AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un combat d'anciens...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un combat d'anciens...   Jeu 23 Sep - 17:33

Auron avait quitté sa ville pour rejoindre Midgard. Là bas, il se rendit à l'école. Ancien élève de cette école, il connaissait par coeur le chemin pour y aller et aussi pour circuler dans l'immense zone scolaire. Il revoyait les bâtiments, les même qu'à son époque, il regardait certains élèves actuels, quelques uns lui faisait penser à d'anciens camarades...Un petit air de nostalgie lui revint. Il stoppa cependant sa petite visite et se dirigea vers le bureau de directeur, son ancien camarade et frère d'armes. Il arriva devant la porte de son bureau et entra, sans même frapper.

-Salut ! Cela faisait longtemps non ?

Le directeur fut extrêmement surpris de voir débarquer dans son bureau son vieil ami. Il se leva, un sourire amical aux lèvres, mais le visage d'Auron n'avait rien d'amical.

-Que fais-tu là ? Tu aurais pu prévenir que tu passais, mais je ne comprend pas en fait la raison de ta venue...et pourquoi ce visage ?

Auron releva légèrement la tête, dévoilant un peu plus son visage et prononça ces quelques mots.

-C'est la guerre qui m'amène, mais tu ne seras plus là pour la voir.

Il dégaina son épée et chargea sur le directeur qui réagit aussitôt, sortant lui aussi son arme, un zanpakhuto semblable à d'autres mais à la lame noire. Le directeur repoussa son assaillant et se plaça à bonne distance de lui pour analyser la situation. Lui et Auron se connaissaient, ils savaient tout deux quelles techniques étaient utilisées l'un comme chez l'autre.

-Pourquoi souhaites-tu la guerre ? Tu n'y survivrai peut être même pas !

Les deux guerriers se faisaient face, arme en main et dans leurs yeux, des flammes de rage et de colère. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Eux qui par le passé parvinrent à résoudre un conflit civil. Le directeur observa la pièce. Comment deux guerriers comme eux allaient pouvoir combattre dans un si petit bureau ? Ils devraient absolument changer de place sans alerter pour autant les élèves.

-Changeons de place veux-tu, on ne pourra pas se battre ici !

En réponse à cela, Auron chargea de nouveau et frappa en plein sur la lame du directeur qui recula sous le choc. Le combat se déroulerait donc ici. Les lames s'entrechoquaient, le combat devenait de plus en plus violent. Malgré la taille imposante de son arme, Auron ne prenait pas le dessus sur son adversaire. Cela pouvait surprendre, une lame si fine face à une énorme lame. Auron changea de tactique, remarquant que ses coups n'atteignaient pas sa cible. Il se concentra et...

-Flood Jet !

Un puissant jet d'eau traversa la pièce et frôla le directeur. Le mur derrière lui explosa sous l'impact, dévoilant un espace sur la cours de l'école. Le directeur profita de cette brèche pour sortir et Auron le suivit aussitôt. Les deux hommes combattaient désormais sous les yeux abasourdis des élèves présents. En réponse à l'attaque d'Auron, le directeur lui envoya une lame de vent en plein visage. Auron réagit du mieux qu'il put mais la lame découpa son long manteau au niveau de son bras gauche.

Les deux hommes se regardèrent avec mépris. Ce combat se terminerait obligatoirement par la mort de l'un d'entre eux. Auron chargea une nouvelle fois son adversaire, frappant sans relâche sur la lame de son adversaire. Sentant le vent tourner pour lui, le directeur changea de tactique.

-Kokutou Yoru !

La lame changea littéralement de forme, gardant sa couleur de jais.

Désormais, l'arme du directeur était plus imposante que celle d'Auron qui fit de même.

-Masamune !



Les deux guerriers venaient de libérer leur zanpakhuto, la puissance dégagée était immense. Désormais, le combat prenait une importance cruciale, et les élèves aux alentours reculèrent pour éviter d'être une cible potentielle dans ce combat acharné. La vitesse d'Auron avait décuplé avec la libération de son arme, le directeur avait perdu en souplesse avec la changement de taille de son arme. Auron passa très vite derrière lui et lui asséna un violent coup dans le dos. Le sang gicla et le directeur tomba au sol. Auron se redressa, pensant déjà à la victoire quand il vit arriver la lame noire proche de son torse. Celle-ci le tranchant dans le sens de la longueur, provoquant une effusion de sang importante. Les deux hommes étaient désormais blessés et perdaient pas mal de sang. Auron applique aussitôt un sort de soin pour limiter l’hémorragie et reprit le combat. Ce combat, il le savait, lui coûterait quelques jours de repos. Les deux guerriers continuèrent de se blesser l'un après l'autre. Les blessures étant de moins en moins importante, la fatigue prenant les deux hommes.

Ils étaient tous les deux à genoux. Auron n'avait plus assez de force pour appliquer un énième sort de soin sur lui-même et le directeur ne pouvait plus manier son arme correctement. Auron redressa alors la tête et observa son adversaire.


[FLASHBACK]

Auron avançait dans les couloirs du dortoir et s'arrêta devant une porte. Un jeune homme vint lui ouvrir et il entra. Les deux jeunes guerriers parlèrent un peu avant de partir de l'école. Ils se dirigèrent dans le centre de la ville, des traces de sang étaient présentes un peu partout, la guerre civile durait depuis trop longtemps à leur goût. Ils avaient décidé de mettre un terme à ce conflit meurtrier et de faire de la ville ce qu'elle devait être. La guerre l'avait immensément appauvrie et tout le monde en subissait les conséquences. Soudain, ils tombèrent dans une embuscade et subirent plusieurs blessures. Auron reçut un coup d'épée sur l'oeil droit et tomba au sol. Son ami évita l'attaque qui lui était destinée et élimina tous les agresseurs. Il alla ensuite rejoindre Auron qui se tenait au sol, le sang coulant sur son visage. Son oeil semblait avoir été épargné, mes le reste autour non. Les deux hommes reprirent ensuite le chemin une fois que l'oeil d'Auron avait été soigné rapidement. Dans la nuit, ils affrontèrent le leader du mouvement radical du peuple et finirent par l'éliminer. Chacun des deux guerriers étaient exténués et s'écroulèrent sur le sol. Le lendemain, tout le monde appris la nouvelle et quelques jours après, la paix régna de nouveau.

[FLASHBACK]

-Pourquoi je veux la guerre ? Parce que Midgard ne s'est jamais remise de la guerre civile d'autrefois, regarde encore aujourd'hui elle croule sous la pauvreté. J'apporterai une solution au peuple. Mais j'ai besoin de la guerre pour cela.

Il se releva, s'appuyant sur son arme et avança lentement vers le directeur qui tenta de se relever. Lorsque qu'Auron fut juste à ses côtés, il leva son arme, prêt à achever son frère d'arme, son ami, son adversaire.

-Adieu !

Le sang gicla. Auron avait le zanpakhuto du directeur de planté dans le bras droit et le directeur gisait sur le sol dans une marre de sang, les torse entièrement ouvert. Le combat était terminé, les deux armes reprirent leur forme initiale et Auron s'effondra à son tour. Des voleurs postés aux alentours arrivèrent en vitesse et transportèrent Auron loin d'ici, prenant le temps de laisser quelques papiers où on pouvait lire ceci.

Maintenant que l'école de Midgard ne possède plus de directeur, elle est une proie facile. Et suite aux évènements récents, l'école de Balamb ne pourra qu'en profiter. Préparez-vous tous à un conflit sans nom. Désormais, seuls deux choix s'offrent à vous : combattre, ou mourir.

C'était fait, la guerre allait débuter.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un combat d'anciens...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Combat avec boucliers de duels judiciaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Junon• :: •Bureau du dirigeant•-
Sauter vers: