il pouvait faire était de lancer des boules de feu, chose qu'il fit afin de réchauffer la pièce. Hélas, sa magie fut bien vite estompée. La pièce étant extrêmement humide, ses flammes ne pouvaient que durer un court instant.

**Et il arrive à faire des pièces de ce genre sous le désert.**

Il constata bien vite que le temps passait très lentement. La seule occupation qu'il avait était de trifouiller ses chaînes pour tenter de se libérer. En vain bien évidemment.

**Je dois désormais compter sur Zack et ceux qui possèdent une de mes cartes de vie. En espérant que Serah aille les prévenir.**

_________________________________________________


L'histoire s'écrit dans le sang.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack
Admin
Admin
avatar

Messages : 773
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 26
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 12 / 100
Expérience:
2250/6000  (2250/6000)

MessageSujet: Re: L'odeur de la mort...   Lun 6 Déc - 21:49

Serah marchait rapidement devant Zack qui peinait un peu à la suivre, Senetcher devait vraiment être en danger... Ils traversèrent ensemble la ville de Balamb, se faisant dépasser par un motard qui passa proche d'eux; Zack posa ses yeux sur le véhicule qu'il ne reconnut pas dans l'immédiat et les deux jeunes gens sortirent de la ville de Balamb. Il commencèrent à se diriger vers la ville-industrielle de Midgard, la jeune femme souhaitait retourner sur les lieux du passage à tabac subit par Senetcher mais ce fut à cet instant que le jeune homme eu une fabuleuse idée. Il arrêta sa marche vers la ville, sous les yeux un peu pressant de la jeune femme; il s'expliqua en lui avouant qu'il possédait une carte de vie, que Senetcher lui même lui avait donné, et qui permettait de le retrouver n'importe ou il puisse être. La jeune femme s'extasia et il regardèrent la chose en question qui leur indiqua la direction du désert...rien de bon augure, car qui disait désert, voulait aussi dire Rogue Town et Auron, donc des problème pour l'assassin. Il se jetèrent un coup d'œil rapide et se mirent à courir vers la ville qu'ils espéraient tout deux retrouver.

Les deux jeunes gens cherchèrent longtemps, se maudissant de ne rien trouver du fait que chaque secondes perdus éloignaient un peu plus Senetcher d'une libération en état. Ils tombèrent cependant sur le campement qu'ils avaient occupés lors de leurs mission de repérage et trouvèrent des coordonnées indiquant la potentiel position de la ville des voleurs; toute différentes mais indiquant un même secteur, dans lequel Serah et Zack se dirigèrent rapidement. L'imposante ville fortifié se dressait dorénavant devant eux; ils devaient y entrer et retrouver l'assassin mais avant toute chose, les deux compères devaient mettre au point un plan, réaliste, efficace, et rapide.

Les deux jeunes gens se rapprochèrent discrètement du complexe et pénétrèrent par la même entrée qu'ils avaient déjà emprunté lors de leurs première petite escapade. Entrée "secrète" qui n'était d'ailleurs pas mieux gardé que précédemment. Un garde endormis sur sa chaise servait de rempart aux éventuels intrus. Garde qui fut bien rapidement mit hors d'état de combattre.


- C'est bon on est entré, le plus dur reste à faire maintenant. Dit il a voie basse en regardant Serah. On doit trouver les prisons et sortit Senetcher de là.

** Si j'avais percuté plus tôt, j'aurais demandé à l'autre de nous dire ou était les prisons... **

Ils partirent alors tout deux à la recherche des geôles, ou bien d'un garde esseulé afin de lui soutirer des informations. C'est d'ailleurs ce dernier qu'ils trouvèrent. Un garçon apparemment jeune, peut être dix-sept ans, s'amuser à faire tournoyer une petite lame autour de lui. Zack s'en approcha discrètement et vint désarmer le jeune homme et placer son imposante épée sous sa gorge, lui demandant de son ton le plus froid possible ou était les prisons. Le jeune homme, plutôt effrayé par ce qui venait de lui tomber dessus indiqua sans plus attendre la direction de ce que son agresseur recherchait. avant de s'y diriger, le jeune homme leva son arme et jeta un regard discret vers Serah.


- Soit plus précis veux tu...


- Vous...vous...allez toujours...tout droit et... et... au bout d'environ sept cents mettre...vous allez voir un bâtiment...noir...se sera la... épargnez...moi s'il vous plais.

Zack le bouscula brutalement avant de se précipiter vers Serah et de lui exposer son plan en se mettant tout deux hors de vue du jeune homme.


-Il ne sais pas que tu est la et il vas sans doute déclencher l'alerte. Notre meilleurs chance est que tu aille toi même libérer Senetcher pendant que je m'occupe d'attirer les gardes vers moi. Tu me prévient lorsque vous êtes sortis et je vous rejoindrais. Et il commença à s'éloigner d'un pas assuré. Aller dépêche toi, il a besoin de toi. Et reste discrète, sa va bien se passer.

Le jeune femme acquiesça et partit dans la direction indiqué par le jeune homme, restant le plus possible dans l'ombre alors que l'alarme retentissait déjà dans toute la ville. Zack quitta la jeune femme auprès des cellules, poursuivit par une foule de guerrier et tomba nez à nez avec un mur. Il se retourna, dégaina son épée et se mit en position; près de lui, un bâtiment se dressait et semblait être un bon moyens d'encore gagner un peu plus de temps...mais pas maintenant. Le combats allait être violents mais au moins, il avait assuré une assez bonne chance de réussite à son plan. Trois hommes se jetèrent sur lui équipé d'arme conventionnel: épée, hache, marteau. Le Balambien allait il s'en sortir?


** Essaye de te dépêcher Serah... **

Et il trancha sans plus de modestie un de ses agresseurs en largeur alors que certains, dégoutés, attendaient le bon moment pour porter un coup au Balambien. Il en brula grièvement un second et transperça le troisième qui tomba à genoux... encore vivant, mais plus pour très longtemps; il succomba de sa blessure après quelques secondes qui lui parurent certainement une éternité. D'autres guerriers attaquèrent tandis que les plus froussards regardaient de loin. Un combat d'épéiste allait avoir lieux à quatre contre un; Zack avait la chance de manier à la perfection son imposante arme mais le combat était loin d'être terminé.....

_________________________________________________


Spoiler:
 


Alors, suis-je devenu un héros à vos yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otherworld-forum.big-forum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'odeur de la mort...   Mar 7 Déc - 18:30

Après que Zack ai demandé a un jeune soldat ou se trouvais la prison se fut à Serah de jouer. Mais elle devait faire vite car s'était dangereux pour Zack qui allait se retrouver face a énormément h'hommes.
Coup de chance tout les hommes de la prison quittèrent leur poste pour aller voir ce qu'il se passait. La jeune femme en proftita donc pour se ruer a l'intérieur et fouiller partout. Elle tomba malheureusement sur quatre homme surveillant une porte très massive. Ils ne perdirent pas de temps en discussion et se ruèrent sur elle.
En faisant appel a tout l'enseignement de Senetcher elle réussi tout de même a s'en débarasser mais elle avait été touchée a plusieures reprises.
Elle fouilla tout les homme et trouva enfin un gros trousseau de clé complèxes. Elle mit longhtemps a trouver la bonne mais elle y arriva. Elle ouvra la porte avec un e certaine précaution, le sabre en avant. Une boule de feu vint s'abbatre sur elle, elle eut juste le temps de la contrer avec de l'eau et reconaissant cette attaque (bien que faible cette fois) elle hôta le capuchon de sa cape et il la reconnut.

Elle se rua vers lui et commença a chercher la bonne clé. Cela commençait a lui taper sur les nerf d'ailleurs.

- Chier!! C'est laquelle bon sang?

Après un moment elle la trouva et donna de l'eau à Senetcher qui était quelque peu mal en point.

- Tu peux te lever?

Il avait diverses blessures dont elle s'occupa immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Senetcher
Admin
Admin
avatar

Messages : 780
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 25
Localisation : ...

Feuille de personnage
Rang:
Niveau: 13 / 100
Expérience:
2930/6500  (2930/6500)

MessageSujet: Re: L'odeur de la mort...   Mar 7 Déc - 20:12

Il entendit l'alarme de la ville se déclencher. Il y avait un ou des intrus qui se baladaient dans la ville.

**Les boulets, la discrétion ils connaissent pas.**

Il entendit une brève altercation non loin de sa cellule et la porte s'ouvrit. Il envoya quelques flammes afin de reconnaître le visage de la personne qui se tenait devant la porte. Serah était venue et commença à le libérer de ses chaînes. Une fois les mains et les pieds libres, elle lui demanda s'il pouvait bouger. L'assassin eut pour seule réponse.

-Je ne quitterais pas ce lieu sans mon équipement. Il doit être gardé dans l'armurerie de la prison.

La jeune femme s'absenta. Durant ce temps, Senetcher se leva et fit quelques moulinets avec ses bras afin de les dégourdir. Il fit de même avec ses chevilles endolories et constata bien vite que ses forces lui manquait. Au bout d'une bonne demi-heure, Serah revint avec les vêtements de l'assassin et les lui tendit. Il les enfila et replaça la capuche sur sa tête.

-Mes armes ?

Serah lui répondit qu'elle ne les avait pas trouvées, et sous le regard masqué de son mentor, comprit bien vite qu'il parlait de ses dagues. Elle les lui tendit et il s'en équipa. Il "joua" un temps avec avant de quitter sa cellule. L'alarme retentissait toujours dans la ville. L'assassin avait du mal à marcher. Cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait rien mangé, et le climat humide de la pièce l'avait considérablement affaibli. Il tituba plusieurs fois, Serah voulant le retenir, mais il l'envoya sur les roses. Ils sortirent de la prison et ils aperçurent une foule de voleurs combattants un seul homme. D'une voix faible Senetcher appela le combattant.

-Zack, on se tire d'ici !

Le bruit de la bataille avait couvert ses mots et Serah parvint à prévenir le balambien à l'aide de sa magie. Celui-ci tenta alors une percée afin de rejoindre ses camarades. Il n'eut aucune difficulté à se frayer un chemin et se retrouva face à Senetcher. Il ne manqua pas de lui remarquer son état et prononça la chose la plus censée qu'il ait pu dire en voyant l'assassin.

-Allez, on file !

Zack et Serah aidèrent l'assassin à se mouvoir sans difficulté et quittèrent la ville, pourchassés par les voleurs. Lorsque Senetcher commença à sentir la chaleur du désert, la sécheresse du vent et la douceur du sable, il oublia sa petite cellule sombre et humide. Il se concentra sur quelque chose de chaud, de très chaud, de brûlant. Il se tourna vers les poursuivants et interpella Zack.

-Brûlons leurs ardeurs.

Les deux guerriers envoyèrent un torrent de flammes en directions de leur poursuivants. Leur course fut ralentie et les trois jeunes gens purent partir, avec moins de soucis derrière eux. Ayant quitté la ville, ils rentrèrent aussitôt vers Balamb, Senetcher annonça aussitôt qu'il avait besoin d'être caché le temps de récupérer.

_________________________________________________


L'histoire s'écrit dans le sang.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'odeur de la mort...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'odeur de la mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'odeur de la mort
» VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme
» Iaana Liblikas, Papillon à l'odeur de mort.
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Les déserts de Kalm• :: •Rogue Town•-
Sauter vers: